En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Affaire Chapron

Desiage : « Derrière l'affaire Chapron, un ras-le-bol »

Modififié
Après le geste et les excuses, il est désormais temps de comprendre.

Pour Tony Chapron, 45 ans, les deux derniers jours n'ont pas dû être les plus reposants de sa carrière à la suite de sa tentative de low-kick de dimanche soir sur le Nantais Diego Carlos. S'il s'est bel et bien excusé et a même d'ores et déjà fait annuler le carton rouge reçu par le joueur brésilien, il a aussi été suspendu jusqu'à nouvel ordre par la DTA.


Parmi ses rares soutiens publics, il y a pourtant la voix du syndicat des arbitres de l'élite et de son président, Sébastien Desiage. Comme précisé dans le communiqué du SAFE, il trouve que le geste de Tony Chapron est « inapproprié » , mais se refuse à autoriser un lynchage public à son égard : « Derrière le geste et cette action, il faut comprendre le contexte. Nous sommes à la 90e minute, Tony Chapron revient d'une blessure au genou (un kyste, ndlr) et, après un petit match de Coupe de France la semaine passée, on le met directement sur l'affiche du dimanche soir. On peut s'interroger sur la pertinence de le faire reprendre à ce moment-là et pas sur une rencontre moins exposée. Il ne faut pas oublier qu'il y a un homme et une famille derrière.  »


Et si le syndicat prend volontairement la défense de M. Chapron sans pour autant cautionner le geste, c'est aussi parce que le mal qui entoure l'arbitrage français est plus profond : « C'est notre rôle de protéger un homme à 400 matchs face à ce déferlement médiatique. Mais le plus important, c'est de comprendre pourquoi. Que ce soit en pro ou en amateur, l'arbitre est livré à lui-même et n'a pas ou peu de soutien. Aujourd'hui, il y a un véritable conflit entre deux futurs pour l'arbitre : continuer à s'isoler ou essayer de se rapprocher des joueurs. Ce n'est pas seulement la technologie qui va faire avancer les choses. Pour vous donner un exemple, les 21 arbitres de Ligue 1 sont tous en fin de contrat en juin prochain et doivent attendre le 15 avril pour savoir s'ils seront prolongés ou non. Comment voulez-vous bosser sereinement ? »

Le message est passé. Propos recueillis par AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern 1 Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
il y a 5 heures Ronaldinho se lance dans la musique 11
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 18 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 10 dimanche 18 février Tony Chapron est en arrêt maladie 47