Diabaté et la guerre

Modififié
2 2
Cheick Diabaté a été puni face à Lyon, mais a joué contre Kiev. Il a d’abord évité une rouste, puis permis aux Girondins de se qualifier pour les huitièmes de finale de l’Europa Ligue. Le motif était un séchage d’entraînement, après son retour de la CAN. Mais le Malien a précisé ce lundi les raisons de son absence.

«  Après la CAN, il était prévu que je revienne au Mali et à Bamako avec l’équipe, parce que dans nos têtes, on avait programmé de gagner la compétition. Et j’avais aussi envie de voir ma famille car en ce moment, il y a malheureusement la guerre chez moi. Pendant la CAN, je l’appelais tout le temps, explique-t-il. Ça m’a fait du bien de la voir, mais le problème, c’est que lorsque j’ai voulu revenir, à l’aéroport, le vol a été annulé, en raison de tous les problèmes. »


Un truc qui avait passablement irrité Francis Gillot. Et l’attaquant de développer. « Depuis l’Afrique du Sud, je m’inquiétais beaucoup pour les miens, et je réfléchissais à trouver une solution pour faire partir mes parents vers la Guinée, parce que les rebelles étaient presque à côté de Bamako… Et j’en profite pour dire merci à la France qui nous a aidés. »


Disons que comme «  excuse » , ça change d’une perte de passeport, ou d’une jambe cassée de sa maman sur le sol glissant d’un terminal aéroportuaire. LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

parce que dans nos têtes, on avait programmé de gagner la compétition

Il l'a vraiment dit?C'est possible qu'il ait dit ça?
c´est un mental de gagneur c´est plutôt pas mal.
et puis ça peut irriter Gillot mais avant de parler il faut savoir ce qu´il se passe
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 2