Desailly évoque la charnière Varane-Koscielny

Modififié
2k 25
Marcel Desailly est-il un mordu de la charnière centrale des Bleus ?

Si l’équipe de France a soulevé la Coupe du monde un soir de juillet 1998 au Stade de France, elle le doit en grande partie à sa défense centrale Blanc-Desailly, qui s’était montrée très solide tout au long de la compétition. Mais dix-huit ans plus tard, il semblerait que le secteur défensif soit devenu le talon d’Achille de cette sélection, bien moins clinquant que le potentiel offensif des stars comme Griezmann, Payet, Coman ou Martial.

Marcel Desailly était l’invité de la rédaction de 20 minutes, mardi. Il en a profité pour évoquer cette fameuse charnière Varane-Koscielny et l’a comparée à celle qu’il formait avec Laurent Blanc : « Ils ne seront jamais aussi complémentaires que nous. Peut-être plus talentueux, mais jamais aussi complémentaires. Laurent avait une note technique pour savoir créer le décalage quand on était amenés à avoir le ballon, moi j’étais sur une note physique avec aussi de la technique dans la passe pour sauter des lignes. Maintenant, ils ont plus de qualités. C’est peut-être plus fort techniquement, physiquement, dans l’anticipation. Même si je pense qu’ils doivent travailler un peu là dessus. Il faut simplement qu’ils aient plus d’intelligence dans le positionnement. »

« Montez, montez ! »

MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

LapinCrétin Niveau : CFA
Perso c'est plus les défenseurs latéraux qui me font peur que la charnière centrale. Kos est vraiment excellent avec Arsenal, Varane aussi (dommage qu'il joue pas plus en club) et derrière il y a des grosses options avec Mathieu, Laporte, Umititi, ...
Il est vrai que Blanc - Desailly, au top, c'était très bon.

Qui plus est entourés de 6 ou 7 mecs à vocation défensive au point physiquement, on était chiant à jouer à cette époque.
Faudra me trouver des équipes qui, à cet Euro, seront capables d'aligner DEUX latéraux de classe internationale. A part l'Espagne, j'en trouve aucune.

Alors Sagna et Evra, c'est pas ce qu'il y'a de plus bandant, mais c'est plutôt solide.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 25