Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Éliminatoires Euro 2016
  3. // Belgique/Pays de Galles (0-0)

Des Belges sous pression, sans passion

Dans le groupe B, Belges et Gallois ont été incapables de se séparer autrement qu'à 0-0. Les Diables rouges payent un manque d'envie et de cohérence offensive. La bonne affaire est pour les coéquipiers de Gareth Bale.

Modififié

Belgique - Pays de Galles
(0-0)



Quand une équipe ne veut pas perdre et qu'une autre n'arrive pas à se montrer collectivement dangereuse, que se passe-t-il ? Rien. Ou presque, comme un sauvetage miraculeux du gardien gallois dans les dernières secondes. C'est malheureusement le triste déroulé de l'affrontement entre les Diables rouges et les Dragons du pays de Galles. Les Jaunes, leader du groupe B, ne souhaitent pas prendre le moindre risque et laissent Bale faire ce qu'il peut devant. La Belgique, troisième, a besoin de se rassurer, mais n'a jamais prouvé qu'elle pouvait prétendre à la 3e place du classement FIFA. Bien au contraire. Trois points derrière le pays de Galles avant la rencontre (et un match de moins), les Belges restent même à distance et peuvent voir Israël provisoirement s'échapper en tête. Marc Wilmots avait défini un chantier principal : la défense, fébrile encore en amical en semaine contre une équipe B de l'Islande. Sans Kompany, Alderweireld et Lombaerts forment la charnière centrale. Le sélectionneur n'a pas apprécié le dernier match et a prévenu : « Mercredi, les deux arrières latéraux sont parfois montés en même temps. C'est interdit ! L'animation défensive ne m'a pas satisfait. » Alors, ce soir, c'est solidité avant tout. Ce qui n'est pas évident au premier abord, lorsque l'arrière-garde d'outre-Quiévrain s'embrouille toute seule et que Vertonghen est obligé de revenir en catastrophe sur Bale.

Y a pas que Hazard


Mais rapidement, c'est surtout l'animation offensive des Diables rouges qui intrigue. Seul Eden Hazard semble avoir le droit de provoquer, de lancer les mouvements, d'agiter les solides lignes formées par les Jaunes. Cela donne de bonnes choses, mais le coup franc du joueur de Chelsea est dévié par le mur, Chadli manque son duel devant Hennessey, Origi glisse... Et De Bruyne, posté plus bas, attend que cela se passe. Le joueur au visage de poupon ne se met en avant qu'à de rares occasions. Mais son coup franc, peu avant la pause, confirme bien que le meilleur agitateur des Belges pourrait - devrait ? - être l'homme de Wolfsburg. Le plus beau geste des 45 premières minutes reste à l'actif de Courtois : une belle tête pour réceptionner la passe foireuse de Vanden Borre.




Après les citrons, George Williams entre à la place de Cotterill. C'est alors Bale qui se montre, enfin. Partant côté gauche, il essaye de porter le danger, mais manque le cadre. Les Gallois se sentent visiblement mieux et sortent de leur moitié de terrain. Alors Bale se sent porté et s'essaye au coup franc côté droit. Mais au lieu de jouer le centre flottant en direction du but, le Madrilène vise le premier poteau. Facile pour Courtois. Pendant ce temps, Hazard paye les efforts du premier acte et multiplie les pertes de balle. Le jeu est de plus en plus décousu. Les gestes sont approximatifs. Aaron Ramsey manque totalement son renversement vers Bale. Hazard s'essaye au centre en coup du foulard... qui finit dans le petit filet d'Hennessey. Aucun signe d'un frétillement, dans un sens ou dans l'autre. Il ne reste que des coups pour coups. Allen saigne du nez après un choc contre Fellaini. Mertens finit KO à cause d'un tête-contre-tête et est remplacé par Januzaj. Il est temps pour tous de se reposer. Et de travailler, pour espérer venir en France à l'été 2016.

Par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 10:02 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Hier à 15:49 Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? Hier à 14:00 Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 5
Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
Hier à 12:20 Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? Hier à 11:33 Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 9 Hier à 10:00 Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 Hier à 09:54 La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou mercredi 20 juin Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 48 mercredi 20 juin Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 mercredi 20 juin La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain