1. // Rétro
  2. // Ce jour-là

Des JO pas très fair-play

Le 24 avril 1906, se dispute une curieuse finale des Jeux Olympiques dits « intermédiaires » , entre le Danemark et les Athéniens de l'Ethnikos Syllogos. Elle s'achève au terme de la première période ...

Modififié
2 1
Sport de démonstration en 1896, lors de la naissance des Jeux Olympiques modernes, le football s'impose comme une discipline officielle à partir de 1900. Les JO constituent d'ailleurs le premier tournoi véritablement international pour un sport qui n'en est encore qu'à ses balbutiements. En 1906, des Jeux Olympiques dits « intermédiaires » se tiennent à Athènes. Ils célèbrent le dixième anniversaire de la renaissance de la compétition antique.

Révélateur de l'esprit d'improvisation dans lequel pataugeait alors l'olympisme, le tournoi de football est l'une des quatorze compétitions à rythmer ces Jeux. Il rassemble seulement quatre équipes. Unique participant évoluant loin de ses bases, le Danemark présente une équipe non affiliée à sa fédération nationale, rassemblant les meilleurs talents restants de Copenhague, une autre sélection danoise se faisant alors les dents en Angleterre. La présence nordique a notamment été favorisée par les liens de parenté entre les familles royales danoise et grecque. Loin des rigueurs du climat danois, les trois autres concurrents baignent sur les rives ensoleillées de la Mer Egée. L'Ethnikos Syllogos, une institution qui avait concouru en 1896 dans la catégorie gymnastique, représente Athènes. S'ajoute au casting, l'Omilos Filomouson Thessalonique, ancêtre de l'Irkalis Thessalonique, équipe formée de Grecs vivant alors dans une ville appartenant à l'Empire Ottoman. Enfin, une club monté pour l'occasion par des commerçants français, anglais et arméniens, défend les couleurs de Smyrne (actuelle Izmir).

Le casting de la compétition pouvait suggérer un tournoi potache. Ses participants le prirent cependant plutôt au sérieux, au point d'envoyer balader l'importance de participer, principe prôné par Pierre de Coubertin. En finale, le Danemark est opposé à l'Ethnikos. Une seule et unique rencontre a été nécessaire aux deux équipes pour atteindre l'échéance majeure. Les deux perdants se disputent, eux, la troisième place. Ce 24 avril 1906, les représentants d'Athènes reçoivent une leçon de la part des footballeurs nordiques. Au repos, le Danemark mène 9-0. C'en est trop pour les Grecs, qui décident de ne pas disputer le second acte.

Devant cet offense à l'esprit olympique, les organisateurs décident de remettre en jeu la médaille d'argent. L'Ethnikos refuse cependant de participer à cette conclusion improvisée du tournoi, arguant n'avoir pas à prouver sa supériorité sur Thessalonique, qu'il avait corrigé au premier tour (5-0). Le match pour la deuxième place oppose finalement Smyrne à Thessalonique. L'équipe de commerçants s'impose largement (12-0), et emporte l'argent. Aux Jeux de 1906, des médailles sont remises aux participant pour la première fois. Le CIO leur nie toutefois leur caractère olympique. A se fier à la qualité du tournoi de football, et à ses péripéties, on comprend pourquoi ...

Par Marcelo Assaf, avec Thomas Goubin.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

lol c'est quoi ce délire? un 1e avril a rattraper? un gage?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 1