1. //
  2. // Danone Nations Cup

Des Indonésiens dans la ville

Ce week-end se déroulait la 17e édition de la Danone Nations Cup, la Coupe du monde des dix-douze ans. La compétition aura vu défiler plus de deux millions de gamins et, parmi eux, douze jeunes Indonésiens qui auront eu le courage de braver le froid de Meudon et du Stade de France. Entre ambiance de folie, rires et même quelques pleurs, les petits Indonésiens garderont un grand souvenir de leur voyage en France.

Modififié
175 3
Un Twister. La première compétition internationale des petits Indonésiens s’est jouée au Twister. À ce jeu-là, ce sont les Sud-Africains les meilleurs. À coup sûr, les petits Indonésiens sont meilleurs balle au pied. Car ils ne sont pas venus en France pour beurrer des sandwichs. Tous issus d’une école de football, les jeunes Indonésiens, âgés de onze et douze ans, ont remporté un tournoi qui a vu plusieurs milliers d’équipes s’affronter. Mais pour une fois, ce sont des enfants de la capitale, Jakarta, qui défendront les couleurs indonésiennes. Une question alors : ces jeunes qui viennent de familles plutôt aisées ont-ils vraiment la gagne indonésienne ? Car cette compétition est prise très au sérieux là-bas. Ne pouvant pas vraiment compter sur les adultes, suspendus par la FIFA pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018, les jeunes sont très soutenus sur les réseaux sociaux. L’ambassadeur indonésien était même venu assister à chaque match l’année dernière. En plus de l’entraîneur de l’équipe, la Fédération a missionné Jackson, entraîneur d’origine brésilienne qui est une véritable star du métier en Indonésie, pour encadrer l’équipe. Les jeunes Indonésiens ont même effectué un stage de dix jours avant d’être quasiment les premiers à atterrir en France. À l’hôtel, tous les smartphones ont été confisqués pour ne pas déconcentrer les joueurs. Bref, la Danone Nations Cup est leur Coupe du monde, et ne pas passer au moins les poules serait une énorme déception.

« Indonesia bisa »


Après le Twister, le nouveau défi qui attend les Indonésiens est beaucoup plus relevé : les bouchons parisiens. Les jeunes arrivent en retard et stressés et ne sont pas rassurés par les organisateurs qui veillent à ce que chaque entrée et sortie de vestiaire soit parfaitement chronométrée. Les petits Indonésiens découvrent aussi la galanterie française : les femmes d’abord. En marge du choc France-Portugal, les Indonésiens s’échauffent donc au mieux avant leur premier match face à l’Italie, représentée par l’AS Roma, seule équipe entièrement féminine de la compétition. Pendant que les petits Bleus signent leurs premiers autographes après une victoire à l’arrache contre les Portugais, les Indonésiens font leur entrée sur le terrain. Après un beau cri de guerre « Indonesia bisa » ( « Indonésie c’est possible » ), le match peut commencer. Deux joueurs se démarquent : le capitaine et numéro 6, Mulkan, qui, avec ses lunettes, a des faux airs d’Edgard Davids, et le numéro 10, Andriano, qui se balade sur son côté gauche et qui signe un doublé. Il laisse sa place au numéro 11, qui ne regrettera pas son voyage en France, puisque l’arbitre siffle la fin du match juste après le changement. Alors qu’Andriano est tout de suite interviewé par la télévision indonésienne, Étienne, organisateur chargé de s’occuper de l’équipe durant la Danone Nations Cup, se veut lucide : « Ils ont un groupe assez faible. Ça va passer les poules, mais après, il y aura des équipes largement meilleures. »


Dès le match contre la Corée du Sud, les Indonésiens montrent leur faiblesse en défense et se font rapidement mener 2-0. Mais ils parviennent à faire preuve de mental et finissent par arracher le match nul. Sur le chemin des vestiaires, les joueurs croisent leurs prochains adversaires, mais surtout leurs grands amis depuis le début de la compétition, les Sud-Africains. On fait les comptes et quelques petits arrangements en rigolant. Mais dans les vestiaires, Jackson redevient sérieux. « Vous êtes bavards en dehors, mais sur le terrain, on dirait que vous êtes muets » , dit-il à ses joueurs. Puis, s’adressant au jeune qu’il a sorti au bout de cinq minutes, il lâche : « Tu faisais le malin tout à l’heure à regarder les jolies Italiennes, mais faut que tu te reconcentres maintenant ! » Pour le reste, indonésien ou pas, un discours de coach reste un discours de coach. On parle tactique et replacements, bref, le football est un langage universel.

Drague et graffitis


L’avant-match est festif. Les Indonésiens et les Sud-Africains se lancent d’abord dans un concours de chants et mettent l’ambiance au bord du terrain. Vexés de se voir voler la vedette, les jeunes présents dans les tribunes lancent un clapping pendant l’échauffement des deux sélections. Si un match nul contenterait les deux équipes, les Indonésiens profitent d’une bourde du gardien pour aller chercher la première place du groupe. « Sur un malentendu ou sur un coup de chance, ils pouvaient finir premiers du groupe. On a eu les deux ! » , en rigole Étienne.


Après une interview collective et un goûter bien mérité, les jeunes Indonésiens doivent se préparer pour la dernière épreuve de la journée : l’atelier graffitis. Jackson, lui, est déjà sur sa tablette et prépare le match du lendemain contre l’Argentine. Il en profite pour dresser un bilan de la journée : « C’était une journée magnifique parce qu’on a réussi à se qualifier. Les garçons ont été très bons. Pour moi, le premier match a été le plus dur parce qu’on a joué contre des filles et c’est toujours des matchs différents. Les garçons avaient un peu peur et n’osaient pas jouer à 100%. Je reconnais aussi qu’on a été très chanceux de marquer contre l’Afrique du Sud. Mais au football, en plus du talent, il faut bien parfois de la chance. Je suis très fier des garçons et j’espère que demain, ils seront encore plus confiants. » La confiance, les petits Indonésiens la prennent quelques mètres plus loin devant les Italiennes. Sur leur espace dédié aux graffitis, ils marquent en gros « Love Italy » et s’amusent à prendre des selfies avec les jeunes filles. L’unique coup dur de la soirée : Mulkan, malade depuis la veille, fait une rechute.

Retour à la réalité


Le lendemain, les jeunes Indonésiens, un peu endormis, n’ont pas l’air très motivés à l’idée de rencontrer l’ogre argentin. Mais Jackson a la solution. Dans les vestiaires, il les fait danser un par un devant tout le monde. Les enfants se prêtent au jeu et la séquence loufoque finit dans des éclats de rire. « C’est facile, pour réveiller un enfant, il faut le faire sourire » , nous enseigne Jackson. Malheureusement, la réalité du football est plus cruelle et les petits Indonésiens ne font pas le poids face aux Argentins qui s’imposent 1-0 après avoir totalement dominé la rencontre. Visiblement très déçu, l’entraîneur indonésien engueule ses joueurs. Mais Jackson calme le jeu et tente de remobiliser ses troupes pour le prochain match contre la France. Quoi de mieux qu’un match contre le pays organisateur pour montrer qu’on sait jouer au football ?


Avant le match contre les Bleus, le capitaine Mulkan a l’air de moins en moins bien. Mais les entraîneurs ne veulent rien entendre et assurent que les Indonésiens ont souvent un mental un peu friable et qu’il faut les pousser pour qu’ils se motivent. C’est donc la tête basse que le capitaine mène son équipe sur le terrain. Mais c’est la tête haute qu’il marque sur un corner et vient offrir à l’Indonésie une victoire de prestige contre le pays hôte. Forcément, tout le monde est un peu plus décontracté. Même un peu trop. Face au Mexique, pour leur dernier match de la journée, les joueurs ne semblent pas très concernés. Après tout, le travail est fait : les gamins pourront frimer chez eux en racontant qu’ils ont tapé l’Italie et la France. Totalement dépassés, les Indonésiens prennent un cinglant 5-0. Mais cette lourde défaite ne fâche pas vraiment l’entraîneur, ni Jackson, plus préoccupé par l’idée de trouver une place en tribune pour l’alléchante demi-finale Brésil-Allemagne qui s’annonce. Dans le bus du retour, l’ambiance est plus à la fête. On chante, mais surtout on rigole en regardant les photos de la journée, notamment les selfies pris avec la jolie organisatrice qui traînait près des vestiaires. Dragueurs un jour, dragueurs toujours.

L’ambiance dyonisienne


Le jour de gloire est arrivé, et les petits Indonésiens ont l’air plus réveillé. Mais le trac est là et, dans les vestiaires, les allers-retours aux toilettes se multiplient avant de découvrir, émerveillés, la pelouse du Stade de France. Car après les sessions de qualifs à Meudon, la dernière journée de l'épreuve se joue dans l'enceinte dyonisienne. Dans les tribunes, l’ambiance est montée d’un cran après l’arrivée surprise de Patrick Kluivert, venu encourager les Pays-Bas, et surtout de Blaise Matuidi, ambassadeur France de la Danone Nations Cup 2016. Mais les Indonésiens n’ont pas le temps de serrer les mains de leurs idoles et, sur la musique d’entrée du Vélodrome, font leurs premières foulées sur la pelouse du SDF. Pleins de fierté, les joueurs se rendent compte que leur match face à la Tunisie est retransmis sur les deux écrans géants. Alors forcément, on tremble un peu et les passes ne sont pas toujours précises. À la 14e minute, le match bascule. Andriano est accroché dans la surface et l’arbitre n’hésite pas à siffler penalty. L’Indonésie passe devant et, même après un énorme loupé, s’impose 1-0 pour finir à une très honorable onzième place. « Notre plus grand souvenir, ça va être cette victoire dans ce très grand stade. C’est extraordinaire, je suis très content de notre compétition et des garçons » , s’exclame Jackson, heureux.


La compétition est terminée pour les Indonésiens, mais la journée est loin d’être finie. En tribunes, ils assistent alors au match des Bleus, vainqueurs de l’Uruguay, avant la grande finale Allemagne-Japon. Au bord de la pelouse, les Twins font le show (des jumeaux danseurs), puis laissent la place aux Allemands et aux Japonais. Finale oblige, le match est un peu fermé et finit sur un 0-0. Mais les petits Indonésiens auront au moins pu avoir un aperçu de l’ambiance du Parc des Princes d’antan. Pendant le match, une centaine d’ultras parisiens font irruption en tribunes et chantent jusqu’à la fin. La fameuse Danone Nations Collectif Ultras Paris. Si les matchs de la compétition se jouent à huit contre huit, à la fin, ce sont quand même les Allemands qui gagnent, après la séance de tirs au but. Mis à part les pleurs japonais, la remise des trophées est alors un grand moment de sourires et de chansons. Après avoir reçu leurs médailles, les petits Indonésiens se dirigent vers les tribunes à la droite de l’estrade. Là se tient l’ambassadeur de leur pays qui félicite toute l’équipe. Les gamins peuvent rentrer chez eux avec le sentiment du devoir accompli. Et les numéros de téléphone des Italiennes.



Par Robin Richardot
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Super article ! Les petits etaient en colonie de vacances version football quoi... Ils s'en souviendront longtemps!
crabunjourcrabtoujours Niveau : CFA
Sympa cet article ! avec en fil rouge les petits indonésiens qui essayent de "choper" les petites italiennes.

Sinon j'aime bien les Indonésiens, tous ceux qui j'ai rencontré était vraiment super sympas, je les classe premiers dans les plus sympas au monde devant les sudams en général (vénézuéliens, colombiens, péruviens, brésiliens) qui sont aussi cool.
Hier à 21:39 Macron buteur sur penalty 40 Hier à 20:45 Revivez Manchester City - Manchester United (0 - 0)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 18:06 La Mannschaft sans Götze pour la Coupe des confédérations 3 Hier à 17:38 Un accord pour Theo Hernández au Barça ? 31 Hier à 16:28 Coupe des confédérations : Turpin arbitre vidéo 6 Hier à 10:31 Grosse baston en Uruguay 21
mercredi 26 avril L'arbitrage vidéo adopté pour la Coupe du monde 2018 40 mercredi 26 avril Bolivie : Le but splendide d'un gardien 5 mercredi 26 avril Le festival d'un joueur colombien 6 mercredi 26 avril Mourinho ne retiendra pas De Gea 32 mercredi 26 avril Monaco sur Mboula (Barça) 38 mercredi 26 avril 203€ à gagner avec Athletic Bilbao & Malmö FF mercredi 26 avril Bruno retourne à la case prison 7 mercredi 26 avril Nouveau : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mercredi 26 avril Un PSG-OM à 13h ? 23 mardi 25 avril Les idées farfelues de la LFP 49 mardi 25 avril Amazon, Facebook et Netflix bientôt sur les droits TV ? 25 lundi 24 avril Golazo au Pérou 3 lundi 24 avril Didier Zokora en Indonésie 5 lundi 24 avril MPG : les tops et les flops de la 34e journée lundi 24 avril Un supporter du Real exulte sur le but de Messi 32 lundi 24 avril Un joueur de D1 turque se suicide 12 dimanche 23 avril James égalise et Messi abat le Real 4 dimanche 23 avril Rakitić donne l'avantage au Barça dimanche 23 avril Casemiro débloque le Clásico, Messi répond dimanche 23 avril But injustement annulé pour City 11 dimanche 23 avril Glissade et reprise de volée en D4 anglaise 2 dimanche 23 avril Joli retourné en Belgique 3 dimanche 23 avril Faut-il regarder le Clasico ? dimanche 23 avril Anelka préfère Poutou à Domenech 65 samedi 22 avril 224€ à gagner avec Juve, OL-Monaco & Toulouse-Nice samedi 22 avril Toby Alderweireld sur les tablettes de l'Inter 7 samedi 22 avril Fraude à Pôle Emploi pour Abenzoar ? 14 samedi 22 avril Cristiano Jr marche dans les pas du père 14 samedi 22 avril La sale soirée de David Stockdale avec Brighton 6 vendredi 21 avril Schweinsteiger profite de son anonymat aux USA 14 vendredi 21 avril La Serie A adopte l'arbitrage vidéo pour la prochaine saison 96 vendredi 21 avril La galoche murale de Messi et Ronaldo 14 vendredi 21 avril Blatter veut faire revenir Platini 19 vendredi 21 avril Fin de saison pour Zlatan 42 jeudi 20 avril Des maillots de MLS en plastique recyclé 10 jeudi 20 avril Talisca redonne l'avantage au Beşiktaş jeudi 20 avril L'égalisation d'Alexandre Lacazette jeudi 20 avril Bruno Fernandes pourrait retourner en prison 5 jeudi 20 avril La Ligue 1 Conforama ! 108 jeudi 20 avril 358€ à gagner avec Naples & Manchester City jeudi 20 avril Les clubs de Premier League dans le rouge 12 jeudi 20 avril L'arbitrage vidéo pour les barrages de L1 ? 28 mercredi 19 avril Germain clôt les débats 4 mercredi 19 avril Reus réduit le score mercredi 19 avril Falcao double la mise mercredi 19 avril Le but d'entrée de Mbappé 2 mercredi 19 avril Quand la police espagnole charge le parcage du Bayern 42 mercredi 19 avril Un supporter de Brighton repeint sa maison 14 mercredi 19 avril Le steward complètement anémique de Tottenham 33 mercredi 19 avril L'ovation de Bernabéu à Xabi Alonso 15 mardi 18 avril Prono Monaco Dortmund : 5€ offerts sans dépôt, jusqu'à 735€ sur l'affiche de LDC ! 1 mardi 18 avril Un mec à poil sur le selfie de Cuenca 35 mardi 18 avril Énorme boulette d'un gardien en D2 hollandaise 4 mardi 18 avril Le supporter argentin jeté d'une tribune est décédé 43 mardi 18 avril Indonésie : soucis administratifs pour Essien 7 mardi 18 avril Redknapp nouveau coach de Birmingham 13 mardi 18 avril Brighton fête la montée dans un train 5 mardi 18 avril Paulinho dément un départ de Chine 11 lundi 17 avril Jeté d'une tribune, un supporter argentin est en état de mort cérébrale 43 lundi 17 avril Brighton débarque en Premier League ! 18 lundi 17 avril Zola démissionne de Birmingham City 7 lundi 17 avril Des rats jetés sur le terrain, à Brøndby 15 lundi 17 avril Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 33e journée 4 lundi 17 avril INÉDIT : 5€ offerts sans aucun dépôt chez Unibet + 100€ de paris gratuits 8 dimanche 16 avril Un golazo prodigieux inscrit dans le championnat péruvien 7 dimanche 16 avril Tévez, Disneyland et les fans du Shanghai Shenhua 6 dimanche 16 avril Super Pippo fait remonter Venise en Serie B 9 samedi 15 avril Sirigu repousse deux penaltys 6 samedi 15 avril Curt Onalfo : « Alessandrini est un joueur de classe mondiale » 31 samedi 15 avril Tottenham met la pression sur Chelsea 9 samedi 15 avril Tim Howard suspendu après avoir insulté un supporter 6 samedi 15 avril Momo Sissoko en Indonésie 4 samedi 15 avril Le magnifique but de David Villa 5 samedi 15 avril Allemagne : Un joueur blessé à l'entraînement par ses propres fans samedi 15 avril Le patron d'Adidas plaide pour une délocalisation de la finale de la Coupe d'Allemagne 11 vendredi 14 avril La fête à Laval, les trompettes au Gazélec 2 vendredi 14 avril Suspendu à vie pour avoir pincé les fesses de l'arbitre 18 vendredi 14 avril Marc Bartra revient sur son calvaire 18 vendredi 14 avril Diarra vers l'Indonésie ? 13 vendredi 14 avril Orange prêt à aider Canal + pour les droits TV ? 12 vendredi 14 avril En Irak, hommage après l'attaque de Dortmund 24 jeudi 13 avril 214€ à gagner avec Juventus, Real Madrid & Tottenham jeudi 13 avril Morel donne l'avantage à l'OL ! 5 jeudi 13 avril L'égalisation de Tolisso jeudi 13 avril L'ouverture du score de Ryan Babel 1 jeudi 13 avril Paulinho expulsé de Chine pour avoir posé avec une pornstar ? 53 jeudi 13 avril À Nice, les joueurs remplacent les candidats à la présidentielle 22 jeudi 13 avril Lucas Alcaraz à la tête des Fennecs 15 jeudi 13 avril Wandrille Lefèvre suspendu pour avoir posé avec une arme 3 jeudi 13 avril Didier Drogba signe en D2 américaine 37 mercredi 12 avril Les deux buts de CR7 7 mercredi 12 avril Le coup de boule surpuissant de Vidal 2 mercredi 12 avril Le doublé pour Mbappé 2 mercredi 12 avril Le BvB réduit le score mercredi 12 avril Le csc du 2-0 1 mercredi 12 avril Mbappé ouvre le score 1 mercredi 12 avril Le tifo du Borussia 2 mercredi 12 avril Falcao et l'intérêt de la Chine 3 mercredi 12 avril Mesures de sécurité renforcées pour la finale à Cardiff mercredi 12 avril L'Eurovision loue 7 000 sièges du Karpaty Lviv 2 mercredi 12 avril Tableau noir fou en D1 roumaine 20 mercredi 12 avril Gignac, 379 minutes plus tard 6 mercredi 12 avril But de fou en D2 américaine 4 mercredi 12 avril Ils gagnent à l'Euro Millions et investissent dans leur club 6 mercredi 12 avril Pronostic Borussia Dortmund Monaco : 10€ offerts sans dépôt et jusqu'à 550€ à gagner ! mardi 11 avril Le doublé de Dybala d'entrée 4 mardi 11 avril Oscar rate deux pénos dans le même match 14 mardi 11 avril Un raté de classe mondiale en Pologne 3 mardi 11 avril Un arbitre frappé après avoir sifflé un penalty 14 lundi 10 avril EXCLU : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax lundi 10 avril Knockaert meilleur joueur de Championship 12 lundi 10 avril La sacrée bourde d'un gardien au Mexique 6 lundi 10 avril MPG: Tops et Flops de la 32e journée 4 lundi 10 avril Golazo astral en Macédoine 4 dimanche 9 avril Le caramel de Suso 6 dimanche 9 avril City mettra le paquet sur Bonucci 19 dimanche 9 avril Louche de caviar aux États-Unis 7 samedi 8 avril La vidéo testée en Australie 2 samedi 8 avril Marta file à Orlando 5 samedi 8 avril Explosion des revenus des agents en Angleterre 1 samedi 8 avril Le bijou de Dele Alli 2 samedi 8 avril La FIFA a perdu près de 350 millions en 2016 8 samedi 8 avril 3 buts en 5 matchs pour Alessandrini 9 samedi 8 avril Super Mario s'amuse avec les portiques de sécurité 4 vendredi 7 avril Le salaire raboté d'Infantino 11 vendredi 7 avril Deulofeu va revenir au Barça ? 24 vendredi 7 avril Transplantation rénale pour Andy Cole 10 vendredi 7 avril Le but acrobatique de Sport Recife 2 vendredi 7 avril Aux Pays-Bas, un père donne le biberon en tribunes 12 vendredi 7 avril Un but chanceux en première division hollandaise 3 vendredi 7 avril Le match du Shakhtar annulé à cause de l'état du terrain 7 vendredi 7 avril Au Brésil, des prix à la place des numéros de maillots 7 jeudi 6 avril 327€ à gagner avec Bordeaux & Atalanta 3 jeudi 6 avril L'agent de Griezmann annonce cinq clubs intéressés, le PSG n'en fait pas partie 38 jeudi 6 avril Lingard prend son pactole chez les Red Devils 20 jeudi 6 avril Un supporter de Lens porte plainte contre Joseph-Monrose 39 jeudi 6 avril Virgin va rembourser les supporters visiteurs 6
175 3