Di Natale fait lever ses adversaires

Modififié
0 3
Antonio Di Natale ne cesse de marquer et de marquer encore, chaque semaine. 18 buts en championnat, avec le nouveau doublé inscrit hier face à Cesena : le capitaine de l'Udinese n'est dépassé au classement des buteurs que par le Napolitain Cavani.



Hier, alors que le buteur venait de détruire les locaux, il a tout de même reçu une standing-ovation du public de Cesena, quasiment obligé de s'incliner face au talent du buteur. Un geste que Di Natale a apprécié.


« Merci à tout le public de Cesena, cela a été une émotion incroyable. Je pense que cela a été une sorte de récompense pour ma carrière, mais vraiment, cela m'a beaucoup touché. C'est si rare qu'un public adverse applaudisse » a-t-il déclaré aux micros de Sky à la fin de la rencontre.



A coups de buts décisifs, Di Natale est en train d'emmener l'Udinese vers les sommets. Le club frioulan est désormais 5ème, à seulement un point de la zone Ligue des Champions. Ça aussi, ça mérite les applaudissements.



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

putain je me rappelle en 2008 quand il ya eu real-juve en champion's et que delpiero avait planté le doublé tout santioago avait scandé son nom j'avais failli chialer
Grand joueur ; beau public ; ça fait plaisir !
Toto vit un rêve depuis au moins trois saisons. En 2008/2009, il joue dans le seul club encore qualifié en Europe (battu par le Werder en huitièmes) aux côtés de Quagliarella avec lequel il joue au ballon comme peu de paires d'attaquants ont su le faire cette année-là. Il finit meilleur buteur 2009/2010. L'été dernier, il refuse de quitter Udine en expliquant qu'il joue dans un club et pour une ville où il se trouve bien (il déteste le star-system). Et le voilà mieux classé que les clubs qui voulaient l'engager, admiré pour sa fidélité (à mon avis, c'est surtout ça qui a motivé la standing ovation de Cesena, en plus du coup-franc claqué avec une facilité de grand artiste du ballon), dépassant les 100 pions marqués avec l'Udinese et en bonne voie pour rééditer la performance de l'année dernière au classement des buteurs.

En plus, le jeu de l'Udinese fait rêver.

Ah, si Prandelli n'avait pas à construire une Nazionale jeune, qu'est-ce que ça aurait comme gueule une attaque Di Natale / Cassano !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 3