En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. // Copa América 2015
  2. // Finale
  3. // Chili/Argentine

Dessine-moi une finale de Copa América

Depuis la première édition de 1916, la Copa América a changé de nombreuses fois de formules, et même de périodicité. Pour ne pas trop se compliquer la vie et pour essayer d'être sur un même mode de raisonnement, sofoot.com s'est contenté de s'intéresser aux finales de la Copa América depuis 1993 et l'édition équatorienne. 1993 marque un tournant, puisque la CONMEBOL adopte le format « européen » des compétitions avec plusieurs groupes et des phases finales. Dès lors, les finales ont donné lieu à de belles histoires.

Modififié

1993, la der de l'Argentine


Tenante du titre, l'Argentine de Basile fait peine à voir. On se dit que seuls les réflexes de Goycochea peuvent lui permettre d'assurer le titre. La charnière Ruggeri-Vázquez est sur le carreau. En face, le Mexique – invité à participer pour la première fois à la Copa América avec les USA – fait grosse impression. Le sélectionneur Miguel Mejía Baron fait brillamment jouer son équipe, alors que celle-ci s'est enfilé cinq stades différents tout en jouant entre le niveau de la mer et 3000 mètres d'altitude. La finale oppose donc la solidité argentine à la virtuosité mexicaine. Sauf que le match ne décolle pas en première période. Il faut attendre le milieu de la seconde pour voir le match se décanter et la sève monter un peu. C'est forcément le moment de Batistuta. « J'allais demander le changement. Je n'en pouvais plus. Et puis il y eut cette passe en profondeur… » , raconte le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe d'Argentine à la fin du match. La balle en profondeur, donc. Derrière, le goleador de la Fiorentina trouve les ficelles de Campos à la suite d'une course de 40 mètres. Même si le Mexique va revenir au score cinq minutes plus tard sur penalty (Galindo), Batistuta est dans un grand jour. C'est le numéro 9 qui, sur une touche rapidement jouée, s'offre un doublé à un quart d'heure de la fin. L'Argentine l'emporte à l'orgueil. Mine de rien, l'Argentine est double championne d'Amsud. Sans briller. C'est surtout leur dernier titre à ce jour…

Vidéo

1995, l'esprit des Charruas


Avoir la garrua. Les Uruguayens n'ont que ce mot à la bouche avant la finale de 1995. La Garrua ? C'est la combativité propre à la Céleste. L'engagement. La motivation. Ça a toujours été l'ADN de cette équipe, malgré les talents de Francescoli, Recoba ou Suárez. Le mythe de la garra date de la finale de la Coupe du monde 1950 et le fameux « Maracanazo » . Ou quand le capitaine Obdulio Varela décide de geler la finale face au Brésil pendant de nombreuses minutes en conservant le ballon sous son bras pour contester un but adverse. Banco. Depuis, le feu sacré existe toujours. L'Uruguay a la garra. Pourquoi ce petit pays a-t-il cette force en lui ? Sans doute à cause de ses origines. Entre Montevideo et Rivera, on trouve Salsipuedes, « Sors si tu peux » en VF. C'est là que s'est livrée une bataille historique du pays qui a entraîné le génocide des Indiens charruas. Les Charruas savaient s'adapter à l'éco-système dans lequel ils évoluaient. Surtout, les Charruas étaient orgueilleux. Dans un pays tour à tour colonisé par les Portugais du Brésil et les Espagnol, les Charruas ont toujours été des combattants. Des symboles de résistants. Aujourd'hui, il ne reste plus rien des Charruas à part la combativité que l'on retrouve dans les équipes de Peñarol ou de Nacional. Alors quand cette équipe d'Uruguay se retrouve face aux champions du monde brésiliens en finale de l'édition 1995, la Céleste s'appuie sur son savoir-faire (abnégation, combativité, assise défensive), alors que le Brésil alterne entre la samba et le jeu au ralenti. Pourtant, le talent est là : Jorginho, Roberto Carlos, Aldaïr, Samba, Juninho, Savio. Surtout, le Brésil veut laver l'affront de la finale mondiale 1950. Finalement, cette finale sera pauvre et accrochée. Parfait pour voir l'Uruguay s'imposer aux tirs au but. Avec ce titre, son quatorzième, la Céleste devient le pays le plus titré d'Amérique du Sud. La finale ? Un combat permanent dans lequel le Brésil n'a jamais su répondre présent.

Vidéo

1997, le Brésil sur sa lancée


Édition qui se déroule en Bolivie. Est-il étonnant de retrouver l'équipe nationale bolivienne en finale à La Paz, à plus de 2500 mètres d'altitude, là où elle a gagné son seul titre en 1963 ? Pas vraiment. En face, c'est le Brésil de Ronaldo, Denilson, Leonardo, Cafu et compagnie. C'est déséquilibré d'avance sur le papier. Pourtant, c'est à La Paz que le Brésil a concédé, en 1993, la première défaite de son histoire en éliminatoires de Coupe du monde (0-2). Une Bolivie qui, avec l'altitude en renfort, compte sur ses stars « Platini » Sánchez et « El Diablo » Etcheverry pour s'offrir le titre à la maison. Cela dit, le Brésil de Zagallo commence à dérouler. « On a la meilleure attaque, on a la meilleure défense, on joue parfois de manière parfaite, comme contre le Paraguay. Malgré les fatigues qui s'accumulent, au plan du jeu, on a progressé par rapport au tournoi de France (disputé début juin, ndlr) » . Surtout que l'altitude est un faux débat pour les Brésiliens. «  On s'en fait une montagne » , dit-on du côté des champions du monde 94. Mine de rien, il faudra quand même un coup de pouce du sort pour donner la victoire aux Brésiliens (3-1). Par trois fois, les Boliviens vont toucher du bois. Le Brésil va répondre par trois buts. C'est le premier titre de Ronaldo avec son équipe nationale. À un an du Mondial, tout le monde voit la bande à Zagallo championne du monde.

Vidéo

1999, le bal des débutants


Un nouvel Uruguay-Brésil en finale. Ce n'est jamais anodin. D'autant que la Céleste a déjà fait tomber le grand Brésil deux fois en finale. En 1950 au Mondial et en 1995 à la Copa América. Vice-champions du monde, les Brésiliens s'appuient sur la même ossature depuis deux ans. Et ça envoie du lourd entre Ronaldo, Rivaldo, Emerson, Ze Roberto and co. Face à eux, des mômes issus de la génération U20, les mêmes qui avaient éliminé la France du championnat du monde de la catégorie en Malaisie deux ans plus tôt. Coelho, Zalayeta ou encore le portier Carini, qui n'a jamais joué un match de D1 en club de sa vie. La marche est trop haute pour la Céleste. Le score est lourd : 3-0 (doublé de Rivaldo, Ronaldo). Pour la première fois de son histoire, le Brésil conserve une Copa América avec du jeu, des buts, du spectacle et une révélation : Rivaldo. Génial à Barcelone, le gaucher a toujours été décrié au pays. Cette fois, il a donné le titre à son pays.

Vidéo

2001, Maturana enfin !


Avant 2001, la Colombie n'avait jamais gagné la Copa América. Une deuxième place, au mieux, en 1975. C'est maigre. Alors la finale de 2001, à la maison, avait le parfum d'une obligation de réussite. Face au Mexique, les hommes de Maturana sont favoris, eux qui n'ont pas encaissé le moindre but en cinq matchs. Une solidité incarnée par le trio Oscar Córdoba, Ivan Córdoba et Mario Yepes. Rien d'étonnant à voir Ivan Córdoba planter le seul but du match pour donner à son équipe nationale le premier titre. 1-0, on ferme boutique. Ce n'est d'ailleurs que le deuxième trophée du football colombien après la Copa Libertadores du Nacional Medellin en 1989. Le triomphe à la maison s'est même fait dans la joie (35% de baisse des indices de criminalité dans l'épreuve). Dans la rue, là où le succès historique face à l'Argentine en 1993 (5-0) avait causé 103 morts, on s'est battu à coup de farine. Comme au carnaval. Les temps changent. Alors même si l'édition 2001 s'est jouée sans l'Argentine (qui a refusé de venir pour des raisons de sécurité) et avec un Brésil sorti en quarts de finale par le Honduras, la Colombie savoure sa victoire dans une finale qui ressemble à son parcours : solide et efficace.

Vidéo

2004-2007, les meilleurs ennemis du monde


Deux éditions avec la même finale : Brésil-Argentine. Ce que le continent fait de mieux. Sur la pelouse, des génies à la pelle : Tévez, Mascherano, Adriano, Zanetti, Sorín, Lucho González, Ayala, Messi, Veron, Riquelme… Mais voilà, par deux fois, c'est le Brésil qui aura le dernier mot. En 2004, l'Argentine de Marcelo Bielsa se prend les pieds dans le tapis des tirs au but (Gabriel Heinze ratant notamment le sien). Un match qui était pourtant sur le point de basculer du côté argentin après le deuxième but de César Delgado à la 86e. À ce moment, l'Argentine mène 2 à 1 et va faire n'importe quoi. Récupérant le ballon sur l'engagement brésilien, Tévez et d'Alessandro s'amusent à gagner du temps sur le poteau de corner. Les godasses sur le ballon, ils vont attendre chacun leur tour que les Brésiliens viennent chercher la gonfle. Mauvaise idée. « Lorsqu'on a vu les Argentins fanfaronner et nous provoquer, ça nous a piqués au vif, explique Alex, le capitaine de la Seleção après le match. Au fond de nous, on savait pourtant que l'on pouvait revenir au score, car nous avons, dans nos rangs, saint Adriano. » Moralité, Adriano égalise à la 92e et Maicon et Edu s'en vont chambrer le banc argentin. Le sort sera du côté brésilien durant les tirs au but. Le karma. Rebelote en 2007 alors que l'Argentine est encore la grande favorite de la finale. Sous Basile, l'équipe gaucho fait peur. « Ganar, gustar y golear » ( « Gagner, plaire et cartonner » ) est la devise préférée du public argentin et aussi celle du sélectionneur, dont l'équipe a produit le football le plus élégant et efficace de la compétition. Mais voilà, une finale, ça se gagne. Et cette fois, il n'y aura même pas de débat : 3-0. Le Brésil gère parfaitement son sujet pendant 90 minutes. Robinho éclipse Messi, et l'Argentine se rate alors qu'elle avait marché sur tout le monde durant le tournoi. Un Brésil qui s'était pourtant présenté sans Ronaldinho et Kaká (qui avaient officieusement boycotté la Copa América) et qui avait laissé Ronaldo à la maison. À cette époque, Dunga avait des idées.

Vidéo

Vidéo

2011, Luis Suárez garde la main


Pour certains, c'est la pire Copa América de l'histoire. En finale, on retrouve le Paraguay qui n'a pas gagné un match de la compétition (si, si) et l'Uruguay de Luis Suárez qui n'a pas digéré sa main salvatrice face au Ghana lors du Mondial 2010. L'Argentine et le Brésil ont sauté dès les quarts de finale. On marque peu et les talents individuels sont rares. Mais la finale a un intérêt certain : voir l'Uruguay gagner un 15e titre et dépasser l'Argentine au nombre de victoires. Ça sera chose faite : 3-0 avec un doublé de Forlán et un pion de Suárez. Une démonstration totale des hommes de Tabárez qui confirme que leur demi-finale mondiale de 2010 n'était pas un hasard.

Vidéo


Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 11:48 280€ à gagner avec Naples & Dortmund - Tottenham il y a 1 heure Tavecchio accusé de harcèlement sexuel
il y a 5 heures Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 11 Hier à 16:01 Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 15:12 Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 Hier à 14:16 Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 23 Hier à 12:10 Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 Hier à 10:59 Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 26 Hier à 09:19 Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 15 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 13 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 17 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 46 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 22 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Charlotte Lorgeré impressionne au chant pour son bizutage 23 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Les fans de Crystal Palace refusent le maillot de Pape Souaré 11 mercredi 25 octobre Un joueur ultra-rapide en D1 indonésienne 25