Di Natale symbole de l'Udinese

0 1
Antonio Di Natale savoure.



L'attaquant et capitaine de l'Udinese célèbre actuellement en famille la qualification pour le tour préliminaire de la Ligue de Champions, et son deuxième titre consécutif de meilleur buteur de la Serie A.



Devenu un véritable héros dans le Frioul, « Toto » est fier d'avoir amené son équipe jusqu'à un objectif impensable en début d'année. L'Udinese l'aime, et lui aime l'Udinese. « Mon esprit et mes fils se sentent bien ici. Si j'avais eu besoin d'argent, je serais parti il y a deux ans. La Juve ? Non merci. Quand je donne ma parole, je la tiens. Cela me rend fier d'avoir fait comme Totti et Del Piero : je suis devenu le symbole de l'Udinese » a-t-il déclaré dans une interview au magazine Max.



Au cours de cet entretien, Di Natale est également revenu sur un moment plus difficile de sa carrière, en 2008, juste avant de s'imposer comme le meilleur buteur en circulation sur les pelouses de Serie A. « Le moment le plus difficile ? Sans aucun doute le pénalty raté contre l'Espagne lors de l'Euro 2008. Toute ma vie est passée devant mes yeux, j'ai même pensé à tout arrêter et à redevenir maçon » a-t-il affirmé.



Pas sûr qu'Alexis Sanchez lui ait délivré des caviars si Toto avait bossé sur un chantier.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Bel hommage à un joueur sous-estimé!

Sinon, je ne suis vraiment pas sûr de la conjugaison de la dernière phrase:

"Pas sûr qu'Alexis Sanchez lui ait délivré des caviars si Toto avait bossé sur un chantier."

"lui aurait", "lui eut", j'aurais mis un des deux.

Les rédacteurs de So Foot sont aussi nuls en français que les lecteurs.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 1