1. // Coupe du monde 2014
  2. // Finale
  3. // Allemagne/Argentine

Des finales et des hommes

Les finales de Coupe du monde ont toujours eu leurs héros. Les heureux, les malheureux, les gagnants, les perdants, les magnifiques, les moins esthétiques. Bref, toutes sortes de héros qui ont contribué à écrire la splendide histoire de ces matchs à part. D'ailleurs, parfois, certaines finales n'appartiennent qu'à un seul homme.

Modififié

Marco Materazzi

Coupe du monde 2006 - France vs Italie (0-0) (5 tab à 3 pour l'Italie)
En 2006, Marco Materazzi fait partie des 23 Italiens sélectionnés pour aller disputer la Coupe du monde en Allemagne. Mais pour lui, la donne est claire, il sera remplaçant et sauf imprévu, il ne devrait pas traîner ses gambettes sur les prés allemands. Seulement voilà, lors du troisième match de poule, contre la République tchèque, l'imprévu a bien lieu : Alessandro Nesta se blesse, devant déclarer forfait pour le reste de la compétition. Saisissant sa chance, Materazzi entre en jeu et se permet même d'ouvrir le score peu de temps après son entrée. Joli. C'est donc dans la peau d'un titulaire, que quelques jours plus tard, il entre sur la pelouse de l'Olympiastadion de Berlin, pour cette finale France-Italie. Et après l'ouverture du score de Zidane sur penalty, qui est là pour placer une tête gagnante et remettre les deux équipes à égalité ? Materazzi, bien sûr. Qui est encore là en fin de match pour faire craquer Zidane et lui faire prendre un carton rouge ? Toujours Materazzi, bien sûr. La suite, tout le monde la connaît, l'Italie décroche sa quatrième étoile lors de la séance des tirs au but. Séance au cours de laquelle Materazzi transforme son penalty, bien entendu. Comme quoi, le destin tient à peu de choses, parfois. Il n'aurait pas dû jouer la Coupe du monde, et finalement il est celui qui l'offre à tout le peuple italien.

Geoffrey Hurst

Coupe du monde 1966 – Angleterre vs RFA (4-2 ap)
En 1966, Geoffrey Hurst n'était pas la star de l'équipe d'Angleterre. Loin de là. Ce rôle était plus attribué à Charlton, Moore ou Hunt. D'ailleurs, Geoff Hurst n'est pas titulaire lors des matchs de poule. Mais petit à petit, au fil de la compétition, il arrive à se faire une place au sein de l'effectif des Three Lions. C'est d'ailleurs lui qui met le but vainqueur, en quart de finale, contre l'Argentine. Lors de la finale, face à la RFA, Hurst est bien titulaire à la pointe de l'attaque anglaise, aux côtés de Roger Hunt. Une titularisation que ne regrettera jamais Alf Ramsey, le sélectionneur des Anglais, à l'époque. C'est tout d'abord lui qui égalise à la 18e minute de jeu, pour permettre aux Britanniques de revenir dans la partie. À la fin du temps réglementaire, les deux équipes étant à égalité, 2 buts partout, on dispute la prolongation. Et c'est là, à la 101e minute de jeu, que Hurst va définitivement entrer au panthéon du foot anglais en inscrivant le but le plus controversé de toute l'histoire de la Coupe du monde : sa frappe surpuissante vient heurter la transversale avant de rebondir derrière la ligne. Ou devant, on ne le saura jamais. En tout cas, le but est validé. Derrière, pour éviter les polémiques, Hurst s'offre un petit triplé, devenant ainsi le premier joueur, et encore aujourd'hui le seul, à inscrire trois buts dans une finale de Coupe du monde. Chapeau, donc.

Carlos Alberto

Coupe du monde 1970 – Brésil vs Italie (4-1)
Carlos Alberto, pour beaucoup de Brésiliens, c'est toujours LE capitaine. Encore aujourd'hui. Le capitaine de la plus grande équipe du Brésil de tous les temps, celle de 1970. Bien sûr, en 1970, le joueur phare de la Seleção, c'est l'immense Pelé, qui s'apprête à remporter sa troisième Coupe du monde en quatre participations. Mais le vrai meneur d'hommes, celui que tous les joueurs écoutent, le second du sélectionneur, Zagallo, c'est lui, Carlos Alberto. Et comme un symbole, alors que la finale contre l'Italie est déjà pliée, puisque les Brésiliens mènent 3-1 à la 87e, c'est lui qui vient ajouter le quatrième but de la Seleção. Sur un amour de passe aveugle de Pelé, Alberto, lancé en pleine course, balance une frappe supersonique sans contrôle qui vient se loger dans le petit filet opposé. Score final, 4-1. Et Carlos Alberto soulève le trophée, pour l'éternité.

Jorge Burruchaga

Coupe du monde 1986 – Argentine vs RFA (3-2)
La Coupe du monde 1986 est celle d'un homme, Diego Maradona. Pas de doute là-dessus. C'est sa compétition, le doublé fou contre l'Angleterre, en quart, un autre en demi contre la Belgique. Bref, le génie argentin survole les débats. Mais la finale est celle d'un autre Argentin : Jorge Burruchaga. Alors que l'Argentine domine sa finale et mène même 2-0 à la 56e minute, après des buts de Brown et Valdano, l'Allemagne se met à réagir sur la fin. Et en huit minutes, Rummenigge et Völler remettent les deux équipes à égalité. On file donc droit vers la prolongation quand le sublime Burruchaga, lancé en profondeur par Maradona, s'en va crucifier ce salaud de Schumacher. L'Argentine prend définitivement les devants et remporte la deuxième Coupe du monde de son histoire.

Ronaldo

Coupe du monde 2002 – Brésil vs Allemagne (2-0)
En 2002, Ronaldo débarque en Corée du Sud tout juste remis d'une succession de blessures. Cela fait plusieurs mois maintenant que Ronaldo enchaîne les rechutes et il ne s'est remis à jouer que trois mois seulement avant le début de la compétition. Oui, mais voilà, Ronaldo n'est pas un joueur comme les autres, il est à part, avec les plus grands. Après une compétition qu'il survole en plantant six pions, dont celui qui qualifie le Brésil pour la finale, contre la Turquie, Ronaldo et les siens arrivent sur la dernière marche pour défier les Allemands. Malgré une coupe de cheveux immonde, le Brésilien s'offrira un doublé, permettant ainsi à sa nation de décrocher une cinquième étoile. Historique.

Franck Lebœuf

Coupe du monde 1998 – France vs Brésil (3-0)
Bien sûr, quand on pense 98, on pense Zidane. Mais le vrai fait marquant de cette finale s'appelle Franck Lebœuf. À la manière d'un Materazzi en 2006, Lebœuf est dans le groupe des 23 pour faire le nombre, pour compenser en cas d'éventuelles blessures ou suspensions de Desailly ou Blanc. Et la suspension viendra. À un moment rêvé, qui plus est. En demi-finale, contre la Croatie, Laurent Blanc gifle Bilić et voit l'arbitre lui infliger un carton rouge. Pas de finale pour Lolo, donc. Mais une pour Francky, en revanche. À l'époque, le chauve de Chelsea avait même déclaré, dans un élan d'honnêteté : «  Ma joie prime sur sa peine. » Mais Lebœuf ne fera pas que participer à la fête contre le Brésil, il fera son boulot. Et plutôt bien, même. Impérial en défense, le remplaçant devenu titulaire fait oublier Blanc dans la charnière centrale. Une sacrée performance. Et si aujourd'hui les deux sont champions du monde, l'un a joué la finale et l'autre non. Différence de taille, quand même.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Rha ouais j'avais 8 ans mais je me rappelle encore du match de patron de Leboeuf! Et c'était pas Fred qu'il avait en face l'enculé!
Je crois qu'un petit Mario Kempes n'aurait pas été de trop dans ce classement.
M.Manatane Niveau : CFA
Note : 2
En marquant le but du 4-1 en, 1970, Carlos Alberto a-t-il montré ses muscs à tout le monde ?

Non, juste comme ça...
faut arreter avec Leboeuf ce n'etait pas un peintre (sauf par moment lors de son passage a marseille) mais en equipe de France il n'etait pas catastrophique non plus il a était un joueur honnête comme ont dit
@jacadi; non en effet, ce n'était pas un fantôme comme fred qu'il avait en face de lui mais un joueur tenant à peine sur ses jambes suite à une crise d'épilepsie (ou d'autre chose...) quelques heures avant cette finale.
VaeVictis Niveau : DHR
« Ronaldo (…) Malgré une coupe de cheveux immonde »

Je m'insurge, ce n'était pas sa coupe de cheveux originelle, mais les restes d'un « dick sitting » sur son front avec un trans non épilé.
Lorenzaccio Niveau : DHR
Message posté par M.Manatane
En marquant le but du 4-1 en, 1970, Carlos Alberto a-t-il montré ses muscs à tout le monde ?

Non, juste comme ça...


Cette obsession que tu fais sur ceux qui montrent leurs muscles c'est un réflexe pour évacuer ta frustration née de tes propres insuffisances en la matière ?

Non, juste comme ça ...
Je me souviens de Wenger déclarant lorsque Materazzi s'avançait pour tirer son TAB : " Là on a une chance".

J'avais été étonné de sa part de ne pas savoir que Materazzi était très fort aux pénalty.

Il avait atteint d'ailleurs les 12 buts en une saison à Perugia avec pas mal de pénalty à son actif.
bullrogg77 Niveau : CFA2
Marco MaterazziCoupe du monde 2006 - France vs Italie (0-0) (5 tab à 3 pour l'Italie)

Moi qui pensais qu'il y avait 1-1 avant les pénos . Saleté de mémoire qui me joue des tours !!!!
En plus c'est Materazzi qui concède le penalty marqué par Zidane. Il aura vraiment tout connu dans cette finale...
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM Hier à 20:54 L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 1 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:06 Kembo Ekoko à Bursaspor Hier à 18:17 La bastos de Marcos Alonso 3 Hier à 16:53 Il foire sa panenka à la 96e minute 21 Hier à 13:45 La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 Hier à 12:40 Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 54
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:46 Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 6 Hier à 11:19 Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 Hier à 10:18 La demi-volée de Gignac 10 Hier à 09:01 Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32
samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 14 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2