Di María a failli prendre sa retraite

Modififié
0 18
Les joueurs de l’Albiceleste ont eu du mal à encaisser la défaite lors de la dernière Copa América. Après Lionel Messi, Ángel Di María a révélé qu’il avait lui aussi pensé à arrêter avec la sélection argentine, après la finale perdue en juin face au Chili. « C’est difficile pour nous et pour notre famille. Ça a été difficile sur le moment et j’ai pensé m’en aller. Ma femme et mon père m’ont convaincu de continuer. Il était impossible de dire "je m’en vais" » , a confié le Parisien à Tyc Sports. L’attaquant argentin explique aussi qu’il a compris la réaction à chaud du quintuple Ballon d’or : « Je pensais que Leo ne reviendrait pas, que la décision était prise et réfléchie, mais je crois que ce sont des choses sur le moment. C’est ce qui te passe par la tête. »

« Confidences pour confidences » , El Fideo révèle également à la chaîne argentine que l’accumulation de blessures l’a poussé à songer à régler le problème. « La dernière fois que je me suis blessé, j’ai ri pendant un moment parce que je ne pouvais pas le croire. J’ai parlé avec ma famille de mon envie d’aller chez le psychologue, ma famille a approuvé l’idée » , a poursuivi l’ancien joueur du Real Madrid.

A-t-il parlé à son psychologue du 3-5-2 du PSG face à City ? MA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Il a vraiment pas l'air d'aller très bien, l'Ange de Marie.
très belle chute, merci (je plaisante pas).
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
C'est nous qui devrions aller voir un psy quand on le voit jouer...
GeronimoHous Niveau : District
CA explique le début de saison de celui qui porte son maillot au PSG
Nan mais c'est bien de voir un psy quand on est pro à ce niveau là.. Quand tu es à ce niveau t'as une telle pression, que toutes les succès et les echecs ont un effet multiplié par 10 sur ton mental...un psy permet à des joueurs de savoir comment gerer ça..
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
 //  13:51  //  Passionné de la Jamaïque
Vous auriez pu préciser qu'il s'agissait d'une retraite internationale...

Ça intrigue du coup, on pourrait penser qu'il n'a pas supporté le départ de Blanc du PSG et que plus rien n'avait de sens ou que sans la présence de son poto David Luiz, son goût du jeu était passé et que sa vie était triste...
dizzymusictv Niveau : CFA
Note : 2
« La dernière fois que je me suis blessé, j’ai ri pendant un moment parce que je ne pouvais pas le croire.»

Moi c'est la dernière fois que tu as essayé de faire un contrôle que j'ai ri parce que je ne pouvais pas le croire,

Putain, reviens à ton niveau Angel !
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 5
L'assistance psychologique est essentielle au sportif de haut-niveau.

On parle de mecs conditionnés depuis l'enfance à ce que leur passion soit leur gagne-pain. Le sentimental et le matériel réunis pour le meilleur et pour le pire.

Des types comme Maradona ou Baggio, ça les a bousillé à vie. Baggio, c'est terrible pour ça. Tout gosse amoureux du foot s'est fait et refait des milliards de fois la coupe du monde dans son jardin. Des milliards de fois, il a tiré le péno gagnant qui a soulevé tout son peuple. Des milliard de fois, il a habitué son petit cervelet d'enfant à ce feu d'artifice triomphant.

Et 20 ans plus tard, tu te retrouves en finale de coupe du monde, l'idole de tout un peuple, tout est là, comme dans le jardin d'antan. Les regards tournés vers toi, les coeurs prêts à exploser.

Et tu tires au dessus.

Ce petit jardin idéal où tu resplendissais enfant, ce petit Eden dans ta tête devient subitement l'enfer. Feuilles mortes, fanes putrescentes, soleil d'hiver dilué dans une atroce grisaille. Et ton torax jadis splendide - dépoitraillé, qui se racrapote se racrapote se racrapote sous la honte.

Ca te bousille à vie, parce que c'est devenu trop sérieux. Ta quête de joie enfantine est devenue si sérieuse que tu échoues, par manque de légèreté peut-être ?

C'est pour ça que la panenka de Zidane est un des gestes les plus inouïs qu'il m'est été donné de voir. Ce relâchement enfantin au moment le plus sérieux de ta vie, c'est un geste fort, sublime. Au moment où tout le monde t'attend, où des enjeux financiers, sociétaux, politiques pèsent de tous leur poids sur tes épaules, tu choisis de rappeler à tout le monde cette évidence :

Le football est un jeu, et les seuls vrais gagnants, ce sont ceux qui s'amusent.
C'est joli ce que tu écris, O Alegria.

Mais Baggio s'est refait la cerise après la coupe du monde 94. Sa fin de carrière a été aussi classe que le reste.

C'est sûr que ce péno c'est le climax de sa carrière. Mais il a joué tant de matchs! Il a marqué tant de buts! Avant comme après.
Ragondin des toundras Niveau : Loisir
Nicolas Sarkosy aime cette news
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 18