En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. // International – Euro U21 2015 – Barrages – France/Suède

Des Bleuets remplis d'espoir

Si l'équipe de France A est lancée dans une campagne de matchs sans enjeu, ce n'est pas le cas de la sélection espoirs, qui dispute ce soir le match aller des barrages de qualification pour l'Euro 2015. Après des années de désillusion, il semblerait bien que ces Bleuets-là puissent cette fois tenir leurs promesses. Présentation d'une équipe qui a sacrément belle gueule.

Modififié

L'enjeu du match

Les Bleuets disputent ce soir au Mans et mardi soir à Halmstad face à la Suède les barrages d'accession au prochain Euro U21, organisé du 17 au 30 juin 2015 en République tchèque. Les données sont simples : si la France fait mieux que son adversaire scandinave lors de cette double confrontation, elle fera partie des huit nations qui se disputeront en juin prochain le titre européen. Une échéance particulièrement importante pour des Espoirs tricolores qui n'ont plus fait partie du top 8 continental depuis 2006 et la demi-finale perdue face aux Pays-Bas au Portugal. C'était l'époque de la génération Toulalan, Gourcuff, Mandanda, Sagna, Mavuba and co. Depuis, il y a eu trois échecs en play-offs et un dès la phase de groupes. En 2007, la sélection emmenée par Matuidi et Benzema échouait face à Israël. Deux ans plus tard, celle de Cabaye, Payet et Rémy s'inclinait face au futur champion allemand. En 2011, la bande à Mamadou Sakho se plantait dès les poules. Enfin en 2013, c'était la traumatisante sortie de route face à la Norvège, avec une déculottée subie au retour (défaite 3-5 en Norvège le 16 octobre 2012) et la polémique qui s'ensuit, avec la révélation de la sortie en boîte de M'Vila, Mavinga, Ben Yedder, Griezmann et Niang entre les deux tours. La belle équipe composée par ailleurs de Varane, Mangala ou encore Cabella se trouvait une nouvelle fois sur la touche. Alors, cette fois, plus question de laisser passer la qualification pour la nouvelle génération, majoritairement composée de joueurs nés entre 1992 et 1994.

L'état de forme

Les signaux sont au vert avant cette double confrontation, encore face à une sélection scandinave, deux ans après la déroute face à la Norvège. Les Espoirs français n'ont eu aucun souci pour se hisser à la première place d'un groupe 10 très abordable (Islande, Kazakhstan, Arménie, Biélorussie), terminant avec un bilan de 7 victoires et un nul, 3,5 buts marqués et moins d'un encaissé par match en moyenne. Ntep et Thauvin ont été les joueurs offensifs les plus prolifiques, avec 5 buts chacun. Ces jeunes Bleus sont invaincus depuis qu'ils ont débuté ensemble sous la houlette de Pierre Mankowski. En plus des matchs officiels, ils ont également plutôt bien géré leurs matchs amicaux, avec notamment deux résultats nuls face à l'Allemagne (0-0) et les Pays-Bas (1-1). De leur côté, les Suédois ont eu plus de mal à sortir vainqueurs de leur groupe, terminant 1 point seulement devant la Grèce et la Pologne et 2 points devant la Turquie. Un nom connu dans cette sélection : l'attaquant de Manchester City John Guidetti, grand espoir local, qui tente de lancer définitivement sa carrière du côté du Celtic cette saison, où il est arrivé sous la forme d'un énième prêt.

L'animation défensive

Il est temps maintenant de voir à quoi ressemble cette jeune équipe de France. Et c'est peu de dire qu'elle a de la gueule. Commençons par les lignes arrières, avec trois gardiens qui jouent dans leurs clubs respectifs – un très bon point : Alphonse Areola le Bastiais, Zacharie Boucher le Toulousain et Paul Nardy le Nancéien, futur Monégasque. Les deux premiers nommés étaient en concurrence lors des matchs de poules. A priori, avantage au portier formé au PSG. En défense, si Kurt Zouma ne joue pas du côté de Chelsea, il part néanmoins titulaire en sélection avec Aymeric Laporte en partenaire de la charnière centrale. Le joueur de l'Athletic Bilbao bénéficie quant à lui de pas mal de temps de jeu en Liga. Les deux remplaçants désignés sont Loïck Landre le Lensois et Samuel Umtiti le Lyonnais, ce dernier pouvant contester sa place de titulaire à Laporte et également suppléer Layvin Kurzawa à gauche. Le Monégasque monte en puissance depuis plusieurs mois et devrait bientôt être testé chez les A. Son successeur en U21 a déjà été convoqué : il s'agit du Marseillais Benjamin Mendy. À droite de la défense, l'ancien Rennais Dimitri Foulquier n'a pas de concurrence. Il est l'un des cadres de cette sélection et évolue depuis la saison dernière à Grenade, où il s'est fait une place. À la récupération, le retour en grâce de Giannelli Imbula est une excellente nouvelle pour Mankowski, qui devrait l'associer à Geoffrey Kondogbia, qui apprend bien le métier à Monaco aux côtés de Toulalan. Jordan Veretout le Nantais et Corentin Tolisso le Lyonnais, au registre plus offensif et qui ont également du temps de jeu en L1, sont de bonnes alternatives sur le banc.

L'animation offensive

Devant, c'est pas mal non plus, malgré le forfait de l'habituel titulaire en pointe, Yaya Sanogo, blessé aux ischio-jambiers. Anthony Martial devrait en profiter, lui qui s'est de nouveau montré décisif avec Monaco en égalisant in extremis sur la pelouse du Parc des Princes dimanche dernier. Les autres recours en attaque sont de bons espoirs, mais qui peinent à gratter du temps de jeu dans des gros clubs : Jean-Christophe Bahebeck le Parisien et Kingsley Coman le nouveau Turinois, petit jeune de la bande (né en 1996). Pour les assister, il y a du beau monde qui postule sur les ailes et en meneur, avec Paul-Georges Ntep, toujours très bon avec le maillot bleu, Morgan Sanson, qui apprend bien le métier du côté de Montpellier, Florian Thauvin et le petit dernier Nabil Fekir, en pleine bourre du côté de Lyon et qui a préféré accepter l'invitation de Mankowski plutôt que celle de Gourcuff père, le sélectionneur de l'Algérie. C'est forcément une excellente nouvelle pour cette génération de Bleuets qui a décidément une sacrée belle gueule.

L'équipe type

Areola, Foulquier, Zouma, Laporte (ou Umtiti), Kurzawa, Imbula, Kondogbia, Fekir (ou Sanson), Ntep, Thauvin, Martial.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 11 minutes Le Vicenza Calcio officiellement en faillite
il y a 3 heures Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon coeur et de toute mon âme » 5 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 3 il y a 6 heures Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 14
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7 mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4