1. // Coupe du Roi
  2. // Barça/Real (0-1)

Di Stefano la girouette

0 6
Alfredo Di Stefano n'est plus tout jeune. Du coup, changer d'avis en deux jours, cela ne lui pose pas de problème moral.


Avant la finale de Coupe de Roi, l'ancienne gloire du Real Madrid avait affirmé que Mourinho avait rendu le Real « sans personnalité » , en ajoutant que le Barça pratiquait, lui, un «  football virevoltant » .



Deux jours plus tard, Di Stefano, acte II. La victoire en Coupe du Roi l'a semble-t-il fait changer entièrement d'avis. « C'était le résultat du travail de Mourinho depuis son arrivée. J'espère qu'il va rester encore de nombreuses années. Les guerriers blancs ont dévoré Barcelone » a-t-il affirmé. Ca s'appelle avoir un avis tranché sur la question.


Rendez-vous jeudi, au lendemain du match aller de Ligue des Champions, pour de nouvlles déclarations de Di Stefano. Variables en fonction du score.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
C'est juste incroyable.

Je reconnais à Cruyff une certaine qualité, au milieu de ses discours de conneries, c'est d'avoir démissionné de son poste de président d'honneur du Barça quand il a vu qu'il n'était pas sur la même longueur d'onde que le président Sandro Rosell.

Brutus Di Stefano devrait faire de même.

Raul prendra sa place dans quelques années, beaucoup plus symbolique, représentatif des anciens joueurs du Real Madrid.
Belle girouette !!!
Dommage que la photo ne corresponde pas à l'article : il me semble que la personne n'a rien à voir avec di Stefano...
Ben quoi?

Le Real joue mal, Di Stefano le dit.

Il joue bien et surtout, il gagne, Di Stefano le dit aussi.

Je vois pas le problème.

Faire un commentaire après un match ce n'est pas faire un prono.

Le foot est un jeu avec sa part d'imprevisibilité. On y change d'idée et d'avis très souvent au cours d'une saison ou même d'un match.
Et puis, Di Stefano préfère le Barça au Real. Et il a raison.

Messi est argentin, comme lui. C'est un phénomène, comme lui l'était.

Et le jeu catalan correspond plus au jeu offensif des années 60. Celles de ses exploits.

Mais en tant que vice-je sais pas quoi du Real, il ne peut pas trop l'admettre.
Et toi Mario, en tant que "ché pas quoi" tu as deviné ce que pense réellement Di stefano, BRAVO !
Non, je ne sais pas ce que pense Di Stefano mais je le devine.

Tous les amoureux du beau jeu sont pour le Barça.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 6