En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

Desailly évoque la charnière Varane-Koscielny

Modififié
Marcel Desailly est-il un mordu de la charnière centrale des Bleus ?

Si l’équipe de France a soulevé la Coupe du monde un soir de juillet 1998 au Stade de France, elle le doit en grande partie à sa défense centrale Blanc-Desailly, qui s’était montrée très solide tout au long de la compétition. Mais dix-huit ans plus tard, il semblerait que le secteur défensif soit devenu le talon d’Achille de cette sélection, bien moins clinquant que le potentiel offensif des stars comme Griezmann, Payet, Coman ou Martial.

Marcel Desailly était l’invité de la rédaction de 20 minutes, mardi. Il en a profité pour évoquer cette fameuse charnière Varane-Koscielny et l’a comparée à celle qu’il formait avec Laurent Blanc : « Ils ne seront jamais aussi complémentaires que nous. Peut-être plus talentueux, mais jamais aussi complémentaires. Laurent avait une note technique pour savoir créer le décalage quand on était amenés à avoir le ballon, moi j’étais sur une note physique avec aussi de la technique dans la passe pour sauter des lignes. Maintenant, ils ont plus de qualités. C’est peut-être plus fort techniquement, physiquement, dans l’anticipation. Même si je pense qu’ils doivent travailler un peu là dessus. Il faut simplement qu’ils aient plus d’intelligence dans le positionnement. »

« Montez, montez ! »


MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 17 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6