Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Coupe du monde 2015
  3. // Féminines

Des joueuses s'inclinent devant la FIFA

La FIFA a remporté une première bataille. L'organisation tumultueuse de la 7e Coupe du monde féminine, programmée l'été prochain au Canada, vient en effet de connaître un rebondissement.

Certaines joueuses ont en effet renoncé aux poursuites judiciaires qu'elles avaient engagées contre l'instance suprême du football mondial. Les raisons initiales de ce conflit ? Les footballeuses ne veulent pas disputer le Mondial sur des pelouses synthétiques, comme cela risque d'être le cas du 6 juin au 5 juillet prochain. Soixante-deux d'entre elles avaient ainsi déposé plainte pour discrimination liée au genre, estimant que les joueurs masculins ne se seraient jamais retrouvés contraints d'évoluer sur un gazon qui ne soit pas naturel.

D'après Le Monde, les Lyonnaises Camille Abily et Élise Bussaglia ont donc renoncé aux poursuites contre la FIFA. Les avocats des footballeuses dénoncent des pressions qu'auraient subies les deux femmes avec notamment la menace de « représailles par la FIFA dans l'attribution de la Coupe du monde féminine de 2019 » que la France espère pouvoir organiser. Alors que la FIFA et la Fédération canadienne ont nié tout moyen de pression et ont rappelé soutenir l'égalité hommes/femmes, le pas en arrière des joueuses de Lyon et de quelques femmes dans le monde a convaincu, en contrepartie, d'autres footballeuses de prendre le relais.


Cette guerre ouverte est une nouvelle épine dans le pied pour une FIFA qui ne fait décidément plus l'unanimité dans l'attribution de ses épreuves mondiales.
AR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 13 Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 13
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
Gignac baffe Dja Djédjé