En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Diafra Sakho se paie D'Onofrio

Modififié
Diafra Sakho a la rancune tenace.

Non content d'impressionner son monde sur les pelouses de Premier League avec dix buts en championnat cette saison, le Sénégalais s'est payé Dominique D'Onofrio dans les colonnes du Républicain Lorrain.

Sans doute désolé par la situation actuelle de son ancien club de Metz, 19e de Ligue 1, le joueur de West Ham a tiré à boulets rouges sur le directeur technique des Grenats : « J'entends que c'est la faute de l'entraîneur Albert Cartier, mais il a fait avec les joueurs qu'il avait ! Il faut dire les choses. D'Onofrio, derrière son bureau, s'est trompé dans son recrutement. Je ne comprends pas qu'on lui ait confié le cœur de ce club. Pour moi, ce mec n'est pas capable de gérer ça. Il sait pourquoi je lui en veux. Quand j'ai voulu partir, il a dit au président que j'étais cuit, qu'il fallait me vendre, que je ne valais pas 3 millions d'euros. Quand un directeur sportif te dit ça, il t'aide à partir » .


Sûr qu'avec ça, les oreilles de l'ancien coach du Standard ont dû siffler...
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24 jeudi 22 février Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis ! jeudi 22 février Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 jeudi 22 février Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs