1. //
  2. // Supercoupe
  3. // FC Barcelone-Real Madrid

Deulofeu, et si c’était lui ?

Il aura vu Liverpool et l’Angleterre, Séville et cette Espagne qu’il connaissait peu, Milan et l’Italie, et finalement, Gerard Deulofeu est donc rentré, cet été, chez lui, à Barcelone. Cette fois encore, l’international espagnol ne sera pas seul maître de son avenir, mais, après le départ de Neymar et en attendant Dembélé ou Coutinho, le voilà avec une possibilité de reprendre le dessus sur son destin.

Modififié
Ils sont comme ça, les rebelles. Ils divisent et fascinent, fabriquent et détruisent, mais avant tout, ils font avancer les choses. De l’autre côté de la rambarde, il faut les voir le regarder de travers. Ils le prennent pour un fou là où d’autres y détectent du génie. Peu importe, il bouscule et conduit avec maîtrise et insouciance. Seul problème : ce gamin va trop vite. Si vite que pour l’arrêter, on tente de l’attraper. Impossible. Alors, il sourit, se retourne et les regarde : « Les gars, si vous voulez, on se retrouve après le match et je vous signerai des autographes. » Il n’a, au fond, besoin de personne pour se comporter comme un roi. Il a une dizaine d’années, est regardé par tous comme un prince et tue une bonne partie de ses journées dans un train qui le ramène tous les soirs chez ses parents, à quelque 100 kilomètres de là. Différent, Gerard Deulofeu l’a toujours été. Assez pour longtemps vivre dans une bulle de confort qui aura finalement mis prêt de sept ans à éclater. Drôle de destin. Lundi soir, difficile de dire exactement à quel moment précis de sa vie a pensé le petit format de Riudarenes. Face caméra, Deulofeu s’est alors contenté de souffler : « ça faisait longtemps » . Dans son ensemble, le voyage aura duré quatre ans et trois clubs : Everton, le FC Séville, l'AC Milan. La dernière fois remontait donc au 6 avril 2013, un jour où le FC Barcelone s’était imposé largement face à Majorque (5-0). Gerard Deulofeu est donc rentré au Camp Nou lundi soir, lors d’un match amical face à Chapecoense (5-0). Cette fois, il ne s’est pas contenté d’accompagner, mais il a guidé : un but, deux passes décisives, en 45 minutes. Si bien qu’en se levant mardi matin, il n’y avait plus personne pour l’arrêter, seulement des mots pour le résumer : « Deulofeu a demandé la permission d’entrer dans le onze » (Sport), « Il a été brillant. Si brillant qu’il peut désormais prétendre remplacer Neymar. » (El País). Même le Mundo Deportivo y est allé de son petit dessin, laissant apparaître Ernesto Valverde en train de gribouiller le N de la MSN pour intégrer un D. Assez incroyable à lire pour un homme qui, il y a quelques mois encore, ne rêvait plus de cette vie là et affirmait qu’il y a « une vie au-delà de Barcelone » . Une thérapie pour rien, donc.

Vidéo

L’impossible décollage et les mots d’Emery


Lorsqu’il est revenu cet été dans les bras d’un Barça qui l’a formé entre 2003 et 2011, Gerard Deulofeu, récent finaliste du championnat d’Europe espoirs avec l’Espagne en Pologne, savait pourtant parfaitement le risque pris, à la différence près que le timing semble cette fois être le bon. Pas comme lors de la saison 2013-2014 où, après une saison exceptionnelle avec le Barça B - Deulofeu avait élu meilleur joueur de Segunda Divisíon -, il avait vu débarquer sous ses yeux de gamin un certain Neymar quelques semaines après la signature de son premier contrat pro. Quelques jours plus tard, il avait alors pris l’avion direction Everton. « Je n’ai jamais eu une chance de montrer ce dont je suis capable. » , racontait-il depuis à qui tentait de le faire parler sur le sujet. Une fois encore, un jeune produit du Barça venait de filer, mais quand on gagne un triplé, en a-t-on vraiment besoin ? Une certitude : il ne reste plus grand-chose du Gerard Deulofeu qui est monté dans cet avion en juillet 2013.


Parce qu’il a d’abord connu l’Angleterre donc, où Everton le laissera s’exprimer et où il détonnera par quelques bonnes performances en sortie de banc. Parce qu’il y a aura Séville ensuite, où Unai Emery n’hésitera pas à le faire retomber sur terre, l’allumant notamment sur son manque de maturité et son ego XXL. Puis, parce qu’il y a peut-être surtout eu l'AC Milan depuis quelques mois, où Deulofeu est redevenu un mec d’instinct, enfin capable de se fondre dans un effectif et de comprendre que le destin ne fait pas tout. Il est assez simple d’oublier un détail : l’ailier espagnol n’a que 23 ans. « Je suis mature désormais. Ce que je souhaite, c’est d’être dans l’équipe première du Barça et d’avoir l’opportunité de jouer avec de grands joueurs. Quand tu es ambitieux, tu souhaites être en concurrence avec les meilleurs. J’ai confiance en mes capacités, a-t-il expliqué quelques jours après avoir vu le Barça activer une clause de rachat prioritaire de 12 millions d’euros auprès d’Everton. J’ai toujours voulu être ici, mais, jusqu’ici, c’était impossible. Je suis un autre joueur aujourd’hui, je crois avoir progressé par exemple dans le domaine défensif, je suis plus discipliné. Je peux affirmer que je suis un footballeur plus complet, différent de celui qui a quitté le Barça il y a quelques années. »

« Je veux me battre avec les meilleurs »


La différence, c’est aussi la situation car, à l’heure où le Barça s’apprête à lancer sa saison en match aller de la Supercoupe d’Espagne face au Real dimanche soir, Deulofeu apparaît comme la seule alternative possible au départ de Neymar en attendant Coutinho ou Dembélé, ou les deux, qui sait. Il y a des doutes oui, l’international espagnol a besoin d’opportunités pour prouver, mais il doit aussi les saisir. La question, aujourd’hui est la suivante : quel Deulofeu va retrouver le Barça ? L’individualiste que Emery a bien tenté de remettre en place à son époque ou l’épuré du Milan ? Si le pari financier effectué au cœur d’un marché déréglé n’est pas énorme, l’ensemble de la saison d’un mec un jour présenté par le Barça comme un Ballon d’or en puissance se jouera en partie ce dimanche soir. Face à la presse cette semaine, Valverde ne s’en est d’ailleurs pas vraiment caché, n’hésitant pas à rayer le passé et évoquant le cas de Deulofeu ainsi : « il a des qualités de dribble, il est très rapide et, surtout, il nous donne de la largeur. Neymar n’est plus là aujourd’hui, je veux regarder vers l’avant. On va voir s'il va y avoir de nouvelles recrues, mais pour le moment, je ne souhaite parler que des joueurs que j’ai dans mon effectif. » Deulofeu, lui, a préféré répondre avec orgueil, forcément. « À Barcelone, il y a toujours des rumeurs de transfert, mais peu importe, je veux me battre avec les meilleurs. Je suis prêt. Si je ne l’étais pas, je ne serai pas revenu » , a-t-il lâché après le match contre Chapecoense. Il ne lui reste désormais plus qu’à sauter, un tacle du destin est si vite arrivé.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Trilaterale Niveau : Loisir
J'ai bien aimé son match face à Chapecoense. Faut voir contre un gros s'il arrive a jouer collectif et à combiné avec les deux monstres de devant. Mais pour moi il a bien plus de qualité qu'un Pedro, donc il peut tout à fait s'imposer.

Bon après si Coutinho débarque, ça va être plus compliqué...
Pedro? Le type qui faisait partie de la MVP et qui était l'un des piliers offensifs de la sélection espagnole quand ils marchaient sur le reste de l'humanité en Coupe du Monde et pendant l'Euro? La vache! Il doit être sacrément fort du coup le Deulofeu
T'as mon +1 toi. Merci de rétablir un peu la vérité, les gens oublient trop vite.
Caribou West Niveau : CFA
D'accord avec toi, c'est fou comment on refait l'histoire, dans laquelle Pedro est considéré comme un vulgaire Dugarry en 98.

Ce mec était un équilibre nécessaire au Barça, qui n'a plus jamais aussi bien tourné depuis son départ.
"Mais pour moi il a bien plus de qualité qu'un Pedro"

J'ai pas les mots
Je pense pas que Deulofeu soit plus talentueux. Mais Pedro il était énormément surcoté à l'époque et apparemmentà vous lire c'est toujours le cas.
5 réponses à ce commentaire.
InkloppITrust Niveau : District
Un joueur avec un nom de Pokémon, qui a coûté 20 millions, s'imposer dans l'attaque de Barcelone ? Impossible
Ce commentaire a été modifié.
The Chosen One Niveau : CFA2
Avec Carjaval sur le dos tout le match + Casemiro en back up ça va être un match compliqué pour lui

On peut dire ce qu'on veut sur Neymar, lors du clasico, il était très souvent performant et Deulofeu, c'est 3 classes en dessous
cantona-forever Niveau : Loisir
Pas oublier que c'est plus facile quand tu joues avec Messi, que ce soit pour Neymar ou Deulofeu.
L'argentin attire toujours plusieurs défenseurs, surtout lors des clasico, ce qui laisse de l'espace aux autres.

A lui de prouver qu'il est capable d'en profiter mais au moins laissons lui une chance !
The Chosen One Niveau : CFA2
Je partage ton point de vue, mais je pense que ça sera compliqué pour lui malheureusement
c'est assez vrai mais c'est aussi le cas de neymar, les prises à deux voire trois sont très nécessaire pour le stopper c'est un vrai poison et pour le coup défendre sur une paire deulofeu/messi est infiniment + simple que de défendre sur une paire neymar/messi
The Chosen One Niveau : CFA2
c'est bien pour ça que le Real est ravi du départ de Neymar

Ramos en tête
4 réponses à ce commentaire.
pauloradiobemba Niveau : CFA
Sinon les supporters du Barça qu'ont suivi la prepa, il donne quoi Semedo ?
cantona-forever Niveau : Loisir
Perso je l'ai trouvé assez a l'aise techniquement, percussif, se projetant souvent vers l'avant. Par contre, niveau défensif, j'ai des doutes, son repli a l'air encore fragile et son sens du placement pas génial...

Donc tout dépendra de comment l'équipe joue, si on domine le milieu comme sous guardiola, il fera très mal, si on subit comme sous Enrique, ça va être plus tendu.
Défensivement, ce seras toujours mieux que c'aurait pu-être avec un Bellerin ;)
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 1
défensivement il y a du boulot.Vidal sera titulaire à mon avis
Allah Votre Niveau : Loisir
Absolument nul.

Se fait defoncér par la presse catalanes à juste titre
4 réponses à ce commentaire.
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 1
si il travaille le repli défensif,il peut faire un bon joker.c'est sa dernière chance, j'espère qu'il va la saisir. entourer de messi et suarez. il peut surprendre.
dernière chance? Le type il a 23 ans...
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 1
Note : 1
dernière chance au barca. satisfait ?
Aux anges!! :)
3 réponses à ce commentaire.
Typique joker à faire rentrer sur le terrain dans les vingt dernières minutes de la rencontre; période où les côtés physique et tactique perdent de leur influence au profit de la technique pure et de la vitesse. Il ne faut pas occulter le fait que, si on parle exclusivement de dribble et d'accélération, nous nous trouvons devant un élément qui n'a pas beaucoup de rivaux, à l'heure actuelle, dans ces domaines particuliers.
The Chosen One Niveau : CFA2
il y a quand même Dembélé, Mbappe, Hazard pour ne citer qu'eux hein ..
1 réponse à ce commentaire.
Jacques Vingtras Niveau : DHR
J'aime bien le premier paragraphe. Faire passer un homme comme Deulofeu, imbuvable de part son gigantesque boulard, pour quelqu'un de " différent ".

Fort, très fort.
Donnie_Brasco Niveau : CFA2
On fait ce qu'on peut avec ce qu'on a.
Tévez Chien Méchant Niveau : DHR
Alors, heureux?
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26
À lire ensuite
C’est l’heure du Ney !