Des « incidents » auxerrois si prévisibles

Avec quelques kiwis, rouleaux de PQ et balles de tennis, agrémentés d’un fumigène imprévu, les ultras d’Auxerre sont devenus le nouvel ennemi public n°1 du football français. Retour sur des faits trop souvent commentés à l’emporte-pièce.

Modififié
401 10
22 heures passées à Auxerre. Il pleut toujours autant à l’Abbé-Deschamps. La seconde mi-temps de la « finale » de la Ligue 1, entre Auxerre et Montpellier, vient de reprendre. C’est le moment choisi par les ultras auxerrois pour lancer leur propre spectacle. Banderoles égrillardes : « Vous êtes la honte de ces 32 dernières années  » , « Tas de cons !!! » , «  Loulou, à quand un contrat à Auxerre, on a un gros tas de merde  » . Manière de rappeler à certains joueurs, surpris par les ultras en train de se marrer à l’entraînement après la descente en Ligue 2, et aux dirigeants, dont la gestion du club s’est avérée rocambolesque ces derniers mois, que la pilule ne passe pas. Puis les ultras balancent des rouleaux de PQ, des balles de tennis, des kiwis et des tomates, façon Argentine 78, les fruits en plus, la quantité en moins. Les joueurs auxerrois et montpelliérains mettent alors la main à la pâte et commencent à enlever les objets du terrain quand l’arbitre, M. Ennjimi, décide de faire rentrer tout ce petit monde au vestiaire. L’interruption dure 19 minutes. Pour quelques PQ et kiwis, ça fait beaucoup…

Des événements pourtant annoncés

Reprise du match, les ultras bourguignons déploient un blason de l’AJA accompagné d’un voile « RIP » , « Repose en Paix » en anglais abrévié. Message transparent, accompagné d’une quinzaine de fumigènes. Quand l’un d’eux termine sa course aux pieds de Geoffrey Jourdren, le portier héraultais, M. Ennjimi décide d’interrompre une seconde fois la partie pour des raisons un peu plus compréhensibles cette fois-ci, un fumigène s’avérant plus dangereux qu’une tomate… 22 minutes d’attente sur ce coup, pas tant pour enlever le fumigène que pour organiser une réunion de crise dans les entrailles du stade et décider de la suite des événements. Finalement, après l’évacuation du kop dans le calme, Auxerre et Montpellier trustent le multiplex et le suspense jusqu’à plus de 23h30. Au vu des audiences, ce n’est pas une si mauvaise affaire pour Canal +.

La LFP, Gérard Bourgoin, la plupart des médias et consorts ont beau s’offusquer, il n’y a rien de très inattendu dans ces événements. Dimanche, dans l’Équipe, Jonathan Ernie, président des Ultras Auxerre, annonçait l’action des supporters : «  On peut dire qu’il n’y aura pas de violence au stade. On va faire la grève un quart d’heure avant d’entrer dans le kop. Il y aura quelques banderoles, des chants de contestation et puis deux ou trois belles surprises. Je ne peux pas en dire plus. Il y en a assez d’entendre dire que nous sommes des Bisounours  » . Maintenant c’est sûr, les dirigeants du club et les pouvoirs publics ne prennent plus les Ultras Auxerre pour des Bisounours. Ils les considèrent comme des brebis galeuses.

Pourtant, le programme annoncé a été presque respecté à la lettre : banderoles et chants contestataires, PQ et fruits en première surprise, voile et fumigènes en seconde surprise, le tout sans violence physique. Selon le président des Ultras Auxerre, certains journalistes auraient même été prévenus quelques instants auparavant des actions qui allaient se dérouler. Le seul bémol de ce concerto, c’est le fumigène envoyé sur la pelouse. Jonathan Ernie en convient : « La première interruption était voulue même si on n’aurait pas cru qu’elle durerait aussi longtemps. Pas la seconde. Aucun fumigène ne devait atterrir sur la pelouse. Ça a été l’action d’un mec isolé » .

«  On a l’impression d’avoir tué quelqu’un…  »

Pour de nombreux journalistes, cette action « irresponsable » est un nouveau témoignage de l’incapacité de certains «  pseudo-supporters  » , « insupportables » et « idiots » à accepter la défaite. Le point de vue du président des Ultras Auxerre est quelque peu différent : « On a fait des banderoles, des actions depuis janvier, personne n’a discuté avec nous, personne ne nous a écoutés. Et la semaine dernière, malgré son bilan négatif, Gérard Bourgoin a été reconduit à l’unanimité à la tête de l’AJA. Alors, on avait décidé de frapper un grand coup en profitant de l’exposition médiatique pour protester contre la direction de notre club et le comportement de certains joueurs.  » En somme, l’Abbé-Deschamps a été le théâtre d’une manifestation mûrie par un groupe s’interrogeant sur le mode d’action le plus adapté, plus qu’une zone de débordements absurdes de fans n’acceptant pas la relégation.

Cependant, les Ultras Auxerre n’avaient pas vraiment anticipé les réactions à leur manifestation. Jonathan Ernie confie : «  On ne pensait pas que ça prendrait une telle ampleur. On est convoqué à la police jeudi, on a subi une perquisition au local du groupe, on a l’impression d’avoir tué quelqu’un alors qu’on a juste jeté des balles de tennis et du PQ… » Cette surprise témoigne d’une certaine naïveté. L’emballement médiatique et politique était, lui aussi, prévisible. Il suffit de se souvenir des délires interprétatifs suscités par la banderole anti-Ch’tis réalisée en 2008 par des ultras parisiens. C’est que, depuis le traumatisme du Heysel, tout incident dans les stades est considéré comme particulièrement grave. Ce qui conduit à amalgamer, dans les chiffres du « hooliganisme » présentés par les autorités et les médias, les violences physiques, les injures racistes, l’allumage de fumigènes, la consommation excessive d’alcool, les banderoles offensives, l’usage de cannabis et le lancer de kiwi.

Une tolérance à géométrie variable

Le premier enseignement des événements auxerrois est donc de rappeler que tous les débordements dans les stades ne se valent pas. L’action prévue par les ultras auxerrois était bien plus symbolique que violente, même s’il est difficile pour ces groupes de maîtriser totalement leurs troupes, comme en témoigne le jet d’un fumigène – ce qui n’a, au demeurant, rien à voir avec l’action beaucoup plus radicale des supporters parisiens à Lorient, ce même dimanche. Le deuxième enseignement est que le monde du football n’est pas franchement clair sur ce qu’il tolère ou non. Toujours dans l’Équipe de dimanche dernier, au cœur d’un dossier présentant de manière sympathique « Loulou » Nicollin, Bernard Socorro, président du club central des supporters, narre quelques anecdotes pittoresques : «  Un jour, à Pont-de-Chéruy, lors d’un match de 3e Division, [Louis Nicollin] m’a dit : « Si tu vois qu’à la mi-temps on est menés, tu fais arrêter le match » . On était une petite cinquantaine et on a attendu une action un peu confuse pour envahir le terrain. La rencontre a été rejouée et on a gagné. C’était ça, la Paillade ! » Alors, un envahissement de terrain et un jet de kiwi sur la pelouse, est-ce que c’est du folklore amusant ou des déviances inacceptables ? Cohérent avec lui-même, Loulou a beaucoup souffert pendant les interruptions du match de dimanche, sans pour autant crier haro sur le baudet auxerrois, semblant même comprendre la détresse des supporters, tout en en regrettant les formes.

Le troisième enseignement porte sur le statut du stade dans notre société. Le spectacle est-il seulement sur le terrain ou a-t-il lieu aussi dans les tribunes ? Est-ce que les supporters font partie de l’événement ou ne sont-ils qu’une toile de fond ? À leur manière, les ultras auxerrois ont souhaité participer au match et faire entendre leur propre voix. Et le stade est-il un espace de défoulement relatif, où l’on peut se permettre, dans certaines limites, quelques débordements, par exemple fruitiers ? Ou un lieu exemplaire, étroitement contrôlé où toute expression non prévue est bannie ? Le cas parisien est emblématique. Pendant des années, une tribune exclusivement blanche et des violences récurrentes ont semblé faire partie du paysage. Après la mort de Yann Lorence, le Parc s’est transformé. Les supporters les plus radicaux en ont été chassés. Mais, avec eux, ont aussi disparu une partie des habitués des virages, désireux de continuer à aller au stade en groupe (ce que ne permettait plus le plan Leproux adopté à l’été 2010), ainsi qu’une bonne partie de l’ambiance. À en croire de nombreux commentateurs, il n’y aurait que deux possibilités. Ferveur et violence comme avant. Ou contrôle strict et ambiance apaisée, mais fade, comme aujourd’hui. N’y aurait-il pas moyen de trouver une situation intermédiaire, permettant de mieux concilier impératifs de sécurité et atmosphère populaire et festive ?

Les responsabilités du football

Le quatrième enseignement de la soirée de dimanche est que le monde du football n’est pas seulement victime de ces incidents, il en est aussi en partie responsable. Jean-Pierre Louvel, président de l’UCPF (le syndicat des clubs), l’admet à demi-mot dans L’Équipe de mardi. Tout en dénonçant fermement le comportement des supporters auxerrois ( « Cela salit l’image du football  » ), il approfondit l’analyse. D’une part, en soulignant que «  les supporters ne sont pas les seuls responsables de cette dégradation  » de l’image du football et en appelant à une charte de bonne conduite signée par tous les acteurs de ce sport. D’autre part, en affirmant que si les supporters «  ont des choses à reprocher à leurs joueurs et à leurs dirigeants, ils peuvent le faire pendant toute la semaine » . En tout cas, c’est comme ça que ça se passe à peu près au Havre, dont Jean-Pierre Louvel est président. Mais ce dialogue ne fonctionne pas partout.

Si les ultras auxerrois en sont venus à interrompre le match de dimanche, c’est précisément parce qu’ils ont eu le sentiment de ne pas pouvoir s’exprimer autrement. De même, l’action de certains supporters parisiens contestataires à Lorient est liée à une absence de dialogue avec le club et les autorités. À force de ne pas être écoutée, l’association aujourd’hui auto-dissoute Liberté pour les abonnés, à l’origine plutôt paisible, en marge des groupes ultras et revendiquant simplement le droit de s’abonner en groupe au Parc, a été en quelque sorte poussée à s’associer à des supporters plus extrémistes. Alors, oui, il faut dénoncer et sanctionner les jets d’engins pyrotechniques survenus dimanche à Lorient et Auxerre. Mais il faudrait aussi savoir distinguer les « incidents » selon leur gravité. Et, au lieu de se contenter de stigmatiser les supporters, il faudrait s’interroger sur les responsabilités partagées de ces événements.

Par Anthony Cerveaux (journaliste, à Auxerre) et Nicolas Hourcade (sociologue)


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il faut peut etre aussi préciser qu'il y a eu une longue série de bombes agricoles et pas seulement 1 fumigene isolé sur la pelouse pour la seconde interruption...
Le préciser ne sert pas vraiment le propos de l'article visant à suggerer que l'interruption était à moitié justifiée, voire frileuse de la part de l'arbitre.

Alors que c'est le contraire : jet de fumigene sur pelouse + multiples bombes agricoles = peut etre qu'une va atterir sur la pelouse = arret du match = bon arbitrage

Ca change un peu le regard vers les supporters géniaux floués par un abruti isolé.... Ou alirs le mec il a fait le 14 juillet tout seul sans que les 2000 saints de la tribune ne le calment

Mouais bof....
En tant qu'abruti de supporter criant "gignac ---culè" dans le vélodrome, alors que je n'ai aucune idée des moeurs anaux de l'ex butteur... Je ne suis pas certain que le rassemblement collectif donnerai d'extraordinaires idées de gestion de club....
C'est quand meme ces brillantes émulsions collectives qui ont conduit à une greve pour le 1/4 om/ bayern !!!
Ca c'est de la luminosité !!!
ontherock75 Niveau : Loisir
Voila un article pertinent (souvent le cas sur le sujet chez Sofoot)... En France on prefere ne pas faire de distinction....tous dans le meme panier et peu importe la categorie. Si la justice avait effectivemment fait son travail suite aux evenements du Parc la situation serait differente... Mais personne ne fait la difference entre spectateurs, supporters, ultras, indeps, hools etc...
Bravo et courage aux ultra auxerrois!
@Charnelo comparer un groupe ultra a un groupe de revendeurs de billets / association a but lucratif temoigne d'une belle connaissance du sujet
Alain Reuch Niveau : Loisir
"ce qui n'a rien à voir avec l’action beaucoup plus radicale des supporters parisiens à Lorient"

Pourrait-on avoir quelque détail de cette action qui semble-t-il a été peu relayée ?


"« RIP », « Repose en Paix » en anglais abrévié."
Pinaillage : c'est ce qui en a été dit durant le multiplexe et ce n'est pas faux. Certes on peut supposer que l'univers mental des tribunes est colonisé par la culture britannique. Cependant c'est avant tout la forme abrégée d'une locution latine...
Des Bombes Agricoles tout de suite les grands mots,c'est n'importe quoi c'était seulement de gros pétards "bison"...et aucun sur la pelouse.
et en ce qui concerne le fumi c'etait un acte isolé...
Est ce que c'est vraiment surprenant dans l'un des pays parmi les plus sûres au monde où la presse essaye chaque jour de faire son beurre auprès des ménagères avec une pseudo-criminalité ingérable qui ferait pâlir de honte les cartels colombiens ? Polémique de torche-cul comme d'habitude.
- Pour Charnelo :
* On n'a peut-être pas été clair, mais notre propos était de dire qu'il est plus compréhensible d'interrompre le match quand un engin pyrotechnique vole sur la pelouse que quand ce sont des tomates.
* On ne dit pas que les supporters auxerrois sont "géniaux". On dit juste que ce ne sont pas forcément des abrutis contrairement à ce qui a été massivement dit, qu'ils ont prémédité leur action et qu'ils ont réfléchi à ses formes. On dit aussi qu'ils n'ont pas maîtrisé tout le monde.
* On ne dit pas que tous les supporters sont des prix Nobel (d'ailleurs tous les journalistes et tous les sociologues ne le sont pas non plus).
* Je pense qu'une meilleure reconnaissance des supporters dans le monde du football et une définition claire de leurs droits et devoirs peut permettre de désamorcer de nombreux problèmes. Mais je ne dis pas que la situation marseillaise est le modèle à suivre : elle présente des avantages mais aussi des inconvénients.
Le problème, c'est que beaucoup de gens en France prennent l'exemple marseillais pour prétendre qu'il ne faut pas que les associations de supporters aient leur mot à dire dans le fonctionnement du club. Il y a d'autres manières d'aller dans ce sens que la voie marseillaise. Un exemple ne peut pas discréditer un principe général.
- Pour Alain Reuch :
* Il y a eu de nombreux fumigènes lancés sur la pelouse à Lorient et pas un seul.
* Vous avez raison sur le pinaillage à propos de RIP, mais les ultras utilisent souvent cet acronyme à partir de la locution anglaise. D'où notre raccourci trop rapide.
Nicolas Hourcade
Nicolas Hourcade toujours dans le vrai !
Un excellent article comme d'hab quand ça touche ce sujet ! :)
Paris est magic92 Niveau : DHR
C'est vrais qu'il en font tout un plat mais les auxerrois on étais raisonnable, les clubs veulent des supp mais quand il s'agit de les écouté il y a plus personne RIP BOULOGNE l'europe nous attend enfin
bon article une torche sur une pelouse et c'est la panique(bien que ca arangait tout le monde) vivement l'euro.
sinon l'exempe de marseille non merci et je parle
en connaissance de cause...
pas besoin de journalistes ou de flics pour tuer les ultra' a marseille un peu de pognon fait l'affaire.
a quand un article sur le sujet N. Hourcade??
Et on pourrait aussi ajouter le fait qu'aucun supporter parisien était présent dans la tribune Leclerc... Information largement relayée par certains journalistes pour encore plus incriminer les supporters parisiens.
Hier à 11:00 Pronostic Luxembourg France : Analyse, prono et cotes du match des Bleus 2 il y a 1 heure Medel demande sa femme en mariage avec un avion 5 il y a 2 heures Zubizarreta veut San Iker à l'OM 7
il y a 2 heures Verratti veut rester à Paris 20 il y a 3 heures Thiago Silva souffre du genou 8 Hier à 16:13 Toni Kroos regarde plus son frère que le Bayern 22 Hier à 15:04 La panenka syrienne à la dernière seconde 8
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:20 50 heures de match pour les 50 ans de l'ASNL 1 Hier à 11:04 La Chine veut Gameiro 6 Hier à 10:37 Le golazo de Zaha 5 Hier à 10:02 Des fans de San Diego veulent appeler une équipe Footy McFooty Face 7 Hier à 09:50 Passe magique et inutile de Bale 7 Hier à 09:39 Gros tacle et jambe cassée pour Seamus Coleman 6 vendredi 24 mars Kevin Kurányi prend sa retraite 20
vendredi 24 mars Shaqiri s'amuse à l'entraînement vendredi 24 mars Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 14 vendredi 24 mars Rosario tient-il son nouveau Messi ? 25 vendredi 24 mars Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 6 vendredi 24 mars Quand Griezmann tremble devant Mbappé 34 vendredi 24 mars Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 66 vendredi 24 mars Superbe lob de Neymar 18 vendredi 24 mars Le raté d'Otamendi jeudi 23 mars 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2 jeudi 23 mars Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 jeudi 23 mars Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 jeudi 23 mars Arda vers Arsenal ? 38 jeudi 23 mars De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 18 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 110 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 50 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 11 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 7 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11 lundi 6 mars Carlo Tavecchio réélu à la Fédération italienne 9 lundi 6 mars Au Monténégro, zéro but en cinq matchs 8 lundi 6 mars Il marque sur la remise en jeu 2 lundi 6 mars Des fans foutent le bordel en D8 anglaise 11 lundi 6 mars Un arbitre belge sauve un joueur 7 lundi 6 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 28e journée 3 lundi 6 mars Chapecoense revient en Copa Libertadores 3 dimanche 5 mars 296€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Benfica 4 dimanche 5 mars Verratti a désormais sa chanson au Parc 25 dimanche 5 mars La chaude ambiance du PAOK 23 dimanche 5 mars Un entraîneur autrichien viré pour trafic de coke 6 dimanche 5 mars Dries Mertens, un buteur qui a du chien 7 dimanche 5 mars Modrić sort sous l'ovation du public d'Eibar 8 dimanche 5 mars Les Pays-Bas, c'est le Brésil ! 9
401 10