1. //
  2. // 7e journée
  3. // Créteil/Clermont

Des drones pour un match de L2

Modififié
0 18
Ce vendredi, l'US Créteil-Lusitanos reçoit le Clermont Foot, dans le cadre de la 7e journée de Ligue 2. Un match sans réel enjeu sécuritaire, mais qui fera l'objet d'une expérimentation en dehors du terrain : pour la première fois, des drones seront testés pour la surveillance du stade.

La préfecture a en effet décidé d'expérimenter l'usage de plusieurs mini et micro drones - qui se distinguent par leur poids et leur autonomie -, dotés de caméras, et notamment d'une caméra thermique pour le mini drone, permettant une vision nocturne, et pouvant s'envoler à près de 50 mètres.

Dans sa lettre PPrama du 10 septembre, la préfecture de Paris explique que cette expérimentation vise à « démontrer la plus-value opérationnelle des données recueillies par les caméras embarquées ; comparer les performances des différents systèmes de drones ; évaluer la complémentarité avec les autres équipements déployés - caméras fixes et mobiles, mais aussi personnels au sol. » Elle précise également que les drones « ne pourront pas distinguer des visages. »

Jointe par la rédaction de sofoot.com, la présidente des supporters clermontois, Mlle Véronique Soulier est étonnée de cette mesure : « L'année dernière, on a été très bien reçus à Créteil. [...] Je ne pense pas que la Ligue 2 soit une priorité pour ce type d'équipements, nous a-t-elle confié. Pour les grosses équipes, comme le PSG ou l'OM, oui, ça peut être utile. Mais pour les petites équipes comme nous, non, ce n'est pas nécessaire » , estime-t-elle, tout en reconnaissant que ces outils peuvent être utiles en cas de débordements.
MC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

ça devient flippant quand même. D'ici quelques années ça ne m'étonnerait pas tant que ça d'en voir dans nos rues. Surtout avec la montée du sentiment d'insécurité qui pousse les gens à accepter la violation de leur vie privée.
La vraie info est que la pref sort une publication qui porte un nom : "PPrama". J'imagine qu'une boite de comm a du toucher quelques millions dans l'opération pour trouver cette bête de blaze.
On vit quand même une belle époque.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 18