Espagne - Liga - 11e journée

Par Léo Ruiz

Deux de chute pour Málaga

Fatigués par la répétition des matchs, les joueurs de Málaga concèdent leur deuxième défaite consécutive à domicile, face à la Real Sociedad d’un Philippe Montanier qui respire un grand coup (2-1). Dans les autres matchs du jour en Liga, il y a eu des buts. Beaucoup de buts.

Note
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Sergio Sanchez (Malaga)
Sergio Sanchez (Malaga)
Avec un seul point pris lors des quatre dernières journées, plus une défaite en Coupe contre Córdoba, club de seconde division, Philippe Montanier était en gros danger avec sa Real Sociedad, en déplacement à Málaga. Mais les Basques semblent être attachés à leur coach , et contre tous les pronostics, ils sont allés décrocher à l’autre bout du pays leur première victoire à l’extérieur de la saison (2-1). Il faut dire que les Andalous éprouvent de plus en plus de difficultés à enchaîner les matchs. Un but de Vela après quelques secondes de jeu, puis un deuxième de Xabi Prieto à l’heure de jeu, sur un beau cadeau d’Onyewu, ont été de trop pour la bande à Pellegrini, qui avaient quand même égalisé par Saviola en première mi-temps. Deux défaites en deux matchs. Les deux à domicile. Les joies de la Ligue des champions commencent à se payer en Liga, où Málaga a reculé à la 5e position.

Festival de buts

Dans le reste de la journée, c’est la deuxième partie de tableau qui était de sortie. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle a offert du spectacle. Le Rayo Vallecano et le Real Saragosse se sont offert les belles remontées du jour. À Vallecas, les Madrilènes se sont d’abord pris les contres du Celta Vigo et l’efficacité d’Iago Aspas en plein dans la tronche. Pour sa première année en première division, à 25 ans, l’attaquant formé au club en est déjà à 5 buts. Correct. Avec son doublé, les Galiciens pensaient tenir le match, mais l’expulsion de Cabral avant la mi-temps a changé la donne. Car le Rayo, revenu plus inspiré, est revenu au score avant d’arracher la victoire dans les dix dernières minutes (3-2). Ça vaut bien une belle 7e place provisoire. Ce n’était d’ailleurs pas la journée des Galiciens, La Corogne vivant le même scénario à Saragosse. 2-0, puis un pénalty, puis un carton rouge, puis la dégringolade. Score final, 5-3, avec deux nouveaux buts d’Hélder Postiga pour les Aragonais, qui basculent eux aussi dans la première moitié de tableau (9e). Le Depor, lui, reste relégable.

L’Espanyol à la dérive

Les deux autres membres de la zone rouge espagnole s’affrontaient à Cornella-El Prat, où les Catalans ont complètement sombré face à l’Osasuna (3-0). La deuxième victoire de la saison seulement pour les gars de Pampelune, qui restent bon derniers, mais réduisent l’écart avec leur adversaire du jour, à la dérive. « La défaite nous fait mal», conclut brièvement un Pochettino désabusé. L’ancien capitaine du PSG semble perdu, sans solution, avec son Espanyol avant-dernier. Hier, Grenade s’était sorti de ce pétrin en remportant le derby andalou sur la pelouse du Betis (2-1). Une petite surprise qui fait un bien fou aux gardiens de l’Alhambra. Et empêche les Beticos de grimper sur le podium de cette Liga.


Par Léo Ruiz

Parier sur les matchs de Atlético Madrid

 





Votre compte sur SOFOOT.com

3 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Danny10 le 11/11/2012 à 01:21
      

    Lol la balise foirée.

  • Message posté par ringold le 11/11/2012 à 11:24
      

    tiens, bizarre, un article sur la Liga qui n'engendre pas des dizaines de commentaires... Ah oui, il n'est pas question de Messi et du Barça ou de CR7 du Mou ou du Real... Donc, pas de déchaînement des fans aveugles et fiers de l'être...

  • Message posté par Zhenord le 11/11/2012 à 12:20
      

    Malaga n'a pas la profondeur de banc suffisante pour jouer sur tout les tableaux.

    Sinon quelqu'un sait ou est passée Griezmann ? Il avait fait un doublé à son dernier match, mais là il n'était pas sur la feuille de match.


3 réactions :
Poster un commentaire