Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Paris Saint-Germain

Deux joueuses du PSG adhèrent au 1% de Juan Mata

Modififié
Pas besoin d'avoir la même exposition ni les mêmes salaires que les stars du foot pour se montrer solidaire.


Irene Paredes et Veronica Boquete vont donner 1% de leur salaire à des fonds caritatifs. Les deux internationales espagnoles du Paris Saint-Germain ont donc suivi l'appel de Juan Mata, qui a lancé son association Common Goal l'an dernier. « La plupart des joueurs pros vivent dans un autre monde. Mata est plus en accord avec la société civile et la vie normale » , a déclaré Paredes, admirative au Parisien.


Hommes et femmes confondus, ce sont les premières sportives en France à s'engager publiquement. Leurs dons, estimés à hauteur de 70 euros par mois, seront reversés à des ONG défendant la cause féminine, l'une parrainant une association martiniquaise, l'autre en Inde. « Mon 1 % n'est pas le même que celui de Juan Mata ou d'un autre joueur, mais ce n'est pas le sujet. Le but n'est pas tant de parler d'argent que de faire partie du projet et de le faire connaître » , assure Boquete.


« On en reparlera quand il faudra porter quelque chose de lourd. » MR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Concours FIFA 19 Gagne un séjour à Barcelone pour assister au Clasico il y a 2 heures Un chien tacle un joueur en D4 roumaine 14
il y a 6 heures DERNIER JOUR : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions