1. // Copa Sudamericana
  2. // Finale
  3. // São Paulo/Tigre

Des flingues à la finale Sudamericana

Modififié
0 16
Grosse confusion en finale de la Copa Nissan Sudamericana ce mercredi entre São Paulo et les joueurs du Tigre. Ces derniers ont refusé de participer à la deuxième mi-temps (les Brésiliens menaient 2-0, 0-0 après le match aller) car leur gardien aurait été agressé par des policiers locaux. Excédé par l’arbitre, le joueur s'est plaint de manière véhémente jusqu’à se faire mettre en joue, de manière préventive, par les forces de l'ordre.

Un gros bordel dont Fox Sports a recueilli les réactions : « Ils ont pointé deux flingues sur nous, le reste du match n’aura pas lieu » , déclarait à chaud le coach du Tigre, Nestor Gorosito. « L’un d’eux a mis son arme sur la poitrine de Damian Albin (le gardien en question). Les agents de sécurité aussi nous ont frappés, ils étaient une vingtaine. »

Refusant de revenir sur le pré, les Argentins sont déclarés perdants. São Paulo remporte donc la Copa Sudamericana d’une manière bien particulière.

Lucas Moura, buteur hier soir, peut rejoindre le PSG le cœur léger.
PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est normal que l'article soit truffé de faute..??? de faute de frappe...
Ca va lui changer au pere Lucas, et c'est pas plus mal comme ca.....
Le "classico" à Marseille lui rappellera des souvenirs
Pathétiques les argentins encore une fois, ils avaient tellement pas le niveau dans cette coupe, leur cinema avait marché à Bogota et ils s'étaient qualifés pour la finale mais cette fois ils n'avaient aucune chance avec 2 buts de retard à la MT. Comment ont-ils pu croire qu'ils s'en sortiraient avec leur show? Ils ont passé la première MT à faire des sales fautes. Mauvais perdants comme d'hab. Et que dire des journalistes de Fox Sports qui leur lechent les couilles? Al estilo Argentino quoi....
@BenColombia informe toi bien sur ce qu'il s'est passé garçon; déjà les autorités brésiliennes ont refusé aux joueurs de Tigre de s’entraîner au Morumbi la veille du match , ces derniers ont du s’entraîner dans la pelouse de leur hôtel ... Par ailleurs , les joueurs de Tigre se sont fait caillassé leur bus à l'arrivée au stade ( je te l'accorde , ça arrive souvent), ensuite ils leur ont encore refusé la reconnaissance du terrain avant le match ... et en ce qui concerne le "show" comme tu dis, Galmarini a du de faire recoudre le bras, Botta et Orban se sont fait frappé par la police et Albine et d'autres joueurs se sont fait menacer par armes par la propre sécurité du club se Sao Paulo
Ce qu'il s'est passé hier soir est une honte pour le Brésil, faire la fête dans ces conditions la , c'est vraiment scandaleux qui plus est à quelques moi de la coupe du monde ... Surtout que les brésiliens n'avaient vraiment pas besoin de ça pour remporter le match, ils confirment leur réputation continentale de poule mouillé BRAZUCA CAGON
L7argouss Niveau : DHR
Trop facile de s'attaquer aux argentins en disant, qu'ils ont été de "mauvais perdants"!

La situation était hallucinante, l'adjoint de Gorosito avait la joue tailladée, Galmarini coupure à l'avant bras et un des officiels avait la trace d'une matraque sur son visage. Elle était bien visible.

Les commentateurs de Fox Sports n'ont pas été épargnés, l'un d'eux s'est fait confisqué son matériel (micro, casque,...) et les vêtements de l'autre ont été déchirés, qd il a voulu entrer dans les vestiaires.

Mais au delà de tout ça, c'est le SPFC qui se fait rattraper par son passé : De Sabato en 2005 a été arrêté par la police Paulista (menottes etc..) pour une accusation de racisme envers Grafite. deux jours plus tard, les charges sont tombées. Sans parler du match contre River (en Sudamericana aussi). La honte suprême reste pour l'arbitre qui, sous les ordres de la CONMEBOL, termine le match alors qu'il aurait du être suspendu, comem il l'avait promis aux joueurs du Matador.

C'est vraiment dommage parce que Sao Paulo n'avait absolument pas besoin de ça.. ils l'emportaient facilement! et pis t'as le président qui vient jubiler "Le plus important c'est que les Argentins ont fui!"

il y a un Mondial qui se joue au Brésil dans 18 mois...
Ouai les gars, bien sur y'a des coups bas et de l'intimidation avant le match comme à chaque fois (les spécialistes ce sont quand meme les argentins), mais personne n'arrête de jouer pour autant, il n'y aurait pas bcp de compétitions à arriver à leur terme! Mais regardez le comportement des argentins avant d'entrer dans le vestiaire à la MT, ils voulaint se battre avec tout se qui passait devant eux, éxaltés, tellement impuissants sur le terrain, c'est eux qui ont eu recours à la violence.

Après y'a pas une preuve de ce qui s'est passé réellement dans le vestiaire, si vraiment les argentins s'étaient fait agresser gratuitement comme ils disent il y aurait des images prises par les joueurs ou par la quantité de journalistes qui parasitent tout le temps le déroulement des matchs.

Bref, les poules mouillées je suis pas sur que ca soient les Brésiliens. Tellement ridicules de vouloir donner des lecons les argentins, pendant ce temps la les supporters de Boca ont vandalisé le centre de BA et se battaient avec la Police... Sans raison.
@BenColombia les journalistes n'ont pas eu accès aux vestiaires, ils ont eux même été agressés; Titi Fernandez et Benedetto n'ont pas eu le droit d'allé dans la zone des vestiaires vu que la police ne les laissaient pas passé; après les preuves c'est les tâches de sang dans les vestiaires et le bras recousue de Galmarini. Tu penses sérieusement que les joueurs de Tigre ont mis en scène tout cela ? soyons sérieux Tigre est une petite équipe, tout le monde savait qu'ils n'allaient pas gagné, ils n'ont aucune expérience des compétitions internationales, Sao Paulo n'avaient pas besoin de ça, c'est la honte pour eux ... En ce qui concerne les violences a Buenos Aires, elles découlent de la fête des supporters de Boca pour leur jour ; il y avait 50 mil personnes présentes a l'obélisque et 100 personnes maximum a saccagé le centre ... Il faut savoir aussi que Bs As était sous tension après l'affaire Marita Veron , dans l'après midi le centre ville avait déja été saccagé par des manifestants, plus tard dans la soirée certains supporters de Boca se sont rejoins aux manifestants ... Ceci explique surement cela
Les argentins se sont seulement chier* dessus d'arriver dans un Morumbi en feu! Les gars ont jouer comme des catins lors du match aller et n'ont même pas de Barras Bravas pour les défendre.
São Paulo, les services de sécurité (et non la police) avec des armes, c'est pas un peu gros quand même! On va bientôt dire que le PCC est derrière tout ça!!!
@comalipa, inutile ton commentaire; comme si les barras de Tigre allaient descendre dans les vestiaires du Morumbi... va au quartier de Victoria et demande à voir la Barra del Matador et tu verras si Tigre n'a pas de barras ... les pouilles mouillé brésilienne ont bien plus peur quand il marche sur le gazon de la Bombonera
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le rêve de Gillot
0 16