En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es de finale

Destruction derbys

Les huitièmes de finale de la Coupe du Roi donnent lieu à de drôles de derbys, dont deux parmi les plus historiques d’Espagne : celui de Séville, ainsi que celui de Barcelone. Deux derbys qui ont basculé dans l'irrationnel à la suite de deux drames.

Modififié

Séville, la lutte des classes


Pour comprendre comment fonctionne le derby de Séville, il faut se replonger dans la genèse des deux clubs. En Andalousie, c’est le FC Séville qui a poussé ses braillements en premier. C’était en 1905. À l’époque, ce sont de riches aristocrates, la plupart propriétaires de vignes et mines, qui fondent le premier club de football de la ville. Tout se passe bien jusqu’au jour où l’achat d’un joueur – un ouvrier – donne lieu à un schisme. Une partie du directoire aristocratique refuse, ce qui amène deux dissidents à fonder un club rival, le Betis Balompié. Dès lors, historiquement, il existe un réel antagonisme social entre les deux équipes. Un clivage qui s’est estompé avec le temps, malgré tout. Cela dit, la rivalité locale est si forte qu’aucune entreprise locale ne s’est jamais risquée à sponsoriser l’une des deux équipes par crainte de perdre ou froisser une partie de sa clientèle. En mars dernier, dans les colonnes de France Football, l’ancien Rémois Grzegorz Krychowiak expliquait encore la nature de ce clivage, lui le joueur du Séville FC. « Partout où tu vas, la question, ce n’est pas : "Est-ce tu connais le foot ?" C’est : "Est-ce que tu es pour le Bétis ou pour le FC Séville ?" »

Mais à Séville, le football est une histoire d’hommes. Dès le départ, c’est à celui qui ne cédera pas à son rival. Ainsi, en 1918, le Séville FC peut se gausser d’en avoir collé 22 dans le buffet de son adversaire. Oui, 22-0. Un but toutes les quatre minutes. La faute à cette saloperie de service militaire. Alors que cinq membres du Bétis étaient concernés par le service de la garde militaire le jour du match, le Séville FC refuse de reporter le match. Pour protester, le Bétis envoie ses juniors. Le score sera sans pitié. Mais l’animosité n’a pas toujours été de mise. Ainsi en 1999, les dirigeants de chaque club, des amis d’enfance, Manuel Ruiz de Lopera (Betis) et Roberto Ares (Séville), décident de signer un pacte de non-agression qui comprend notamment l’interdiction d’acheter un joueur de l’équipe adverse. Ce pacte, il sera mis à mal le 28 février 2007 lors d’un quart de finale retour de la Coupe du Roi. Alors coach du FC Séville, l’Espagnol Juande Ramos prend une bouteille de glace pillée dans la nuque depuis les tribunes suite à l’ouverture du score de Frédéric Kanouté. Le coup du lapin. Le coach est K.O. et conduit à l’hôpital où il reprendra conscience plus de deux heures après son arrivée. Bonne ambiance, quoi. À ce moment, l’équilibre est fragile, et c’est un drame qui, malheureusement, calmera toute la ville. Six mois plus tard, le jeune gaucher du FC Séville Antonio Puerta décède lors d’un match à Getafe. La ville est sous le choc, à tel point qu’une marche commune des deux franges des supporters a lieu dans le centre historique. Ce drame ramène tout le monde sur terre. Depuis, les derbys se sont pacifiés.

Barcelone, le pouvoir catalan


Dès le départ, les deux clubs se sont opposés. Lors de sa création en 1900 par des enseignants de l’université de Barcelone, l’Espanyol entend se démarquer du FC Barcelone et de son fondateur le Suisse Hans Gamper. En gros, l’Espanyol entend être le club des autochtones, d’où le nom initial « sociedad española de futbol » , qui deviendra par la suite Clud Deportivo Espanol. La Catalogne a donc deux clubs, mais pas de championnat d’Espagne, alors pendant trente ans (le premier championnat national sera lancé en 1929), l’Espanyol et le Barça s’empoignent dans un championnat local de Catalogne, ainsi que dans des coupes. Et parfois, ça se met des taquets, comme en novembre 1924 où, dans l'enceinte de Les Corts (l’ancêtre du Nou Camp), le match part en pugilat géant. Au Barça, la star Paulino Alcántara est obligée de sortir sur blessure. Et comme les remplacements n’existaient pas, le Barça continue à dix, puis à neuf suite à l’expulsion de Samitier (rien à voir avec Sam Eto’o). C’est le bordel, et l’arbitre reçoit une noria de pièces de monnaie sur la gueule et décide d’arrêter le match… Une rencontre qui reprendra finalement 53 jours plus tard, et donc l’année suivante, en janvier 1925 pour une victoire finale de l’Espanyol (1-0). Sportivement, il n’y a jamais vraiment eu photo entre les deux clubs. Et encore moins aujourd’hui, puisque Lionel Messi a fait de son voisin sa victime préférée (13 buts, record dans le derby). Mais pendant longtemps, les deux clubs ont servi d’instruments politiques.

Historiquement, le Barça est le porte-drapeau des indépendantistes catalans, alors que l’Espanyol a longtemps été le fief des Barcelonais partisans d’une Espagne unie. Mais depuis 20 ans, les deux clubs commencent à se rejoindre sur la catalanisation du football. Pour ce faire, l’Espanyol a commencé par changer de nom, passant du Real Club Deportivo Español à RCD Espanyol de Barcelona. Par ailleurs, le catalan est de plus en plus employé dans la communication officielle du club, la direction allant même jusqu’à interdire aux supporters de brandir un drapeau espagnol au stade. Ce derby, finalement, est devenu un match entre frères. Un grand et un petit. Et quand le petit est touché par un drame, le grand n’est jamais loin. En 2008, l’Espanyol voit son capitaine Daniel Jarque perdre la vie lors d’un stage d’avant-saison. La ville est ébranlée. Deux ans plus tard, lors du sacre mondial de l’équipe d’Espagne en Afrique du Sud, Andrès Iniesta le Barcelonais, unique buteur de la finale, soulèvera son maillot sous lequel on pouvait lire un simple message : « Dani Jarque siempre con nosotros » (Dani Jarque toujours avec nous). Comme à Séville, la mort aura tout changé.



Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 4 heures 376€ à gagner avec Monaco & Tottenham vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
il y a 4 heures La fédé espagnole bloque un match à cause d'un maillot catalan 18 il y a 5 heures Un petit garçon de 5 ans meurt sur un terrain 22
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:40 Le fou sosie de Marek Hamšík 4
samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 24 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21