1. //
  2. // Gr. A
  3. // France-Roumanie (2-1)

Deschamps, Payet et les glaçons

1 3
Du sang et des larmes.

Au terme d'une première bataille difficile pour ouvrir son championnat d'Europe contre la Roumanie (2-1), Didier Deschamps a pu souffler en conférence de presse et a même lâché quelques larmes au coup de sifflet final. « C'est fort émotionnellement. On a payé ce prix-là, ce contexte, avec la cérémonie avant un match d'ouverture. La Roumanie n'avait rien à perdre, alors que nous, on avait tout à perdre. (…) Il y a une attente, tellement de passion et de ferveur derrière cette équipe. C'est extraordinaire, mais ça donne des obligations » , a confié le sélectionneur.

La Dèche est également revenu sur les difficultés rencontrées par Patrice Évra, fautif sur le penalty de la Roumanie et qui a supplié la presse de « ne pas s'enflammer sur Dimitri » : « Il fait une faute, oui. Il doit se retenir, mais c’est dans l’action. Ce n’est pas parce qu’il est plus expérimenté qu’il a envie de bien faire, comme tout le monde. Parfois, on veut trop bien faire. Il s’est mis consciemment ou inconsciemment trop de pression, qui l’a empêché de se libérer. » Le petit problème reste que Deschamps a parlé d'un groupe « performant défensivement » .

Buteur décisif, Dimitri Payet a également été loué par le sélectionneur français qui a affirmé vouloir « le mettre dans les glaçons jusqu'au prochain match pour qu'il ne lui arrive rien de grave » .

Foule sentimentale. MB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Faut l'envelopper dans du papier bulle pour les entrainements
« ne pas s'enflammer sur Dimitri »

Apparemment, MB ne s'en est pas encore remis.
Il a trop raison de le mettre dans des glaçons, au moins il s'enflammera pas !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 3