Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options

Des Chinois à VA ?

Valenciennes, qui doit encore assurer son maintien en Ligue 2, passera devant la DNCG à la fin de la saison. Selon nos informations, des investisseurs chinois et Eddy Zdziech, le président et actionnaire majoritaire du club, auraient entamé des discussions pour une éventuelle entrée dans le capital. Contacté, Zdziech répond.

Modififié
Il l’assure, sa seule priorité est le match à Nîmes vendredi (20h), et les sept autres qui suivront. Eddy Zdziech ne pense qu’à une seule chose, le maintien de Valenciennes en Ligue 2. Les Nordistes, qui occupent la quinzième place avec 34 points, ne comptent que cinq unités d’avance sur Auxerre, le barragiste, et six sur Orléans, le premier relégable. « Il reste huit matchs à jouer pour se sauver. Je suis optimiste, tout en sachant que ce sera difficile dans ce championnat très serré » , a assuré le dirigeant, tout en renouvelant sa confiance à Faruk Hadžibegić, son entraîneur. « Il n’y a aucun doute sur ce point. Je compte sur le coach et sur l’effectif. »


Voilà pour le côté terrain, mais en coulisses, il se passerait aussi bien des choses. Valenciennes, qui ne roule pas sur l’or et dont la masse salariale était encadrée cette saison, passera devant la DNCG à la fin de la saison. « Le club devra vendre pour 2,5 à 3 millions d'euros pour équilibrer ses comptes » , explique un proche de VA. « Et pourquoi pas quatre, cinq ou six euros » , ricane Zdziech, courtois et affable. « Depuis que j’ai pris la présidence (en 2014, ndlr), on rembourse des dettes que je n’avais pas contractées. La situation financière s’améliore et la saison prochaine, il n’y aura plus que les dettes sociales et fiscales à éponger. » Interrogé sur l’intérêt d’investisseurs chinois confirmé par différentes sources, le boss n’a pas nié, tout en se montrant beaucoup plus évasif. « Je reçois des mails, des appels, où j’apprends que Valenciennes intéresse du monde. Des Chinois, des Anglais, des Saoudiens, des Belges, mais pas de Français... »


Pour Zdziech, cet intérêt venant d’Europe et d’Asie n’est pas illogique. « Valenciennes est un club qui compte dans le football français. Il y a un stade récent, un bon centre de formation, et la ville est géographiquement proche de Londres, de Bruxelles, de Paris...  » Toujours selon nos informations, une rencontre aurait même eu lieu récemment entre Zdziech et des intermédiaires – la société World Players Placing, très bien implantée dans l’est de l’Asie et notamment dans l’Empire du Milieu – œuvrant pour des Chinois tentés par un investissement dans le football français. « World Players Placing dites-vous ? Cela ne me dit rien, mais peut-être cette société fait-elle partie de celles qui m’ont envoyé un mail pour me faire part de l’intérêt éventuel d’investisseurs ? Tout cela est très diffus... Moi, je n’ai rencontré personne » , poursuit le président valenciennois, qui confirme en revanche que le budget de la saison 2017-2018 tournera autour des dix millions d'euros. « Ou un peu plus, si jamais on devait trouver des investisseurs généreux » , ajoute-t-il, malicieux. Pour une source proche du club, l’équation est simple : « Zdziech est intéressé par l’arrivée d’actionnaires, ce qui permettrait au club d’être financièrement plus à l’aise, mais tout en conservant la main. » On attend la suite...




Par Alexis Billebault
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 10:09 Zlatan confirme qu'il reste en MLS 16
À lire ensuite
Bravo, capitaine éternel