Diamoutene victime de racisme régional

0 0
Il joue en Italie. Il est noir. Il s'est fait insulter par un groupe d'Ultras. L'amalgame est vite fait. Et pourtant, Souleymane Diamoutene, défenseur de Lecce, n'a pas été victime de racisme, mais d'un « racisme régional » , comme il le définit lui-même.



Jeudi, le Malien a été littéralement attaqué pendant l'entraînement par une bande de tifosi qui ont voulu le forcer à enlever son maillot. La raison ? Il a eu le malheur de jouer trois pauvres matches sous le maillot de Bari, l'ennemi juré, l'an passé. Une misère à côté de ses 150 capes sous les couleurs de Lecce. Mais trois matches de trop. « Je ne suis pourtant pas le premier à jouer dans les deux équipes. Qu'y a-t-il d'anormal? Comment peut-on débattre sur une telle chose en 2010? Je suis professionnel, je vais là où l'on me paie et je donne toujours tout. Mon cœur restera à Lecce, malgré tout » a-t-il avoué dans une interview à la Repubblica.



Cet aveu pourrait signifier la rupture entre le club et le joueur. « Je ne suis plus tranquille. Les tifosi qui m'ont agressé ont demandé que je sois mis hors de l'équipe non pas pour mes prestations, non pas pour ma couleur de peau, mais pour la couleur d'un maillot. C'est insensé » a confié le joueur, désabusé.



Pour info, Bari, dernier du classement, est à la recherche d'un défenseur.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Maresca signe à Malaga
0 0