Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Di Biagio et le spectre de 98

Modififié
Retraité des terrains depuis 2007, Luigi Di Biagio est depuis juillet 2013 à la tête de la sélection espoirs de l'Italie. Une sélection avec laquelle il disputera d'ailleurs le prochain Euro de la catégorie, qui se disputera en République tchèque du 17 au 30 juin 2015.

Interrogé longuement par la Gazzetta dello Sport, le surnommé « Gigi » s'est confié sur sa mission actuelle : « Le problème en Italie est que nos jeunes joueurs ne trouvent pas de temps de jeu. Dès qu'ils se plantent, on les met à l'écart et les remplace par des joueurs plus expérimentés. Notre capitaine (Matteo) Bianchetti ne joue quasiment jamais depuis deux ans par exemple. On se retrouve à être des vitrines pour les clubs et non plus l'inverse. » Le sélectionneur transalpin s'est également épanché au sujet de sa carrière de joueur et d'un événement en particulier : « Je pense encore à mon penalty manqué en 1998. C'est évidemment de ma faute, je suis habitué à faire face aux choses et à ne pas chercher d'excuses. Toute ma carrière, le fil entre la victoire et la défaite a été très infime. Au final, je suis satisfait de ce que j'ai fait, des buts que j'ai mis, mais pas de mon palmarès. Est-ce que je vais me tatouer ce penalty comme Pinilla sa frappe contre le Brésil ? Certainement pas ! Pourquoi je ferais ça ? »

C'est ce qu'on appelle une interview transversale.

EM2
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Podcast Football Recall