Diarra-le-bol !

Modififié
0 0
Suite à la défaite concédée samedi face à Nancy à domicile (1-2), Alou Diarra, en capitaine mobilisateur a cru bon de bouger les siens. Et pas tendrement.

« On n'a rien montré, et le score est logique. Avec le niveau actuel que l'on a, on ne peut pas espérer mieux, a livré, dépité, le milieu de terrain girondin. On est trop fragiles, trop fébriles, et on peut perdre contre n'importe qui, a-t-il ajouté. Je ne sais pas si c'est physique ou psychologique, mais il faut rapidement trouver la réponse, parce que sinon, on ne pourra pas espérer atteindre nos objectifs » .

Un constat d'impuissance qui fait mal. « Cette défaite nous touche beaucoup moralement, mais on n'est pas au fond du trou, car on est capable de réagir, soulignait-il encore. C'est facile à dire, mais maintenant, il faut des actes. Cela passe par une remise en question individuelle, car on ne joue pas comme une équipe championne de France. C'est la première fois que l'on perd trois fois d'affilée (face à Marseille et Lyon, ndlr), et ça commence à faire beaucoup. On n'est pas assez costauds. On tenait à la première place, mais on n'a rien fait pour la conserver. A nous de renverser la tendance et d'être plus ambitieux. Il y a urgence, on n'a plus de jokers » .

Dire que l'urgence dure depuis trois mois est un euphémisme.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La frustration de Sessegnon
0 0