En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Deschamps prend une nouvelle fois la défense de Patrice Évra

Modififié
Une relation de longue date.

Alors qu'il évoluait en division 2 à l'OGC Nice, Patrice Évra a rejoint lors de l'été 2002 la Ligue 1 et l'AS Monaco alors entraîné par... Didier Deschamps. Une deuxième place en championnat et une finale de Ligue des champions plus tard, et le natif des Ulis quitte le Rocher, en même temps que la Desch', pour rejoindre Manchester United.


Plus tard, en 2012, lorsque Didier Deschamps devient sélectionneur de l'équipe de France, il fait confiance à Patrice Évra, pourtant critiqué pour son attitude lors de la grève de Knysna. Mieux, le champion du monde 98 continue de faire confiance à son joueur après que ce dernier a insulté quelques consultants reconnus.


Dans une interview accordée à SoFoot, le sélectionneur des Bleus revient sur cet épisode et prend à nouveau la défense de Tonton Pat' : « Patrice a répondu à une question. Au départ, il n'a attaqué personne. Moi, je suis là pour défendre les joueurs. Mais je ne vais pas non plus lui dire : "C'est bien ce que tu as fait." (...) On dit qu'il "vendrait père et mère pour être en équipe de France". À cette période-là, sa maman venait de se faire amputer d'une jambe. On ne peut pas dire n'importe quoi, c'est trop facile, même sur le ton de l'humour. »


Rire de tout, mais pas avec tout le monde.

Interview à retrouver en intégralité dans So Foot #142. SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9