1. //
  2. // Cinéma
  3. // Festival de Cannes 2015

Deux heures moins le quart avant Sepp Blatter

Au début de l'été 2014, a eu lieu la mise en ligne en VOD du film sur la FIFA, relu par la FIFA, visionné par la FIFA et co-produit par la FIFA : United Passions. Une histoire de l'instance dirigeante du foot mondial et de trois de ses hommes forts – Rimet, Havelange, Blatter – loin d'être un documentaire d'investigation. Du premier script originel de Luc Besson à la projection cannoise, retour sur une folle aventure de l'Azerbaïdjan au Lac Léman beaucoup plus subversive qu'il n'y paraît…

Modififié
« Réchauffez-vous avec la ba-balle ! » C'est par une pirouette dans des mocassins vernis pleins de sable que Gérard Depardieu termine d'introduire, au Cinéma de la plage du Festival de Cannes, l'avant-première mondiale de United Passions, la mise en scène grand public de l'histoire de la FIFA, featuring séquences officielles, images d'archives et scènes intimes inventées improbables. United, pour rappeler que la FIFA est une grande famille unie par la somme de tous ses intérêts individuels, et plus grande que l'ONU ; Passions pour faire la nique au mouvement olympique qui n'a plus le monopole du cœur. « Les Jeux olympiques, c'est politique ; la Coupe du monde, c'est populaire » , dixit le fondateur d'Adidas dans le film. Une histoire sur un siècle, donc, et trois présidents : Gérard Depardieu en Jules Rimet, Sam Neill en João Havelange, et Tim Roth en Sepp Blatter.

« Ce sont des anciens joueurs, pas de grands intellectuels, ni de grands penseurs »


À Cannes, devant les huiles de la FIFA et le public dans des transats, Gérard Depardieu invite alors Sepp Blatter, lui aussi déguisé en pingouin, à présenter la genèse de ce film : « Le football, c'est de l'émotion et de la passion, c'est ce que le peuple aime. » Rideau. Pré-budgété à 28 millions de dollars avant d'être revu à la baisse, et financé en théorie seulement aux deux-tiers par la FIFA, la dernière communication officielle croisée en date autour du budget du film fait état d'un équilibre étonnant, entre 22 et 25 millions, si bien que la FIFA aura au final financé quasiment tout le film. « Ils ont un couloir prioritaire de recettes, confie la productrice originelle, Louisa Maurin, comme les autres : nous, on voulait qu'ils soient mécènes, mais eux ne voulaient pas, ils sont malins, et bien entourés. » United Passions met à jour l'idéologie qui sous-tend l'existence même de la FIFA, et rarement formulée de manière aussi claire à quelques semaines des élections internes pour lesquelles le président est candidat à un cinquième mandat : Sepp Blatter est en mission pour protéger la FIFA, une organisation composée de personnes qu'il a pour la plupart aidées à monter - juristes, commerciaux, présidents de fédérations - mais qui sont avant tout des êtres humains avec leurs faiblesses, lui inclus. Et s'il ne doit en rester qu'un, alors le pénitent suisse sera celui-ci, martelant dans le film, toujours avec ironie, que « les droits de l'homme ne peuvent pas être bafoués » .

Une roue de secours à 1,5 milliard


Principale cible de l'affaire ? João Havelange, évidemment, condamné dans la vraie vie à 1 million de dollars d'amende pour corruption, et mouton noir du film, dépeint sans trop de nuances sur ses pratiques d'un autre temps, comme lorsqu'il se prend pour Dieu devant ses petits-enfants et leur partie de Subbuteo. « Il y a de ça chez eux, être les gardiens du graal, confie la co-productrice Christine Gozlan, ne pas perdre de vue, comme le dit Rimet dans le film, que l'important, c'est le ballon, et que le ballon, c'est l'enfance. » Sur le fond, la fiction mélange le vrai et le faux, loin du documentaire d'investigation, ce qui permet de projeter, et c'est bien là tout son intérêt, toutes sortes de fantasmes : le trésor de guerre d'1,5 milliard de la FIFA serait la roue de secours, en cas de coup dur, pour financer complètement une Coupe du monde. Cela en dit plus que les discours. Le coup de force du film : que la corruption et le racisme y soient présentés – acceptés donc par la FIFA - comme des conséquences de l'affaiblissement des hommes et non des causes de celui de l'institution. Imparable. « Ce sont des anciens joueurs, euphémise Gozlan, pas de grands intellectuels, ni de grands penseurs. »

« Blatter, il savait qu'on savait qu'il savait »


Pourquoi la FIFA a-t-elle bien pu accepter un scénario qui raconte un siècle d'histoire de ses hommes forts avec des dialogues à double voire triple sens ? Robert Guérin, premier président par défaut, que les producteurs souhaitaient développer avant que les auteurs nuancent légèrement son rôle dans l'histoire ? « Je suis le président de la FIFA parce que je suis le moins saoul. » João Havelange ? « La politique et le sport sont inséparables, et j'ai de grandes ambitions pour l'Afrique. » Sepp Blatter ? « Il ne faut jamais oublier que les hooligans sont des consommateurs comme les autres. » L'actuel patron de la FIFA a bien compris l'intérêt que sa boutique soit, dans un film produit et réalisé par des gens de cinéma, présentée depuis sa création comme une association de pieds nickelés animés d'une véritable idéologie : celle de protéger le jeu et la naïveté des enfants, quitte à utiliser tous les moyens possibles contre d'éventuels présidents de fédérations corrompus en son sein. « Ils avaient tout à gagner à profiter de la licence poétique et littéraire du film, explique le réalisateur Frédéric Auburtin. Blatter, il savait qu'on savait qu'il savait, il a bien compris toute l'ironie de le montrer en super-héros qui retourne le monde, ce qui fait que je n'ai eu personne de la FIFA sur le plateau, jamais… » Le coup de génie de Blatter au moment de la sortie du film ? Se garder de trop en parler, et laisser le soin à d'autres membres du comité exécutif de la FIFA, tel le président de la Fédération algérienne Mohamed Raouraoua, d'en faire l'éloge sans trop de nuances. Les conséquences pour ses porte-flingues ? Se retrouver en ligne de mire de la presse anglaise, prête à tout pour affaiblir le comité exécutif et tenter de récupérer la Coupe du monde 2022.

Jérôme Valcke, Luc Besson et… le siège de la FIFA sur Mars


Comment tout cela a débuté ? La première à entrer dans la danse fut Louisa Maurin, picaresque organisatrice des Globes de Cristal. Loin d'avoir déjà produit des films à 20 millions, elle obtient néanmoins brillamment la première un rendez-vous avec Jérôme Valcke en 2010 par l'intermédiaire de… Mohamed Raouraoua, algérien comme elle. L'idée de Louisa Maurin ? Faire un film historique sur le développement de cette « instance dirigeante, qui n'est pas une instance sportive » , des « mecs partis de rien » , et sur la Coupe du monde, « un peu comme L'Enfer du Dimanche d'Oliver Stone… » Sauf que ses interlocuteurs maîtrisent moins le cinéma que les contrats : il n'existe ainsi pas de structure de production et de diffusion de son patrimoine audiovisuel. Mieux : très peu s'y connaissent en football. « Le seul qui parle football à la FIFA, c'est Blatter » , confie Christine Gozlan. Un premier scénario avait été écrit par Luc Besson, dont Maurin a récupéré les droits. Le pitch ? « Une histoire imaginaire d'un ballon qui se promène sur la planète et qui finit dans les étoiles, avec le siège de la FIFA sur Mars. » Elle développe ensuite une première version avec Yves Boisset, de l'avis de beaucoup, complètement ratée. En parallèle, elle arrive à convaincre Gérard Depardieu de jouer Jules Rimet. Avant de choisir le réalisateur, Gégé souhaite d'abord aller en Suisse renifler ces hommes d'influence qu'il aime tant. Pour la réalisation, ils évoquent Ridley Scott, Thomas Gilou ou le duo Nakache et Toledano. Entre Gladiator, La Vérité si je mens et Intouchables. Ça promet.

--> Retrouvez la suite de l'aventure dans la deuxième partie de Deux heures moins le quart avant Sepp Blatter, ce lundi à 16 heures

Par Brieux Férot // Tous propos recueillis par BF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Ian Curtis
Tim Roth, le Leroy Fer du cinéma!
Mais qu'est ce que t'es allé foutre dans ce film???
Il en avait marre de braquer des vendeurs d'alcools.
Il est passé à l'étage supérieur, il braque le monde du foot.
Limitless10 Niveau : CFA2
https://www.youtube.com/watch?v=DlJEt2KU33I

Pour les anglophones cette vidéo est un petit bijou. Il démonte littéralement la FIFA. Il parle aussi du film à la neuvième minute
La_mangouste Niveau : District
Si ce "film" a été présenté à Cannes il y un an et n'est jamais sorti en salles (en tout cas pas à ma connaissance), il doit bien y avoir une raison.

J'en ai entendu parler fin 2014 et apparemment (mais on s'en doutait un peu), c'est entièrement à la gloire du "bon" Sepp Blatter, grand visionnaire face au "truand" Havelange.

Pour vous donner envie:
https://www.youtube.com/watch?v=sKvvZhIPu4g
Chimikhooney Niveau : Ligue 1
Message posté par Limitless10
https://www.youtube.com/watch?v=DlJEt2KU33I

Pour les anglophones cette vidéo est un petit bijou. Il démonte littéralement la FIFA. Il parle aussi du film à la neuvième minute


Punaise merci, ça a embelli ma journée :)

Mais vraiment je n'arrive pas à comprendre qu'aujourd'hui il n'y est aucun état qui s'attaque directement à la FIFA, en sachant que à chaque événement international si il est fait par son pays (donc les dépenses sont effectuées par le pays) ils n'y gagnent rien.
De plus, aujourd'hui tout le monde s'offusque des guerres et des régimes totalitaires, mais allo le Qatar et la construction des stades c'est un mort par jour au minimum, des "camps" de travailleurs au même niveau que les camps de concentrations en terme de population. Sachant qu'ils ne peuvent pas en repartir vu qu'ils n'ont plus de passeports.

Je veux dire faut être con pour être un chef d'état et accepté ça tout en s'offusquant du régime de Bachar le maléfique, il est juste maléfique parce qu'il est pas richissime et qu'il n'investit pas en France.

En plus, les joueurs c'est pareil, je veux dire par là que de nombreux joueurs viennent de milieux défavorisés et ont eu la chance de finir footballeur pro, mais ils se disent pas que avec un peu moins de chances(né au Népal ou en Inde) ils auraient pu finir esclave au Qatar ?

Bon la minute dégoût est passée.
didier gomis Niveau : CFA
Message posté par Chimikhooney


Punaise merci, ça a embelli ma journée :)

Mais vraiment je n'arrive pas à comprendre qu'aujourd'hui il n'y est aucun état qui s'attaque directement à la FIFA, en sachant que à chaque événement international si il est fait par son pays (donc les dépenses sont effectuées par le pays) ils n'y gagnent rien.
De plus, aujourd'hui tout le monde s'offusque des guerres et des régimes totalitaires, mais allo le Qatar et la construction des stades c'est un mort par jour au minimum, des "camps" de travailleurs au même niveau que les camps de concentrations en terme de population. Sachant qu'ils ne peuvent pas en repartir vu qu'ils n'ont plus de passeports.

Je veux dire faut être con pour être un chef d'état et accepté ça tout en s'offusquant du régime de Bachar le maléfique, il est juste maléfique parce qu'il est pas richissime et qu'il n'investit pas en France.

En plus, les joueurs c'est pareil, je veux dire par là que de nombreux joueurs viennent de milieux défavorisés et ont eu la chance de finir footballeur pro, mais ils se disent pas que avec un peu moins de chances(né au Népal ou en Inde) ils auraient pu finir esclave au Qatar ?

Bon la minute dégoût est passée.



voilà de quoi calmer ton chagrin :

http://www.google.fr/url?source=imgland … G1hMz-iiPw
C'est un sacré bordel cet article si je puis me permettre. Un début un fil rouge une fin please!
CharlesEchalotte Niveau : National
Message posté par Limitless10
https://www.youtube.com/watch?v=DlJEt2KU33I

Pour les anglophones cette vidéo est un petit bijou. Il démonte littéralement la FIFA. Il parle aussi du film à la neuvième minute


Je comprendrais jamais pourquoi les Américains(dans les talks shows) rigolent de l'absence d'accent dans le français ...jealous??seriously??
SpecialEffect Niveau : CFA2
Un premier scénario avait été écrit par Luc Besson, dont Maurin a récupéré les droits. Le pitch ? « Une histoire imaginaire d'un ballon qui se promène sur la planète et qui finit dans les étoiles... »


Ca pourra toujours servir si ils font un film sur Ramos
gwynplaine76 Niveau : CFA2
Message posté par CharlesEchalotte


Je comprendrais jamais pourquoi les Américains(dans les talks shows) rigolent de l'absence d'accent dans le français ...jealous??seriously??


Je ne comprend pas ce que tu ne comprend pas. Les vannes à base d'accent, c'est tout ce qu'il y a de plus banal, y compris chez nous, depuis Michel Leeb jusqu'à Julien Cazarre.

A ce que j'ai lu, les Anglo-Saxons en réalité aiment l'accent français, le trouvant sexy et glamour.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26