1. //
  2. // Gr. D
  3. // Turquie-Croatie

Deux crètes pour une pointe

C'est un duel à distance. Alors que la Croatie lance son Euro dimanche contre la Turquie, son sélectionneur Ante Čačić se retrouve face à un casse-tête de riche : qui de Mandžukić ou Kalinić doit être le numéro un en pointe ?

Modififié
452 11
La Croatie est une terre de traditions. Il y a d’un côté les techniciens, de l’autre les morts de faim. Avec elle, on connaît la musique, car elle n’a jamais varié d’un ton. C’est une promesse, un écrin bourré de talent, et son cœur de jeu est peut-être l’un des meilleurs du championnat d’Europe avec Luka Modrić, Ivan Rakitić et Marcelo Brozović. Sur le papier, cette Croatie n’a jamais été aussi belle. Il est maintenant temps d’en prendre conscience, et Ante Čačić, nommé à la tête de la sélection en septembre dernier, n’avance plus que pour ça : « Il faut se rendre compte que nous sommes bons et que nous pouvons battre n’importe quelle équipe du monde. On a réussi à mixer l’expérience et les jeunes talentueux et, aujourd’hui, la Croatie est l’une des dix meilleures équipes de cet Euro. » Interrogé il y a quelques semaines, Rakitić ne varie pas dans le discours et a plusieurs fois affirmé vouloir enfin « accomplir quelque chose » avec sa sélection. Le voyage en France doit être un tournant dans un groupe D où la seconde place est largement promise à la Croatie, derrière l’Espagne, et devant la Turquie et la Tchéquie. Comme toutes les équations, il reste pourtant une inconnue. C’est un problème de riches : trouver la meilleure pointe au stylo croate. Mario Mandžukić contre Nikola Kalinić, il y a match. Voilà pourquoi.

Mandžukić, le renard silencieux



Youtube

C’était la répétition générale. Ou une bouffée d’oxygène. Il y a quelques jours, la Croatie s’est baladée contre Saint-Marin à Rijeka (10-0), plus large victoire de l’histoire des Vatreni. Une promenade au cours de laquelle Mario Mandžukić et Nikola Kalinić ont marqué chacun un triplé. De quoi surtout alimenter le duel interne entre les deux hommes pour prendre le sommet du 4-2-3-1 croate. Čačić a réussi à installer « la bulle positive » souhaitée avant la compétition, mais s’est également offert un dernier casse-tête. Logiquement, l’attaquant de la Juventus Turin doit prendre la pole. Il est la star, l’atout offensif numéro un et sort d’une première saison plutôt positive en Italie (10 buts). Mandžukić est une espèce en voie de disparition, ce qu’on appelle un renard ou plus simplement une fouine. Reste que la campagne de qualifications a laissé des doutes : dix matchs, 20 buts marqués pour la Croatie et un seul inscrit par Mario Mandžukić, contre l’Italie (1-1) en juin dernier, ce qui a laissé Kalinić prendre de la confiance aux côtés d'Ivan Perišić et du gamin du Dinamo Zagreb, Marko Pjaca. Souvent questionné sur le sujet, Ante Čačić a préféré dégager la question : « Mario ou Nikola, peu importe, on veut jouer. »

Kalinić, à maturité



Youtube

Jouer, jouer, jouer, c’est le mantra permanent de cette Croatie. Avec cette philosophie ancrée aux chevilles, elle peut s’adapter, en permanence, ce qui lui était encore impossible hier et même, par moments, avec la génération dorée de 1998 où Davor Šuker se retrouvait parfois esseulé. Reste que Nikola Kalinić offre un profil assez différent de celui de son alter ego de la Juventus : plus aérien, plus complet, plus rapide, mais un peu moins tueur devant le but, l’attaquant de la Fiorentina a claqué, lui aussi, une belle saison (12 buts) tout en ne marquant qu’une seule fois en qualifications contre la Bulgarie (3-0). De chaque côté, le total reste faible, mais il faut maintenant que Čačić affine son projet offensif pour faire un choix affirmé. L’été dernier, Kalinić était la priorité de Paulo Sousa à son arrivée à Florence, et la Fiorentina lui a filé le 9 de Batistuta. Et il a assumé, poussé par Sousa, soutenu par son sélectionneur, pour se faire une place de choix en France. Le problème est posé entre deux buteurs qui ne marquent que très peu en sélection. Reste à savoir qui utiliser et comment le faire. Mario a pour le moment l’avantage et débutera contre la Turquie. Mais pour combien de temps ?

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

clement6628 Niveau : CFA2
On n'en parle pas beaucoup, pourtant cette équipe croate elle peut vraiment aller loin !
Ce Croatie - Turquie risque d'être très intéressant.
tranquilo_chiquito Niveau : DHR
"sur le papier cette croatie n'a jamais été aussi belle" ....

croatie 98 et demi finale au mondial peut etre ??????

j'en fais mon outsider numéro 1, mélange de grinta et de technique, avec un excellent entre jeu, j'aime et je suis impatient de les voir.
tranquilo_chiquito Niveau : DHR
j'ai oublié l'euro 96 aussi ou l'équipe était quasi identique mais avec un manque de maturité collectif.
rinus-michels Niveau : DHR
La Croatie a le meilleur milieu de terrain de l'Euro sur le papier. Modric-Rakitic, ça va faire des étincelles AMHA.
Moi aussi, outsider numéro 1.
Boban était unique (meneur naturel & patriote acharné), qui peut prétendre à ce leadership dans l'équipe actuelle, et les recadrer quand ils peuvent avoir une baisse de tension ? (Je ne parle pas du niveau technique, on sait qu'ils ont ce qu'il faut dans ce domaine)
la croatie est clairement l'outisder le plus dangereux de cet euro avec les italiens , qu'elle magnifique équipe sans déconner , Vrsaljko , Strinic , Srna , Corluka , Modric , Rakitic , Brozovic , Perisic , Kovacic , Kalinic , Mandzukic
Looping Suarez Niveau : DHR
Malheureusement Dejan est con autant que modric est bon. Sinon lui aussi avait sa place dans cette aventure.
So Foot, vous ne pouvez pas évoquer le match de cet après-midi sans revenir sur l'incroyable 1/4 de finale de 2008, avec l'ouverture du score croate à la 120e et l'égalisation à la 121e... c'est prévu au moins ? :)
Pragmatique Niveau : CFA2
Message posté par clement6628
On n'en parle pas beaucoup, pourtant cette équipe croate elle peut vraiment aller loin !
Ce Croatie - Turquie risque d'être très intéressant.


Tu rigoles, je ne vois que des gens parler des Croates (du moins dans les commentaires sur Sofoot au fil des jours, mais il est vrai que j'écoute pas la télé).

Pour ma part, le simple fait que l'on parle d'un pays de l'est suffit à ce que je sois catégorique : ils ne gagneront pas.

J'ai beaucoup disserté sur le sujet, mais en deux mots, ce sont souvent des équipes déséquilibrées entre talent élevé et mental pas à la hauteur.

2-2 pour cette rencontre qii sera la plus prolifique depuis le début du tournoi, même s'il n'y a eu que quatre oppositions.

Croatie troisième du groupe derrière Turquie et Espagne, puis éliminés en 1/8ème.
Bon au cas où, en espérant revivre des scénar comme ça pendant cet Euro :
https://www.youtube.com/watch?v=2oUJrIrTJbs

Avec les commentaires turcs, question chauvinisme on est à la ramasse à côté d'eux; au moment du but croate les mecs se taisent complètement !
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Message posté par am7
So Foot, vous ne pouvez pas évoquer le match de cet après-midi sans revenir sur l'incroyable 1/4 de finale de 2008, avec l'ouverture du score croate à la 120e et l'égalisation à la 121e... c'est prévu au moins ? :)


Tout pareil, je m'attendais à un article sur ce match mythique...
Sinon je vais pas être original, comme tout le monde, je suis en admiration devant la qualité technique et la richesse du milieu croate : Modric, Rakitic, Brozovic, Badelj, Kovacic. Sur le papier, c'est le meilleur milieu d'Europe avec ceux de l'Espagne et l'Allemagne !
Et en attaque, c'est clair que Mandzukic ou Kalinic, c'est pas mal non plus.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
452 11