1. //
  2. // Man Utd/OM (2-1)

Deschamps face à la fatalité

Alors qu'il y avait sans doute de la place, Marseille s'est fait sortir par Manchester United par manque d'ambition. Un enseignement qui pourrait bien amener Deschamps à se barrer cet été.

Modififié
0 31
On ne le saura que dans quelques mois mais la défaite de mardi soir risque de peser d'un poids certain dans l'envie de Didier Deschamps de poursuivre ou non l'aventure à Marseille. Et quelque chose nous dit que les champions de France peuvent déjà commencer à chiner un successeur. Car DD a compris que l'OM n'aurait jamais les moyens de ses ambitions à lui. C'était une certitude l'été dernier ; il en a désormais la preuve in situ. Et pour un pragmatique comme lui, ce n'est pas à prendre à la légère. On entend déjà les voix dissonantes. Oui, les Phocéens n'ont pas été ridicules. Non, ils n'ont pas explosé comme beaucoup le leur avaient pourtant promis. Mais ils ont affiché de vraies limites, qualitatives et même structurelles. Et ça dans l'idée que se fait Deschamps de l'évolution de son équipe, ce n'est tout bonnement pas acceptable.

Le message à sa direction

Car il fallait entendre son air désabusé, presque résigné, dans un mélange de colère rentrée et de fatalisme, le cocktail du gagneur qui sait que jamais il n'aura jamais les moyens de gagner. « Ce n'était pas un grand Manchester ce soir. Il y avait des absences, c'est vrai mais devant il y avait encore la qualité pour faire la différence sur très peu de ballons » . Vanter les mérites de l'adversaire n'a pourtant jamais été le fort du capitaine olympien champion d'Europe en 1993. Ça ne l'est toujours pas. Mais si l'entraîneur de l'OM esquisse les qualités de son bourreau, c'est en creux pour mieux renvoyer son club à ses manques. Et quand on dit son club, on pense notamment à une certaine partie de sa direction. Car ce qui, dans cette configuration de match, a fait la différence (et on dit bien dans cette configuration car MU aurait peut-être adapté ses moyens si la réplique avait été plus élevée), c'est avant tout la qualité des attaquants. D'un côté de la classe mondiale en-veux-tu-en-voilà avec notamment Rooney et Chicharito. De l'autre, un Olympique de Marseille qui n'avait rien de mieux en magasin que Rémy et Gignac. Il y a des comparaisons cruelles... Et, bien entendu, Deschamps s'est fait la même réflexion que tout le monde : si on avait échangé le duo de chaque équipe, c'est probablement Marseille qui serait passé (et encore une fois, en ne se basant que sur la vérité de cette rencontre). Et le visionnage de l'autre huitième de finale de la soirée avec un Inter emmené par un super Eto'o qualifié face au Bayern qui avait choisi de sortir Robben (au moment où les Munichois étaient qualifiés) ne devrait que confirmer la grande leçon du jour : sans de grands attaquants, point de salut en ligue des champions.

Le souvenir de Lyon

Pure fantasmagorie que l'hypothèse de voir un Marseille mieux outillé devant ? Pourtant, l'été dernier, Didier Deschamps avait poussé au cul pour recruter Luis Fabiano à aligner avec Mamadou Niang. Le Sénégalais voulait partir ? Qu'à cela ne tienne, il y avait semble-t-il une ouverture pour épauler le buteur du FC Séville avec Gilardino. Fabiano-Gilardino, soit les avant-centres respectifs du Brésil et de l'Italie, ça peut bien soutenir la comparaison avec l'attaquant de l'Angleterre associé au buteur du Mexique, non ? Sauf que l'OM n'a pas accédé aux desideratas de la Dèche. Trop cher mec. Ok pourquoi pas, mais plus vraiment crédible après les emplettes de dernières minutes Rémy et Gignac pour plus de trente patates. L'argument du club phocéen ? La jeunesse des deux internationaux français au regard des deux trentenaires susnommés, un élément à prendre en compte dans l'éventualité d'une revente. Un calcul comme un autre mais qui ne peut convenir à un Deschamps obsédé par l'idée de continuer la progression des siens et qui se rappelle certainement qu'en son temps, à l'aube de sa domination nationale, Jean-Michel Aulas avait su mettre une blinde (18 M€) sur Sonny Anderson, alors âgé de 29 ans, pour permettre à Lyon de franchir un pallier supplémentaire. On connaît la réussite du pari. Ce pari, l'OM ne l'a pas relevé et l'a payé comptant à Old Trafford. Le challenge de Deschamps est désormais que ce manque d'ambition ne se solde pas aussi par la perte du Championnat. L'ultime défi de DD. Avant sans doute d'aller voir ailleurs si l'herbe est plus fertile en grandes victoires. Celles qui, il l'a compris, ne lui seront jamais possibles à l'OM...

Achetez vos billets pour l'OM maintenant!

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Un article lucide sur la réalité marseillaise.

Un club qui fédère tout ce que la France compte de footix. Qui rêvent de grandes conquêtes avec un effectif très limité.
Par manque d'ambition... C'est vrai, il manque surtout un avant centre digne de ce nom qui vendange pas les occasions nettes !
Je ne veut pas accabler Gignac qui est sans-doute capable de mieux, mais envoyer l'offrande de Cheyrou en tribune (juste arpès le 1er but de Man U) c'est scandaleux !
Un article pas du tout objectif. La personne qui saura prévoir si oui ou non DD restera à l'OM à la fin de saison est un magicien.
Deschamps est sous contrat avec l'OM jusqu'à 2012, il avait, l'été dernier, donné son aval pour le recrutement de la paire Gignac-Rémy, avec tous les risques que cela comporte, et vu la saison de Luis Fabiano et Gilardino, on ne peut pas donner tort à la direction olympienne. Sonny Anderson, lui, connaissait très bien le championnat de France, c'était moins risqué que de prendre un mec qui a fait un passage désastreux à Rennes et un autre qui marque à peine 10 buts par saison dans son propre championnat.
Cette saison Luis Fabiano et Gilardino ça ne vaut pas mieux que Remy et Gygnac je suis d'accord.
Franchement j'étais dubitatif sur les arrivés de Gignac et Remy. Si Remy me laisse croire qu'il peut devenir un de ces joueurs qui fout le bordel sur son côté, pour Gignac, ce flamand rose avec ses petites pattes et son gros corps, je crois que Toulouse c'était le max qu'il pouvait faire. Sa balle foireuse en début de match qu'aurait coupé les pattes aux anglais, est symptomatique de son niveau. Prends rarement les bonnes décisions. En plus cette manie qu'il a de fixer les arbitres pour leur faire peur quand il est pas d'accord, t'as vraiment envie lui dire, joue la modeste parce que t'impressionne personne ni avec ton physique ni avec ton jeu. Désolé d'être aussi mauvais cacher derrière mon écran mais hier j'en pouvais plus de le voir...
Il faut rappeler tout de même que cette équipe, Deschamps la construite lui même, ce manque de technique et de joueurs de mouvements, c'est ses choix même si en attaque on peut dire "joker"
Gignac c'est Benzema avant qu'il rencontre Mourinho... en moins talentueux.
Les deux ont fait leurs preuves en Ligue 1 en empilant les buts. Les deux ont signé dans leur club de coeur. Et les deux ont foiré leur première saison par excès de suffisance.
En gros c'est j'arrive dans un (plus) grand club et je me repose sur mes acquis parce que si j'ai réussi à mettre autant de buts avec mon ancienne équipe, ça devrait pas être difficile d'en mettre au moins autant vu le talent de mes nouveaux coéquipiers.

Sauf que erreur de calcul car le haut niveau demande une exigence bien plus élevée, notamment dans les rencontres comme hier soir. Alors Gignac s'il travaille pas plus, il aura jamais le niveau. Sans tirer des conclusions hâtives, Benzema semble avoir compris cette exigence. Confirmation ou infirmation ce soir, en bon supporter lyonnais, j'espère me tromper.

Voilà donc on peut espérer que Gignac tire des leçons de sa prestation et fournisse les efforts nécessaires pour le haut niveau. C'est d'autant plus un gachis que même si l'OM a joué avec le frein à main tout le match, l'ossature est clairement au niveau de ce genre de rencontre.
Fanni, Diawara, Taïwo c'était assez costaud défensivement (bémol pour Heinze). M'bia et Cheyrou c'était solide et technique. Dommage que Lucho ait oublié qu'il est meneur de jeu. Heuresement qu'Ayew s'en ait rendu compte. Et Remy a aussi montré de belles choses.

Rendez-vous l'année prochaine avec le recul et l'expérience en plus.
Bye bye monsieur Deschamps je m'ennuie grave devant mon poste de télévision !
Dans cet article, vous faites passer DD pour un magicien victime de la pingrerie (je ne sais meme pas si c'est francais mais je me lance) de ses dirigeants mais laissez moi vous rappeler certains points du coaching/management de DD.

1- Lucho, recrute a prix d'or (quasi 22m avec les bonus verses a Porto l'annee du titre) pour soit disant 'faire passer un palier au club en LDC" n'a amais vraiment reussi a transfigurer le jeu de l'equipe dans cette competition ni a apporter ce petit plus dans la fluidite ou dans la passe qui aurait rendu l'OM meilleur. Certes il avait trouve une complicite technique appreciable avec Mamad sur les derniers mois de la saison et il a marque des buts importants durant ce meme laps de temps mais est-ce bien suffisant pour celui que l'on a presente, a raison, comme la recrue phare du mercato olympien.

2- Ce meme DD a refuse Gameiro en pretextant qu'il 'ne rentrait pas dans son systeme de jeu". C'est clair qu'un mec capable de constituer une menace permanente pour la defense adverse de par sa faculte a constamment partir a la limite du hors jeu et a multiplier les appels croises de plus capable de vrais gestes de buteur ne se serait pas regale du tout avec un Lucho comme rampe de lancement. Mieux vaut recruter un Gignac sortant d'une saison catastrophique a Toulouse, de plus traumatise par l'episode Knysna (quoique je doute que cela l'ait affecte un tant soit peu etant donne l'ntelligence du gazier). En parlant de systeme de jeu, DD en a t'il jamais eu un? Il ecarte Valbubu et Ben Affleck (les deux seuls joueurs plus ou moins techniquement fins) de son effectif avant de les rappeler quand le navire prend l'eau, il lui faut 6 mois avant de se rendre compte que M'bia n'a jamais ete un mileiu def mais un def central d'envergure.

3- La relation Anigo-DD (ou Anigo vs a peu pres tous les entraineurs passes par l'OM) a forcement parasite le mercato olympien. Anigo se repose sur le fait d'avoir deniche le Velo et Kabore (le plus gros presu du championnat avec Edel je pense) via le partenariat avec Libourne mais comment, dans un club comme l'OM, peut on laisser les renes a un bourricot pareil? Je comprends qu'il soit un rouage du club et qu'il mette de l'huile dans la machine a certains moments ou qu'il soit la courroie de transmission entre un certain milieu, les supps et l'etat major du club mais si le club veut franchir un palier, il va devoir se doter d'une cellule de recrutement serieuse et d'une tete pensante sportive experimentee (Pape si tu nous ecoute).
Gignac n'aura jamais la trempe d'un Benz. Arigold tout à fait d'accord avec toi pour Gameiro, c'est le meilleur attaquant français évoluant en L1 et ce depuis le départ du Benz mais DD pensait avoir trop de petit gabarits déjà ?
C'est ça quand on privilégie le physique à la vitesse et la technique, on a toujours rien compris !!
Deschamps n'est pas Dieu. L'élimination se joue au match aller, avec un Manchester encore plus mauvais, il n'a pas été chercher la victoire qui lui tendait les bras... Défendre le match nul à l'aller était un pari largement défendable, la défaite d'hier prouve que Deschamps a perdu ce pari, comme souvent...

Quand au recrutement je ne ferais jamais confiance à la Dèche.
- Il a fait venir Lucho, M'Bia, Morientes, Rool, Heinze ! Sur 5 arrivée, il s'est trompé 4 fois (au moins sur les prix d'achats donc pourquoi un président lui ferait une confiance aveugle ? ) :
Lucho n'est pas la star de l'OM, M'Bia n'est pas "le grand milieu défensif qui manque à l'OM" (par chance il défend bien...), Morientes et Rool (pas besoin d'en dire plus), quand à Heinze il bénéficie d'un traitement de faveur incompréhensible mais a beaucoup apporté.
- Il a tout fait pour se débarasser de Valbuena et de HBA qui nous apportent le titre (heureusement qu'Anigo n'a pas voulu les vendre ;) )
- Il a très mal géré Taiwo (humainement et sportivement) qui du coup ne rapportera rien au club...
- Il a mal géré Niang, en lui promettant un bon de sortie l'an dernier et après en s'offusquant de son départ...
- Il a fait laissé partir Cana pour M'Bia mais à part ça il cherche encore un 6 !
- Je ne parle pas de sa gestion de Ben Arfa.
- Je ne parle pas non plus de sa gestion des jeunes qui est inexistante (l'e'ss'perience il y a que sa qui compte pour DD)

J'ajoute à ça une philosophie de jeu défensive, fatiguante à regarder (à la rigueur ça se comprend contre ManU, mais contre Avignon j'ai du mal). Un choix des hommes souvent mauvais. Toujours pas d'équipe-type. J'aurais toujours du mal à comprendre l'impunité donné à Deschamps.

S'il est responsable du titre, alors il est responsable des défaites, sinon c'est trop facile de laisser entendre que c'est la faute des autres...
Et Cheyrou bordel ??? ça fait des lustres que DD ne le fait pas jouer sous prétexte qu'il ne veut pas signer un nouveau contrat (comme Taiwo) ! Mais donnez lui le salaire de Lucho, merde, et il restera biensûr ! On l'a vu hier soir, Cheyrou est indispensable pour faire jouer l'OM, pas Lucho, loin de là... Autre joueur porté disparu : Abriel, au profit de qui ? Cissé et Kaboré... Y'a de quoi tomber à la renverse !
Je ne serai pas aussi critique envers Deschamps, hier soir il manque juste un attaquant capable de la mettre au fond sur une ou deux occases nettes, simplement...
En même temps vous êtes cruels, c'est l'OM, un club pour qui arriver en 1/8 est déjà un exploit !!
Ayant un ami agent de joueurs, j'ai deja entendu a plusieurs reprises et de sources differentes mais assez bien informees, que DD ferait payer a Cheyrou et a fait payer avant a HBA le fait de ne pas avoir rejoint l'ecurie de Bernes.
Info a prendre avec des pincettes bien evidemment mais ceci expliquerait peut etre cela.

Enfin, cela n'enlevera rien au fait que l'OM s'est clairement affaibli par rapport a l'an dernier et au flou tactique entourant les compos de la Desch.
merci Empeguer et Bruno pour vos commentaires je ne me sens pas seul !!!!
Lucho est une arnaque et l'a encore prouvé hier, Gignac est surcoté depuis son passage en EDF. Le départ de Niang a fait beaucoup de mal.

Personne ne parle d'Anigo mais c'est une majeure partie du problème. Ce mec aurait du partir avec Diouf.

Margarita la blonde (sous le contrôle de Labrune) mise plus sur le marketing et l'image du club que sur les résultats sportifs.

Deschamps est bien seul et doit gérer, tant bien que mal, tous ces conflits d'intérêt, il n'a pas les pleins pouvoirs sportifs et comme il l'a fait à la Juve, il partira à la fin de la saison lassé par le manque d'ambition du club.

Ce qu'il manque à ce club pour être performant en Europe, c'est simplement de la continuité comme le fait LOL depuis 10 piges.
Deschamps partira non pas par manque d'ambition du club mais parcequ'il n'aura pas eu les pleins pouvoir.

En fait Deschamps c'est le sarkozy du foot, ce qu'il veut c'est du pouvoir. Beaucoup sont tombés dans le panneau...
Cine, j'en parle dans mon premier poste d' Anigo.
Lucho, une arnaque?

C'est plutôt lui qui s'est fait arnaquer en signant à l'OM!

Je ne sais pas ce qui leur a pris aux deux argentins de Porto de signer aux deux Olympiques de la L1!

Il a l'air un peu déconnecté, le gars. M'étonnerait pas qu'il se casse cet été.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Chicharito, major de promo
0 31