Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

DiBenedetto créé déjà la polémique

Thomas DiBenedetto n'a pas commencé son aventure romaine de la meilleure des façons. A peine arrivé à Rome pour définir les termes du rachat de l'AS Roma, l'entrepreneur américain a déjà fait quelques déclarations qui ne sont pas tombées dans l'oreille d'un sourd.

Lors de son premier jour dans la capitale italienne, il a en effet déclaré que « le Stadio Olimpico était un endroit obsolète » . Des déclarations qui ont immédiatement fait réagir le président du Comité National Olympique Italien (Coni), Gianni Petrucci. « Thomas DiBenedetto n'est pas parti du bon pied. Ses mots sur le Stadio Olimpico ne m'ont pas plu du tout. Il n'est pas encore le président de la Roma et la première chose qu'il fait, c'est d'attaquer le lieu où la Roma et la Lazio nous demandent de jouer. Si c'est ça son point de départ, nous ne pouvons pas être enthousiastes » a-t-il rétorqué.

Toujours dans les bons coups, Claudio Lotito, le président de la Lazio Rome, a également mis son grain de sel dans l'affaire. « Je ne me plains pas des qualités de l'Olimpico, un lieu que le Coni a mis aux normes et qui, pour l'UEFA, possède 5 étoiles. D'un point de vue pratique, le dénigrer n'a aucun sens » a-t-il affirmé.

Welcome to Italy, mister DiBenedetto.


EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE