1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe E
  3. // Suisse/France (2-5)

Didier Deschamps connaît mieux le football que vous

Conserver le 4-3-3. Le renforcer pour frapper plus vite, plus haut, plus fort. Être l'agresseur. DD avait un plan. Le bon plan. Sans accroc, hormis en fin de match, tout s'est déroulé comme prévu. Voire mieux.

Modififié
0 38
Didier Deschamps avait surpris son monde en changeant son onze. Entrez ici Moussa Sissoko et Olivier Giroud. Deux titulaires lors de la rencontre contre le Honduras ne sont donc pas reconduits : un milieu, Paul Pogba, et un attaquant, le gauche, Antoine Griezmann. Si Moussa Sissoko remplace poste pour poste Paul Pogboum, l'entrée de Giroud change l'organisation offensive. Karim Benzema, meilleur Français du premier match (perf mammouth pour lui), se retrouve à gauche. Surprenant, mais pas tant que ça. L'idée de Deschamps est d'avoir Giroud pour les longs ballons, Karim pour les deuxièmes. L'idée est de gagner en puissance.

Le Giroud où tout a changé

Olivier est apparemment chargé de tout casser devant. Un vrai neuf de 4-3-3. Jeu de tête, de coude, courses et remises, il a tout fait. A permis à la France d'ouvrir le score, d'être l'agresseur, de joueur haut, de jouer long, de jouer vers l'avant, de jouer plus direct. Ainsi, sur sa première relance, Varane a joué long vers Giroud. Surtout, il a permis de donner du sens au jeu, de jouer plus simple. Mais le rôle le plus intéressant dans cette configuration demeure celui de Benzema. Ailier gauche, il s'est appliqué à bien garder son côté, à veiller à ce que le jeu soit écarté, mais aussi à assumer son rôle de premier créateur du jeu bleu. Indéniablement, quand il est sur un côté, le jeu penche du côté de Benzema. Tant mieux. De l'autre côté, Valbuena joue moins vers l'intérieur (ce qui laissait penser que la France, contre le Honduras, attaquait en 4-4-2 losange). Mais Petit Vélo continue de venir déraper là où il peut, dans les intervalles libres, et de toujours proposer une solution de passe. Une fois balle au pied, il est chargé de gagner des yards et de trouver un point d'appui, si possible devant lui, si possible Karim Benzema. Assez rare dans un match de l'équipe de France, on a parfois vu l'ailier droit (Valbuena) combiner avec son ailier gauche (Benzo).

On cruise à 100 à l'heure comme dans les pieds de Benzo

L'idée de DD était de jouer avec Benzema plus dans le jeu, et Giroud en pointe pour les longs ballons. Bingo. L'autre idée était de titulariser Sissoko pour mieux défendre le côté droit et prêter main forte à Debuchy, tout en veillant, offensivement, à bien écarter le jeu, à se montrer disponible côté opposé puisque, sur jeu placé, le ballon allait forcément surtout passer sa vie à gauche. Tactiquement, Moussa Sissoko a fait un gros match. Il a défendu davantage de terrain que Pogba et s'est encore plus simplement libéré à l'opposé des actions, tout en veillant à rester dans des positions qui lui permettent de toujours couvrir son coté. Derrière lui, Debuchy s'est montré, comme Évra, plutôt prudent, mais avait carte blanche pour jouer les coups à fond, à blinde. Comme toute l'équipe. Un homme devait veiller à l'ensemble de l'équilibre, et devait réfléchir pour son bloc. Yohan Cabaye. Plein axe, pile poil au milieu d'un carré Sakho-Varane-Sissoko-Matuidi. Comme un quaterback. Ainsi protégé, on pourrait lui donner le droit de jouer à la main, il n'en serait pas forcément plus avantagé.

En marquant le deuxième but dès la remise en jeu qui faisait suite au premier, la France a su se rendre le match « facile » . Mais tout le mérite lui en revient. Et surtout à ses efforts défensifs. Dès la première ligne, Benzema défend fort, et plus dans l'axe que sur le flanc gauche où règne Blaise Matuidi. De là, les Bleus défendent vraiment haut, le long d'une agressive ligne Matuidi-Sissoko. Giroud revient filer des gnons dans l'axe, Benzema veille pour intercepter les éventuelles passes en retrait, et Cabaye celle vers l'avant. Comme sur cette anticipation - interception, où il lance tout de suite Benzema sur l'aile gauche. L'attaquant du Real revient dans la surface, fixe Djourou, ça mène au pénalty. Un plaisir de contre-attaque. Avant cet autre contre d'école : super relance de Varane, course de Giroud, passe pour Valbuena, tout est bon. Jusqu'à la célébration de but, avec Petit Vélo qui saute sur le dos d'un Giroud qui n'attendait que ça.

Système DD

L'idée de Deschamps était donc la bonne : conserver le 4-3-3, mais y mettre encore plus d'impact, avec les présences de Giroud et Sissoko (les deux entrants) et celles habituelles de Matuidi dans l'axe pour tout bousculer, Varane et Sakho derrière. Une fois les ballons récupérés, Cabaye devait organiser, Valbuena et les latéraux proposer, Benzema fixer. En vrai, le match s'est encore mieux déroulé que le plan. Tous les joueurs ont fait de tout, et les rôles se sont même inversés. C'est Matuidi qui distribue et marque ; c'est Cabaye qui intercepte, c'est Giroud qui remonte les ballons à toute vitesse, c'est Valbuena qui conclut dans la surface. De sorte que le 4-3-3 est devenu une machine à jouer, haut, à gagner les duels, fort, et à jouer vers l'avant, vite.

Certes, quand le match s'est équilibré, la France était un peu essoufflée. Didier a alors fait les bons changements. Giroud a laissé sa place à Pogba, histoire de reformer le milieu Cabaye-Pogba-Matuidi. Réorganisation devant avec Sissoko à droite, Valbuena à gauche, Benzema dans l'axe, qui retrouve donc sa supposée meilleure possession. Sur une action demi terrain, où tous les Bleus sont dans le camp suisse, il fait d'ailleurs un superbe appel croisé, de l'axe vers le poteau droit, pour plonger reprendre la splendide diagonale de Pogba, direct de son extérieur droit vers l'intérieur de celui de Benzo. Tout va vraiment bien. Après son péno raté, c'est bon pour la confiance du 10 français. Et comme Karim sent toujours aussi bien le jeu, il passe pile poil dans le timing, comme pour le cinquième de Sissoko. De sorte que Benzema a sans doute encore mieux joué en neuf qu'à gauche, mais collectivement, la qualité de la première mi-temps des Bleus est telle que l'on doit considérer l'association avec Giroud comme l'option numéro un de la France. De toute façon, à gauche ou devant, Benzema a été décisif, et pourrait limite en être à six buts. Cette association a tellement bien marché qu'on ne devrait même pas la voir lors du prochain match : Deschamps a gagné le droit de faire jouer son banc. Et sa défense éventuellement aussi. Surtout, il a gagné le droit d'avoir une certitude : son EDF est comme lui, elle ne joue jamais aussi bien que lorsqu'elle n'a pas à révolutionner le jeu ; elle n'est jamais aussi dangereuse que lorsqu'elle joue simple. Didier Deschamps connaît mieux le football que vous, et ce dernier le lui rend bien.

Par Simon Capelli-Welter
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Avec ce système et cet enthousiasme,c'est dommage de croiser l'Allemagne en 1/4 et pas le Brésil...DD Monument du foot français.
Là, ça commence à faire too much, non?
On va bien rigoler lors de l'élimination....
Sinon, Deschamps a vu que Benz en 9 est moins bon et que Pogba ne faisait pas l'affaire, contrairement à tous les footix
" l'on doit considérer l'association avec Giroud comme l'option numéro un de la France."
Tout est dit.
Jean-Bernard Niveau : Loisir
Bon entraineur ou coup de chance, tant qu'on va loin ça me va.
Benito-Bx Niveau : CFA
Note : 3
Comme dit précédemment, il ne faut pas s'enflammer.

Superbe performance hier et choix gagnants de DD mais il faut le dire: la Suisse s'est un peu battue toute seule...enfin il a bien aidé la France.

A 2-0 le match avait tourné mais avec un gardien correct, aucun de ces deux premiers buts n'y sont. Le pénalty sauvé n'est que l'abre qui cache le néant d ela prestation de Benaglio...déjà contre l'Equateur il avait été d'une fébrilité sans nom.

C'est sûre qu'après tout a roulé et que la France a joué avec élégance et confiance mais quand tu mènes 2-0 au bout de 20 minutes et que Senderos joue dans l'autre équipe, c'est un peu normal.

L'équipe de France a un jeu cohérent mais elle bénéficie aussi pour le moment d'un facteur réussite avec des circonstances de match très favorables.
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Note : 3
C'est la prophétie (mode rêveur ON) qui est en marche comme je le disais hier :

Deschamps soulève la seule Coupe d'Europe gagnée par l'OM, après lui, le club ne remporte plus rien... Didier revient comme coach et l'OM triomphe à nouveau.
Deschamps soulève la seule Coupe du Monde gagnée par la France, aprés lui, les Bleus ne remportent plus rien. Didier revient comme coach et...
C'est dommage mais Sissoko a pâti de son transfert à Newcastle. Tout le monde s'est moqué du contingent français qui a rejoint Cabaye l'an dernier, et cette impression est restée ... Du coup Sissoko a fait les frais d'un bashing assez malhonnête qui a fait oublier ses progrès. Depuis son transfert, je le trouve bien meilleur dans sa défense du couloir mais aussi dans ses centres et son travail de sape, sans compter son association avec Debuchy et Cabaye.

Alors oui, techniquement et dans sa vision du jeu, il est plusieurs crans en dessous de Pogba ... mais il représente une alternative vraiment intéressante.
J'allais dire un truc contre la juve et son effectif actuel mais je suis rendu que ça allait être de trop mauvaise foi.
Message posté par Ruud04
Là, ça commence à faire too much, non?
On va bien rigoler lors de l'élimination....
Sinon, Deschamps a vu que Benz en 9 est moins bon et que Pogba ne faisait pas l'affaire, contrairement à tous les footix


ou bien il a vu benzema est tellement bon techniquement que cela serait intéressant de lui donné un poste qui ressemble a un 9.5 excentré lui permettant de faire joué ses coéquipiers et d'aidé le seul valbuena a la création ; ou que sissoko bien que moins technique que pogba a une meilleure faculté de joué sur un coté , pour bloqué d'éventuel débordement sachant que debuchy c'est pas non plus l'assurance tout risque ... tu peux voir le verre a moitié vide ou a moitié plein .
Hecho en Mexico Niveau : DHR
Deschamps connait mieux le foot que bon nombre de supporters et de journalistes. Il a mis sa patte sur l'équipe et a changé beaucoup de choses dans le jeu, l'état d'esprit ou dans le groupe.

On a une très bonne dynamique alors qu'on est censé être privé des deux meilleurs joueurs français (Nasri et Ribery).

Respect à lui.
Message posté par Ruud04
Là, ça commence à faire too much, non?
On va bien rigoler lors de l'élimination....
Sinon, Deschamps a vu que Benz en 9 est moins bon et que Pogba ne faisait pas l'affaire, contrairement à tous les footix


que tu le veuille ou non benzema est vraiment un top Player , et pogba a un trés grand avenir même si il représente aussi le présent .
Moi aussi je n'aime pas forcément l'edf mais ce n'est pour cela que je met mon objectivité de coté .
On a encore besoin d'arguments pour affirmer que Deschamps connait mieux le football que nous ? Il connait même mieux la recette de l'exploit que n'importe qui. On a pas Zidane, pas Kopa ni Platini mais on a le plus grand meneur d'homme du Mondial comme sélectionneur.
La France peut aller loin dans cette édition de coupe du monde, tout lui est ultra favorable.

Ce fameux tirage au sort avant le tirage au sort avait encore plus d'intérêt que de seulement éviter à la France de se retrouver dans un groupe compliqué. Cette poule lui permet aussi de jouer dans des conditions climatiques idéales, en plus de jouer des équipes de merde. En ajoutant à cela un huitième lui aussi plus qu'abordable... on a pas fini d'entendre parler ces focus qui supportent l'EDF (enfin "supportent", c'est un grand mot hein).

Quand on voit que l'Italie, qui se mange le groupe que la France aurait dû avoir, joue tous ses matchs à 13h heure locale en plein zénith, avec des températures de 30° minimum et des taux d'humidité de dingue, si bien que les joueurs n'arrivent même pas à courir et sont déjà explosés physiquement au bout du second match...

Malgré tout ça, j'étais étonnamment content hier soir quand j'ai vu le bonheur de mes potes pendant et après le match contre la Suisse, mais quand je vois que maintenant tout le monde suce les boules de Deschamps, putain mais sérieux, vous avez pas honte ?

Tout le monde le critiquait sans hésiter en maudissant son jeu "défensif", son manque d'audace, sa frilosité, etc. On ressassait l'état dans le lequel il avait laissé Marseille, les nombreux matchs d'affilée sans victoire...
Sérieux tu vis en France pour oser affirmer qu'on a attendu le match contre la Suisse pour croire en Deschamps ?
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : 16
Petit HS, mais là Deschamps m'a tué pendant ça conférence de presse :

"Blaise il court encore là, il a pas voulu prendre l'avion avec nous pour rentrer"

Qui a dit que DD n'avait pas d'humour?
Franchement cette équipe à du potentiel et ça fait carrément plaisir de voir les bleus sourires, jouer ensembles et gagner. J'ai été tellement déçu par le passé de cette équipe... Mais voir Benzema enfin heureux en EDF c'est génial.

Alors il ne faut pas s'enflammer, mais il faut remettre des les choses dans son contexte. La suisse n'avait quasiment plus perdu un match depuis deux ans, et là on les atomise alors ça veux dire qu'ils sont nuls ? Et si c'était l'EDF qui était simplement beaucoup plus forte que ce qu'on pensait ? Pareil le Honduras à fait une bonne impression en phase de groupe, fait match nul contre les anglais, et encore une fois c'est juste qu'ils sont nuls et que c'est pour cela que les bleus les battent facilement... Il y a quelques temps les bleus en on collé 6 les mains dans les poches aux australiens, alors quand on voit comment les pays-bas ont galéré à les battre.

Au final, de ce qu'on a vu dans ce mondial, l'équipe de france est une des équipes less plus impressionnantes. Après bien sur il ne faut pas s'enflammer et pour moi l'Allemagne reste favorite SI Low arrête de nous faire du guardiola de seconde zone. (C'est criminel de foutre Lahm au milieu sérieusement). De plus il peut se passer beaucoup de choses entre les phases de poule et les matchs à élimination direct, qui aurait mis une pièce sur les bleus en finale en 2006 après une telle phase de poule ? Surement pas moi. Après même si on se fait sortir en huitième ou en quart, il y aura de toute façon des choses positives à retenir de ce mondial, et de quoi bien préparer l'euro 2016 !

Deschamps est un super entraîneur et je maudis encore tout ces débiles de supporters marseillais qui lui on tant cracher dessus après tout ce qu'il a fait dans ce club.
Et dire qu'une bonne partie des supporters de l'OM ont fait l'exploit de demander son départ alors qu'il avait tout simplement le meilleur entraineur français actuel.
Virgulinho Niveau : DHR
Message posté par Ruud04

Sinon, Deschamps a vu que Benz en 9 est moins bon et que Pogba ne faisait pas l'affaire, contrairement à tous les footix


Pogba a 21 ans, comment tu peux encore dire qu'il ne fait pas l'affaire et qu'il ne devrait pas jouer ? Juste pour exemple, à 21 ans, Yaya Touré rejoignait le Metalurg Donetsk en provenance de Beveren... Et la suite c'est Olympiakos et Monaco. Donc ça va, y a de la marge.

Et "Benz en 9 moins bon" ? Sérieusement ...?
Dire que j'ai ete villipende et traine dans la boue pour avoir dit qu'il n'y a pas de comparaison possible entre Verratti et Matuidi. Certains doivent se sentir ridicule.
Sans rancune les gars.
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Deschamps (et son staff), on le sait, connaissent 2-3 ficelles dans l'approche d'un match, sa "préparation psychologique".

J'ai eu le sentiment que le match d'hier était déjà gagné dans le couloir du stade, dans les têtes. L'équipe de France de foot a toujours été très forte pour impressionner l'adversaire (Brésil...), et un journaliste en conf de presse faisait d'ailleurs remarquer que l'équipe n'a pas eu des premiers quarts d'heure plutôt diesel lors des deux premiers matches.

On pourrait en déduire qu'elle veut s'installer dans le match comme dans un fauteuil, montrer qui est le patron avant de sortir ses premières griffes.

Je reste de l'avis que

1° C'était un feu d'artifice de football collectif donné avec un plaisir de jouer et une décontraction (2 buts encaissés...) qui pour moi sont les plus belle chose dans ce sport

2° Pour les plus optimistes, ça place peut être la France comme équipe redoutable mais ce n'est pas particulièrement le match d'hier qui a prouvé la force de l'équipe dans l'adversité.

En clair, hier c'était hier. Si l'équipe va loin, elle ne jouera pas tout le temps avec cette qualité.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 38