1. //
  2. // Coupe du Roi
  3. // 1/4 finale retour
  4. // A. Madrid/Barcelone (2-3)

Des buts, des polémiques et le Barça en demies

Tout s'est joué en une mi-temps. 45 minutes folles et intenses, cinq buts, une expulsion et quelques décisions arbitrales qui feront grand bruit. Déjà vainqueur à l'aller, le Barça se qualifie (2-3). L'Atlético a pourtant mené à deux reprises.

Modififié
9 105

Atlético - Barça
(2-3)

F. Torres (1'), Raúl García (29') pour Atlético Madrid , Neymar (9'), S. Busquets (37'), Neymar (41') pour FC Barcelone.


C'est le genre d'action qui fait basculer un match. Le genre de tournant qui déclenche la polémique et va longtemps faire parler de l'autre côté des Pyrénées. 40e minute de jeu, 2-2, l'Atlético doit marquer deux fois pour se qualifier. À la réception d'une énième percée de Siqueira sur le côté gauche, Antoine Griezmann décoche une volée à bout portant dans la surface. Le ballon est contré in extremis par le bras de Jordi Alba, mais l'arbitre ne bronche pas. Sauf qu'une poignée de secondes plus tard, le même Jordi Alba, cette fois dans la surface madrilène, redresse un ballon de Léo Messi et sert Neymar qui conclut tranquillement. 3-2, l'Atlético doit désormais marquer trois fois. Il ne le fera pas, réduit à dix à la pause, puis à neuf dans le dernier quart d'heure. Par deux fois, les Colchoneros ont mené. Par deux fois, ils se sont fait rejoindre.

Fernando Torres, ce précoce


Au total, le Barça n'a pas été qualifié pendant huit petites minutes : de la mauvaise relance de Javier Mascherano et l'inspiration géniale et précoce de Fernando Torres (1-0 au bout de 40 secondes de jeu comme face au Real au tour précédent). Jusqu'à la combinaison supersonique de la triplette offensive des Catalans. Lionel Messi est au petit pont, Luis Suárez à la passe et Neymar à la finition. En moins de dix secondes, les trois stars remontent la moitié du terrain, éliminent toute la défense des Madrilènes et calment Vicente-Calderón (1-1, 9e). Neymar remet ça dans la foulée, mais il est signalé hors-jeu de quelques centimètres. Dominateurs et logiques vainqueurs au match aller (1-0), les hommes de Luis Enrique se font cette fois-ci chahuter par Fernando Torres - en grande forme - et sa bande qui ne leur laissent que de maigres contre-attaques. Battu dans les duels, l'envie et la détermination, le Barça craque une seconde fois à la demi-heure de jeu. Une fois de plus, Javier Mascherano est dans le coup. C'est sur lui que Juanfran vient buter après un petit pont en force. La faute est en dehors de la surface, mais l'arbitre envoie Raúl García sur le point de penalty pour reprendre l'avantage (2-1, 29e). Encore un but et l'Atlético est qualifié.

Gabi ne voit pas le bout du tunnel


Un but qui ne viendra pas. Enfin pas du bon côté. Peu avant la mi-temps, João Miranda se troue et propulse une tête de Sergi Busquets qui file en sortie dans ses propres filets (2-2, 38e). C'est donc cela, se tirer une balle dans le pied. Chauffés à blanc par l'arbitrage sur l'action qui amène le troisième but des Catalans et le deuxième personnel de Neymar (2-3, 41e), les Madrilènes sortent de la rencontre. Le capitaine Gabi Fernandez se fait expulser dans le tunnel à la mi-temps, et Arda Turan, colère après une faute non sifflée, en balance sa chaussure rageusement comme un journaliste irakien face à George W. Bush. Évidemment, le match perd toute son intensité et sa folie. En infériorité numérique, les Colchoneros passent la seconde période dans leur camp, à courir après des Barcelonais qui gèrent tranquillement. Si les embrouilles, les fautes de vicelards et les cartons rythment la rencontre jusqu'à son terme (Mario Suárez est expulsé pour une semelle sur Messi), côté football, Marc-André ter Stegen claque une superbe parade face à Cani à vingt minutes de la fin. En trois semaines, le Barça s'est payé le luxe de vaincre plutôt tranquillement l'Atlético à trois reprises. Et surtout de s'offrir une qualification pour les demi-finales de la Coupe du Roi.


Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

floyd pink Niveau : CFA
Pour Arda on fait comme si on avait rien vu comme l'arbitre ou....
Perso j'ai pas bougé pendant 10 minutes tellement j'étais choqué.
Je veut bien que le gars soit solidaire de son pote Diego Costa pour hier, mais de là à jeter ta chaussure comme un joueur de Baseball sur l'arbitre...
Simeone et l'Atletico, c'est un peu comme Leonidas qui guide son armée, jusqu'à la mort
PhoenixLite Niveau : Loisir
Je suis impressionné par le calme de Neymar.

Le mec se fait charcuté, se fait hé, se fait provoqué verbalement, se fait trollé par tous les mecs de l'Atletico.
Et pas une réaction violente, pas un truc plus haute que l'autre. A la mi-temps, le mec se barre tranquille genre rien à foutre de Gabi qui s'excite.

Chapeau pour le self-control.
Aaaaah enfin justice. Ce que l'Atlético appelle "intensidad" a fini par leur couter cher, 2 cartons rouges bien mérités, ils devraient en avoir plus souvent d'ailleurs la bande à Godin, Gabi, Raul Garcia, Juanfran... Messi et Neymar ont pris de ces taquets...
Sinon Arda qui a vu passer Bush dans les tribunes, on en parle?
floyd pink Niveau : CFA
Franchement, ça serait pas mieux un championnat Espagnol à 3 club avec les deux équipes Madrilènes et le Barça ?
J'attends avec impatience l'analyse de Markus Kauffman, car si analyse il y a, elle vaudra le détour.

En tout cas, contrairement à l'équipe de nullos qui officiait sur BeinFrance, ce Barça a été tout à fait impressionnant. Effectivement l'Atlético a gagné la bataille du milieu en première mi-temps, chose exceptionnellement rare depuis 4 ou 5 ans dans un match contre le Barça (le Bayern l'avait fait y a deux ans avec le résultat qu'on connait), mais le truc, c'est que ça n'a pas semblé être un réel problème dans la mesure ou opérer par contre semblait être une volonté du Barça ce soir, aussi surprenant que cela puisse paraitre.

Je pense qu'entre le match de Liga contre l'Atlético et le match de ce soir, un changement radical s'est opéré dans les rangs blaugrana. Jouer le contre ne sera plus une insulte en terre catalane, et ça va en faire jaser un max.

La suite de la saison, vite !!!
PhoenixLite Niveau : Loisir
(et moi je suis impressionné par la qualité de ma grammaire, notamment ce qui concerne les choix infinitif/participe passé...)
floyd pink Niveau : CFA
Omar Da Fonseca :
"Aujourd'hui l'Atletico a quand même enfin montré qu'ils pouvaient rivaliser avec le jeu du Barça"
On sait donc que Omar était totalement bourré aujourd'hui, il a oublié ces 4 dernières années

J'espère que Raul Garcia a vraiment fait un sale truc parce que si l'arbitre a ruiné le match pour une poussette ou quoi j'vais mal le vivre.
Quelle première période, ça fait plaisir de voir un Barça aussi pragmatique et réaliste. Neymar et Messi étaient au dessus de la planète foot en première mi-temps.
Quand j'vois l'intensité des matches et le niveau de jeu des chocs entre le Barça, l'Atleti et le Real je me dis que j'ai vraiment rien à envier aux spectateurs de la PL. Ce match ressemble furieusement au Atleti-Real qui finit en 2-2 l'année dernière d'ailleurs : une ouverture du score ultra rapide, une intensité de dingue en première période, un arbitre dépassé et une deuxieme mi-temps toute pourrie.
Et j'oubliais... Simeone c'est un Dieu. Qui aurait imaginé voir Torres planter un but comme il l'a fait ce soir. Honnêtement, ça tient du miracle de voir le match qu'il fait ce soir. Ca m'étonnerait pas qu'on le retrouve à un niveau international tout bientôt, El Nino.

Chapeau Simeone, ta recette a quelque chose de magique.
les 15 premieres minutes de l'Atlético ==> monstrueux

Malheureusement la boucherie est réapparue en 2ième mi temps ceci dit a 10 contre 11 voir meme 9 contre 11 en planter 3 a Barcelone faut pas non plus espérer une remuntada !

coté Barca ils ont très bien réagi laissant la possession voulu ?! (vu le pressing peut être pas le choix de faire autrement) bref je ne sais pas mais les longs ballon vers l'avant ont tout de même déstabilisé l'Atlético, match très bien geré de la part de Barcelone et cette première mi temps grandiose !
Ah au fait, en un mois pile-poil l'Atletico se sera tapé trois fois le Barça et trois fois le Real. Avec un énorme niveau de jeu à chaque fois.
Je rêverais d'entendre les déclas de Laurent Blanc ou René Girard s'ils avaient eu le même calendrier ...
Une mi-temps avec tous les ingrédients d'un grand match, des buts, des gestes de classes, des polémiques arbitrales et quelques taquets des colchoneros. Dommage, l'expulsion de Gabi a tué le suspense.

L'Atletico a joué haut et laissé des espaces que le trio offensif blaugrana s'est engouffré avec délice. En difficulté derriere mais tellement de talent devant.

Du côté de l'Atleti, on a vu un bon Torres, dans ses appels, mais surtout plus à l'aise avec le ballon. Des madrilènes qui malgré leur abnégation, sont moins souverain derriere. Mais bon, il faudra se les farcir en LDC.

Sinon D.Costa a pris lourd hier soir, mais mon préféré reste R.Garcia, qui découpe Alba et va ensuite l'insulter pour simulation.
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Parodie de foot en seconde mi temps

Paul_et_Mickey Niveau : CFA
Message posté par floyd pink
Franchement, ça serait pas mieux un championnat Espagnol à 3 club avec les deux équipes Madrilènes et le Barça ?


euh.. c'est la coupe du roi là...

Truc de fou le lancer de chaussure de Arda... il va surement prendre plus cher que 2 matchs lui
floyd pink Niveau : CFA
Puis l'ami Oblak au cage, on fait comme si ne rien n'était pour les buts qu'il prend ? Vraiment ?
Note : 6
Putain j'ai cru que Mario Suarez allait jamais prendre de jaune, et il retourne aux vestiaires plus tôt, que c'était bon.
J'espère que cette équipe ne gagnera plus rien jusqu'à ce que Simeone se barre, parce que y'en a marre de cette attitude de casseurs qu'il insuffle à ses joueurs. Punaise Turan, Koke, Griezmann, vivement que vous alliez voir ailleurs, où vous pourrez correctement exploiter votre talent.


Neymar magique! 2 buts, de la provocation à tout va, il les a fait sortir de leurs gonds, leur spécialité en général.
Et Raul Garcia qui se met à plonger à tout va, pauvre type.
Scholes453 Niveau : CFA
Note : 10
Neymar m'impressionne de plus en plus. Je suis heureux que l'atletico soit sorti putain, j'en venais a plus les detester que le real madrid, c'est dire si j'pouvais plus.
Scholes453 Niveau : CFA
Note : 5
Mario Suarez peut remercier son etoile de n'etre sorti qu'a 10 minutes de la fin, j'ai cru qu'il n'allait pas jouer plus de 30 minutes.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La Juve au bout de l'ennui
9 105