En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Deschamps ne digère toujours pas d'avoir été traité de raciste

Modififié
Un geste intolérable.

Au moment d'annoncer la liste des vingt-trois joueurs français sélectionnés pour disputer l'Euro 2016, Didier Deschamps ne s'attendait pas à provoquer un tel raz-de-marée. Des personnalités comme Éric Cantona ou encore Jamel Debbouze avaient protesté contre le fait qu'il n'y ait aucun joueur originaire d'Afrique du Nord dans la liste, faisant notamment référence à Benzema et Ben Arfa.


Quelques jours plus tard, le 3 juin dernier, Didier Deschamps avait vu le mot « raciste » tagué sur sa maison de Concarneau. Six mois plus tard, le sélectionneur des Bleus ne digère toujours pas cet acte de vandalisme, comme il l'a déclaré dans une interview à So Foot : « Je l'ai très mal vécu. Ce n'est pas le sélectionneur, c'est la personne Didier Deschamps. On salit mon nom et le nom de ma famille. C'est inacceptable. Je suis prêt, dans mon métier, à prendre des coups, mais on n'a pas le droit de toucher à ma famille. En Bretagne, j'ai ma petite filleule, malienne et adoptée, qui voit ça quand elle passe devant... C'est la première, et j'espère la dernière fois, que je vis ça. »

Sinon, DD sort les crocs.


Interview à retrouver en intégralité dans So Foot #142.
SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 40 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 23 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 8
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 samedi 17 février La panenka ratée de Diego Castro en Australie 20