Diabaté et la légende

3 0

Parler de la CAN sans évoquer les grandes légendes du football africain serait pêché ! Et à quelques jours du coup-d’envoi de l’édition 2012, c’est Cheikh Diabaté qui rend hommage au plus grand footballeur malien de l’histoire : Salif Keita. Plus qu’un mentor, un mythe.

« Salif Keita c’est quelqu’un d’énorme, au Mali (sic). J’ai été formé dans son centre là-bas, qui porte le même nom. Quand j’ai commencé, il venait s’entraîner avec nous… et je me rappelle que certaines fois, on s’est fait des passes ! Je peux donc dire que j’ai joué avec lui  » , explique encore tout émerveillé l’attaquant girondin.

Et la panthère noire, c’est pas n’importe qui. « C’est quelqu’un qui est vraiment respecté au Mali, et tous les Maliens sont reconnaissants de tout ce qu’il a fait pour le pays, et même en France. C’est une fierté pour moi de dire que j’ai connu Salif Keita et que je suis allé dans son centre de formation, ajoute-t-il, ému. Il a fait beaucoup de choses là-bas et à Saint-Étienne. Mon père me parle parfois de lui aussi, et il me dit qu’il était très, très fort. C’est notre fierté, pour nous les Maliens.  »

A Cheick Diabaté d’écrire à son tour l’histoire avec les Aigles. Il en Salif déjà…

LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 0