1. //
  2. // 34e journée
  3. // VAFC/Nantes (2-6)

Des Nantais bloqués à Valenciennes

Modififié
0 17
Venus assister à Valenciennes-Nantes, un groupe de supporters nantais a vécu une bien mauvaise aventure dimanche dernier. Arrivés dans la ville nordiste à 10h du matin, des membres de la Brigade Loire (BL) ont directement été escortés jusqu'au stade. Et c'est dans l'enceinte valenciennoise qu'ils ont passé toute la journée avant le début de la rencontre (à 17h).

Une décision de la préfecture du Nord qui n'a évidemment pas du tout été appréciée par le groupe de supporters. « Histoire de ne prendre personne en traître et pour que tout se passe bien, on avait trouvé un bar et obtenu l'accord du patron qui était très content de nous recevoir, on avait communiqué nos intentions à la police en les informant de notre heure d'arrivée, de notre compagnie de car, du nombre de personnes, etc, explique Romain, un des responsables de la BL à So Foot. Bref, on a été réglos pour prouver qu'on venait passer du bon temps et pas retourner le centre de Valenciennes » .

Après avoir été escortés jusqu'à au stade du Hainaut, les fans nantais affirment avoir été parqués sur le parking de la tribune visiteurs pendant plus de deux heures et sans pouvoir aller aux toilettes ou manger. « Comme on ne comprenait pas vraiment l'intérêt étant donné notre état d'esprit - et notre nombre, 80 personnes à encadrer c'est pas la mort - on a demandé des explications au commandant de police, confie Romain. En réponse, il a ironisé sur nos droits... Aucune justification écrite, aucun arrêté préfectoral de pris, simple présomption de trouble à l'ordre public qu'ils ont voulu éviter. Seulement, si on avait vraiment voulu en découdre avec qui que ce soit, on aurait fait comme tous les autres supporters nantais qui se sont rendus dans le Nord : on aurait pris nos voitures sans annoncer quoi que ce soit à la police, et ils n'auraient pas pu nous canaliser. La prochaine fois c'est ce qu'on fera, ça c'est clair. Jouer le jeu pour se faire avoir comme dimanche, c'est fini pour nous. Et pour cette affaire, on ne va pas les lâcher comme ça, même si ça ne changera rien.  »

Contactée, la sous-préfecture de Valenciennes n'a pas donné suite à nos appels. AA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Cocodingo Niveau : DHR
Plus la répression et la canalisation du mouvement ultra sera forte plus on va assister à une volonté des ultras de réagir et forcément de frapper de plus en plus fort, on n'est pas des criminels bordel.
Là manifestement la BL avait agit vraiment de manière intelligente en prévenant tout le monde mais le préfet refuse de poser ses couilles et interdit tout sous couvert d'un potentiel trouble à l'ordre public, y'a des flics et des gendarmes ils sont là pour ça si ça déborde.

Pour la finale on va être 80000 bretons à débarquer ils vont faire quoi nous amener au stade à 16h et nous demander d'attendre ? Pour pas avoir à subir cette bêtise et passer un peu de bon temps (ne serait-ce que 3 4 pintes en bar ça mange pas de pain) faut se débrouiller et c'est à peu près sur qu'on va se faire contrôler dans Paris... Monde de merde.
jean pierre adams Niveau : DHR
ils etaient que 80 ??
Syr_Odanus Niveau : CFA
Quand je vous dit que la France est devenue (et depuis longtemps) un état policier...

Mais bon, faut pas croire, c'est pareil en Belgique;

Un supporter de Bruges mais habitant à Liège et qui veut assister à Standard - Bruges dans la tribune visiteur doit aller à Bruges (donc, à +/- 150 km), prendre le car là-bas jusque Liège, et après le match repartir avec le car jusqu'à Bruges pour reprendre sa voiture et rentrer chez lui!

Donc 600 bornes...pour rien.

Et tout ça à cause de quelques dizaines d'abrutis qui préfèrent se foutre sur la tronche plutôt que d'assister à un match dans la convivialité et la bonne humeur.
(C'était la minute bisounours, merci de votre attention.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 17