Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. // Coupe d'Europe
  2. //
  3. // PSG/Malmö
  4. // Les notes

Di María, María...

Dans un match globalement maîtrisé et grâce à un Ángel Di María qui a pu faire admirer le talent logé entre ses pieds, le PSG s'est défait sans trop de difficultés de Malmö. Des Suédois qui, sans un très bon gardien, auraient même pu repartir avec une valise.

Modififié

PSG


Trapp (5,5) : A passé une soirée tranquille, aussi bien sur la pelouse que dans les tribunes, avant de retrouver l'enfer des stades de Ligue 1. Un prisonnier en permission.

Maxwell (6,5) : Toujours aussi fiable, toujours aussi prisé des Parisiens. Un vol low-cost vers Barcelone au mois d'août.

David Luiz (5,5) : Il y aura eu l'arrêt de Banks sur Pelé. Il y aura désormais un Wiland - David Luiz. Moins glamour.

Thiago Silva (6,5) : Prêt pour le combat, Thiago a même retrouvé l'œil du Tigre par certains moments. Silvaster Stallone.

Van der Wiel (6) : Il aime monter, monter, monter, mais a visiblement plus de mal à redescendre. Un clubber qui découvre la MDMA pour la première fois.

Matuidi (6) : Bon, mais moins flamboyant que depuis le début de saison. En même temps, Blaise devait se rendre dans la foulée à Bruxelles pour trouver une réponse à la crise des migrants. En courant, bien sûr.

Thiago Motta (7) : Jeu court, jeu long, ouverture, récupération, faute tactique, et on recommence. Le cycle de la vie.

Verratti (7,5) : Tout comme Papa. En mieux.

Di María (8,5) : Regard noir, maillot noir, short noir, un football à faire lever les foules et mettre Beyoncé dans son lit. All black everything. Remplacé par Lavezzi (83e), dont la barbe blanchissante laisse augurer une Clooneyisation prochaine.

Cavani (7) : 3 derniers matchs, 5 buts. D'accord, mais à un moment donné, il va falloir choisir définitivement entre le football et le tir au pigeon.

Ibrahimović (5) : Emprunté et inhabituellement maladroit avant sa belle talonnade aérienne pour Cavani. Mais difficile de ne pas balbutier devant son premier amour, perdu de vue depuis 14 ans. Remplacé par Pastore (74e), dont la cote de popularité est restée intacte.

Malmö


Wiland (7) : Deux buts encaissés, mais aucune boulette et quelques arrêts de classe. Et si le PSG lâchait 10 millions d'euros pour le recruter ?

Yotun (3) : En grosse difficulté pour boucher son côté face à Van der Wiel et Di María, Yotun a profité du changement tactique de la mi-temps pour souffler un peu. Enfin vraiment qu'un peu.

Carvalho (3) : Ni mur ni gardien du temple. De toute façon, un Carvalho uruguayen, ça sentait la contrefaçon. Remplacé par Rodic (45e). Rodave.

Bengtsson (5) : Aura besoin de temps pour se remettre des duels aériens disputés, des tacles à l'arrache balancés, de ses relances foirées et des passes dans son dos oubliées. Give him the night.

Arnason(4) : Une arnaque son.

Tinnerholm (4) : Subissant les montées classieuses de Maxwell et les percées maladroites de Cavani, le latéral suédois n'a eu que peu d'occasions de séduire. Au final, pas de match, et un retour sans gloire à la maison. Tinder home.

Adu (5) : Freddy aurait 26 ans, Enoch 25. La famille Adu nous prendrait-elle pour des cons ? Remplacé par Rakip (84e).


Lewicki (4,5) : Ancien du Bayern, champion du monde U21 avec les jeunes en jaune, le tête blonde n'aura pas réussi à nous faire retenir son nom. Lewi qui ?

Vidéo

Berget (3) : Mériterait de voir sa barbe tondue, d'autant qu'il n'a pas su mener son troupeau vers la clairière.

Durdic (5) : Un gros coup de pression sur Van der Wiel avant de déclencher la seule frappe cadrée par les Suédois dans les bras de Trapp. Dur sur l'homme, mais dur d'y croire.

Rosenberg (6) : A bien tenté de s'infiltrer dans les lignes ennemies pour en faire profiter la communauté. Mais grillé par la charnière brésilienne, Rosenberg n'a pu empêcher l'exécution.

Le compte-rendu du match

Par Paul Piquard et Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi