Diawara, le bienvenu

Modififié
0 0
Il est passé par Bordeaux avant de rejoindre Marseille, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a marqué les esprits en Gironde. Et pas que sur le terrain. Souleymane Diawara a été une pièce maitresse de l'effectif marine et blanc lors du sacre de 2009, mais il a aussi laissé pour certains, dans les tribunes, l'image d'un type qui a choisi de céder à la thune, au lieu de défendre les couleurs d'un club l'ayant propulsé sur le devant de la scène. Et ça, c'est pas très bien passé.

Mais dimanche, pour son retour à Chaban-Delmas dans les rangs de l'OM, l'adversaire héréditaire, le défenseur ne devrait pas courir le risque de voir ses anciens partenaires le démonter. « Avec moi, que les choses soient claires, il aura un bon accueil, tranche net un Laurent Blanc sincère. Un joueur qui change de club, ça fait partie de la vie d'un footballeur. On a passé de bons moments ensemble, et on n'est pas partis fâchés. Il a fait un choix, il l'assume, c'est très bien. J'aurai donc grand plaisir à le rencontrer » .

Côté joueur, même attitude. « Il a dit que s'il gagnait, il payait le restaurant et le champagne aux siens, s'est interrogé Cédric Carrasso (avec qui il n'a jamais joué, ndlr). Eh bien, si on lui fait économiser quelques euros, c'est pas grave ! » .

Le Franco-Sénégalais ne devrait donc pas courir le risque de voir ses anciens partenaires le démonter. Du moins, en apparence. Parce que pour le reste, le public pourrait s'en charger.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Seedorf en Série C
0 0