Di Natale : « Trop de matches »

Modififié
3 2
Antonio Natale, plus que d’autres, est choqué par la mort de Pierpaolo Morosini.

Le capitaine de l’Udinese a côtoyé le joueur dans le Frioul, et a donc été très touché par la disparition de son ancien coéquipier. « Morosini était un garçon fantastique, qui venait toujours s’entraîner avec le sourire. Cela fait deux jours que je n’arrive pas à dormir car c’est impossible ce qui vient de se passer » a-t-il affirmé sur Radio Monte Carlo.

Surtout, Di Natale a fini par avouer que le rythme des matches était trop élevé, évoquant discrètement un potentiel lien de cause à effet avec la mort de Morosini. « Je parle de moi parce que cela fait plus de 18 ans que je joue au football. Jouer tous les trois jours est très difficile, le football italien veut aller trop vite. Déjà l’an dernier, j’avais pensé à arrêter parce que je n’arrive plus à dormir, j’ai même du mal à aller au lit. Nous allons jouer nos six derniers matches pour Piermario. Je jouerai pour lui, après, on verra » a-t-il assuré.

L’Udinese sans Toto ? Impossible.
EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Eric ce n'est pas Pierpaolo mais Piermario Morosini. Simple rectification.
L'a pas tort, Toto! Trop de matchs!

Seules les écuries ultra-riches peuvent suivre la cadence.

Les petits morflent. Certains en meurent.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 2