1. //
  2. //
  3. // Bilan

Des Anglais flippants ?

Clairement dominés par des équipes françaises supérieures, Tottenham et Arsenal ont donné, à l’échelle européenne, des signes d’inquiétude quant au niveau des membres de la Premier League. City n’ayant pas gagné non plus, Leicester apparaît comme un moteur britannique bien pâle. Sauf que tout cela n’est que circonstanciel.

Modififié
2k 48
Une défaite logique à Monaco (2-1) pour commencer. Une victoire à l’arrachée contre Bruges (2-1) à domicile pour tenter de rehausser le score. Puis deux nuls insipides face à Paris (2-2) et au Borussia Mönchengladbach (1-1) pour conclure le triste tableau. Six buts inscrits, six concédés en quatre rencontres. Vu comme ça, le bilan en Ligue des champions des membres de la Premier League, parfois présentée comme le meilleur championnat du monde, semble bien fade. Surtout si on l’observe de plus près.


Car 24 heures après la grosse chute des Spurs sur un Rocher bien trop solide pour eux, les Gunners buvaient la tasse devant un Paris Saint-Germain nettement supérieur, qui leur a offert deux gentils cadeaux pour exister. Pendant ce temps, les Sky Blues ne parvenaient pas à faire la différence en Allemagne, malgré un effectif qui coûtait à peu près cent fois le prix de celui de son adversaire sur le papier. En d’autres termes, les Anglais ont été plutôt nuls, et les locomotives que sont censés représenter City, Arsenal et Tottenham n’ont pas fait honneur à leur réputation.

Les Foxes comme chefs de file ?


Résultat : les hommes de Mauricio Pochettino sont purement et simplement éliminés, ceux de Pep Guardiola termineront deuxièmes de la poule et pourraient encore se coltiner un gros poisson en huitièmes, alors que ceux d’Arsène Wenger sont condamnés à la même sentence – pour espérer finir devant Paris, il faudrait que la troupe d’Unai Emery réalise un faux pas à domicile contre le modeste Ludogorets. C’est donc l’équipe de Claudio Ranieri qui s’en sort le mieux, avec treize points sur quinze, un seul pion encaissé et une place de leader incontestée. Leicester, le champion à la ramasse au niveau national, quatorzième à deux points de la zone de relégation, est ainsi devenu le moteur et la meilleure publicité à l’échelle européenne du football britannique.


Dès lors, une question se pose. Encore plus quand on assiste aux « chocs » de Premier League toujours plus affreux qu’on nous survend –Quel horrible Manchester United/Arsenal ! Quel immonde Tottenham/Leicester ! Quel dégueulasse Manchester United/Liverpool ! Faut-il d’ores et déjà s’inquiéter pour les clubs anglais ? Sont-il surestimés, eux qui ont pris deux leçons de jeu en deux jours par des équipes de Ligue 1 ? La réponse est non. Trois fois non. D’abord, l’Angleterre affiche trois candidats sur quatre en huitièmes de finale de la coupe aux grandes oreilles, avant même la dernière journée de phase de poules. Ce qui, après tout, est loin d’être catastrophique, et même un bon résultat, puisqu’aucun pays ne fait mieux (l’Espagne et l’Allemagne présentent la même statistique).

City répond présent


Ensuite, il ne faut pas oublier que Manchester City et Arsenal, contrairement à des Foxes ultra chanceux, ont hérité d’un tirage pas forcément favorable, avec le Barça et le PSG dans leur groupe. Ce qui justifie en partie leur deuxième place (ils sont d’ailleurs invaincus contre les autres membres de leur poule). Et enfin, les Anglais sont toujours capables de nous faire vibrer. La preuve avec Manchester City, qui a peut-être réussi le plus difficile retournement de situation de ce premier tour en trouvant les ressources pour exploser Barcelone lors d’une chouette deuxième période. Au vrai, seul Tottenham ressemble réellement à une déception, alors que Leicester correspond à l’inverse à la bonne surprise.


Reste la Ligue Europa pour préciser cet avis – toujours temporaire avant de tirer des conclusions plus sérieuses avec les tours à élimination directe. Là aussi, un certain paradoxe règne, avec Manchester United troisième, mais qui garde son avenir entre les pieds, et Southampton deuxième avec trois points d’avance, qui n’a donc plus qu’à gérer pour obtenir sa qualification. Donc non, la Premier League n’est pas morte. Même si la Ligue 1 lui a été supérieure le temps de deux soirées.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

-Faut-il d’ores et déjà s’inquiéter pour les clubs anglais ? Sont-il surestimés, eux qui ont pris deux leçons de jeu en deux jours par des équipes de Ligue 1 ?

oui et depuis 3 ans deja mais quand je vois votre réponse j'hésite entre rire ou pleurer .
Bitedamarage Niveau : CFA
La PL, par sa com ultra effective et ses accomplissements passés, bénéficie toujours d'une bonne image.

Hier sur l'itw de Mme Barbusse quelqu'un a commenté de la sorte quant à l'écart des salaires homme/femme en sport (tennis en l'espèce) : "Faut vraiment ne jamais avoir regardé de tennis féminin pour balancer des sottises pareilles. C'est comme se plaindre des écarts de salaire entre la PL et la Ligue 1. Le niveau de spectacle de la WTA est affligeant."

Donc pour certains, y compris sur sofoot où les intervenants se revendiquent, souvent légitimement, plusieurs cran au dessus du badaud de footmercato ou l'équipe, cette bonne image demeure encore. Alors se sera justifié par la fameuse intensité, l'homogénéité et le spectacle, reste qu'aujourd'hui un Arsenal MU ne vend selon moi pas plus de rêve qu'un PSG-MONACO.

Mais la PL, faute d'un niveau sportif très élevé, à une com rompue au combat. Quand on compare au calcio qui a été massacré ces dernières années pour son "déclin" qui a fait l'objet de nombreuses analyse, la situation alarmante de la PL reste vue comme "circonstancielle". À situation sportive égale, traitement différent. Mais présenter Arsenal et City comme des outsiders avérés face au Barça et au PSG est déjà un aveu du déclin de la PL. Début 2000 le haut du tableau de PL ne souffrait d'aucun complexe d'infériorité face à leurs alter ego des autres championnats. Aujourd'hui ils sont vu comme des outsiders face aux ogres espagnols, à la Juve, aux deux gros Allemands et même donc au PSG voir à l'ASM. Ça changera peut être dans les années à venir mais comme tu dis ça fait quelques temps que ça dur et ça ne semble pas aller en s'améliorant pour l'instant. La PL doit donc remercier ses communiquant qui lui permettent d'être largement épargnés par les observateurs et les fans.
Maurice Belette Niveau : DHR
Le Arsenal - United du week-end passé on est plus sur la qualité de jeu d'un St-Étienne - Lyon sans offense à ces 2 équipes, de l'engagement mais une pauvreté technique de tous les instants qui fait que si t'es pas investi géographiquement par le truc t'as commencé à saigner des yeux à la 30" et t'as zappé à la 45eme
2 réponses à ce commentaire.
Ce sont uniquement les médias qui parlent systématiquement de "meilleur championnat du monde ", pour justifier la bulle spéculative et les montants qui vont avec .Sur le terrain en revanche ....90 p.cent de bourrins,tactique d'un autre age,mais il y a de l'engagement ..wouaarff...Sinon pour voir du foot allez en Espagne .
zinczinc78 Niveau : CFA
Pas flippants, juste mauvais.. Heureusement, avec le retour de CHelsea en C1 l'an prochain, tout va rentrer dans l'ordre..
Ronniesheva Niveau : CFA
Note : 2
chelsea sur les trois dernières années c'était pas deux éliminations en huitième et une en quart?
Surtout que Conte et les coupes d'Europe...
2 réponses à ce commentaire.
HerbyCohen Niveau : CFA2
Bah les mecs ont 4 équipes, yen a déjà 3 de qualifiées et rien n'est perdu pour les spurs, tombés dans un groupe ultra homogène avec des équipes très solides (même si je suis convaincu que sans un Bayer complètement schizophrène, ils n'auraient pas vraiment existé). Donc le bilan n'est pas mauvais. La France va mettre ces deux clubs habituels, l'Allemagne 3, l'Italie sa Juve et l'Espagne est partie pour remettre ces 4 équipes en quart.

Donc, certes il y a beaucoup de choses à redire sur la PL et les équipes engagées, mais cette journée était particulière dans le sens où beaucoup avait peu à faire pour assurer la qualif'. Pas si flippants que ça les britishs jusqu'à maintenant selon moi.
charleybrown Niveau : District
Les Spurs sont éliminés par la diff particulière défavorable avec leverkusen.
2 réponses à ce commentaire.
Pour répondre à la question posée, encore faudrait-il que le PSG et Monaco soient représentatifs de la "Ligue 1".
Le PSG n'aligne quasiment aucun joueur français, est entrainé par un espagnol, sponsorisé par un fonds souverain qatari et a une légende néerlandaise dans les bureaux.
Monaco aligne lui plus de tricolores mais est cornaqué par un portuguais, financé par un russe, alimenté sportivement par un autre portuguais tout puissant et a un autre russe à sa direction sportive.

Que les "tops clubs" anglais aient été et soient encore moins forts que durant les années 2000 c'est une évidence (seuls KDB, Bellerin, Silva, Aguero, Hazard, Costa, Pogba, Sanchez, Ozil, Coutinho, Gundo, Aldewereild voir Lloris auraient leur place dans un top 5 européen). Que la hausse des droits TV et leur répartition équitable aient contribué à niveller les forces en PL, c'est également indéniable. Le premier est-il la conséquence du second? Possible mais pas complètement satisfaisant.

Le travail des Pep, Pocchetino, Guardiola, Conte est en train de payer et, combinés à des moyens importants, il est raisonnable d'attendre une amélioration des perfs européennes des clubs anglais dans un futur proche.
Ce commentaire a été modifié.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
Note : 2
Autant je suis d'accord sur ta conclusion, autant ton point sur Paris et Monaco pas representatifs de la Ligue 1, moins sur. Dit-on de Manchester United, City, Liverpool ou Arsenal qu'ils ne sont pas representatifs de la Premier League parce qu'ils ont des entraineurs etrangers, peu ou pas d'anglais dans l'effectif et encore moins titulaires, et des actionnaires etrangers au capital? Ou alors tu sousentends que tous ces qualificatifs sont representatifs de la Premier League?

Ou alors faut-il, pour etre "representatif" de la Ligue 1 n'avoir un effectif que de Francais, ce qui nous a 'achement reussi sur les dernieres annees...

Perso, j'ose esperer qu'on saura, a l'image de l'Allemagne, de l'Italie ou de l'Espagne, garder une identite propre avec des joueurs du crus, garder les meilleurs joueurs francais, tout en incorporants de tres bons joueurs etrangers - en soi en refusant la "Premier League"-alisation de la Ligue 1.

Et, autant Paris on peut se demander, autant Monaco s'en sort pas mal du tout la-dessus.
Oui dans la mesure où c'est une norme en PL d'avoir un effectif majoritairement étranger, entrainé par un étranger dans un club également détenu par un étranger.

En Ligue 1, Paris et Monaco font, pour l'instant, figure d'OVNI et se rapprochent plus du modèle des clubs anglais que du club type Ligue 1.

Je n'aurais pas eu la même réflêxion sur l'OL, St E ou Bordeaux par exemple.
Ce commentaire a été modifié.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
Note : 1
C'est surtout Paris en fait. Monaco a un contingent de "nationaux" (Francais) qui ferait rever n'importe quel club du top 5 - 6 de la Premier League je pense.

Par ailleurs, attendons de voir pour les autres clubs: Nice coche deja deux cases sur trois. D'autres clubs sont en passe de faire la meme.

Ne nous plaignons pas que la Ligue 1 s'internationalise; mais esperons qu'on arrivera a garder une certaine identite francaise. une Ligue 1 avec les meilleurs joueurs francais en activite (et pas en pre-retraitre), ce serait quand meme beau!
Boxe-to-Bosse Niveau : District
Ce post Arigold est vraiment d'une mauvaise foi gênante.

Dans ce cas, Chelsea est drivé par un entraîneur italien, financé par un Russe, Manchester United est dirigé par des Américains et entraîné par un portugais, City est entraîné par un espagnol et financé par des Emiratis, Liverpool détenu par des Américains, drivé par un Allemand, Arsenal est entraîné par un Français depuis vingt ans, etc...

Je dois vraiment parler du contingent britannique dans le championnat Anglais ? Je crois qu'il y a plus de Français dans leurs Top clubs que d'Anglais, à part pour Tottenham (qui par ailleurs, s'est fait donner à l'aller et au retour par Monaco).

Autant tu dis pas que des conneries, mais là tu défends ton bout de gras de manière ridicule, sachant que, comme je l'explique plus bas, la suprématie de la BPL me paraît inéluctable. Pas pour cette année (quoique, avec un bon tirage...).

Sinon, j'ai envie de te dire que si les joueurs Français jouaient dans des clubs Français et les Anglais étaient majoritaires dans leurs clubs, ce serait une boucherie, je sais même pas si les rosbiffs seraient au-dessus du championnat néerlandais. Il serait assurément derrière les Belges, voire les Suisses. Parce que bon, au football, dans leurs rêves les Anglais sont forts, dans les faits, il suffit de se déplacer à un tournoi de benjamins international pour voir les morveux anglais se faire piétiner par les petits franchouillards. Et l'excuse du "oui mais ils ne jouent pas blablabla". Ceux qui jouent n'ont franchement rien d'exceptionnel. Et quand bien même, le joueur anglais s'exporte très mal. Pas un hasard.

Mais bon entre temps y a un l'arrêt Bosman, pas de panique, le championnat Anglais va bien.

Dommage que la seule grande génération anglaise du football moderne soit apparue quand les clubs Anglais étaient interdits de Coupe d'Europe. Ce sont d'ailleurs les seuls, les Waddle, Lineker, Hoddle, Gascoigne, à avoir exporté leurs talents. L'interdiction de Coupe d'Europe n'est pas la seule explication, c'était aussi les seuls qui avaient les atouts pour s'imposer ailleurs qu'à Wigan...
Euh non pas du tout, regarde ma réponse à Goat Keeper, elle explique ma position.
Et je ne défends absolument pas mon "bout de gras". Je m'en fiche comme d'une guigne que la PL soit, ou pas, le "meilleur championnat du monde" puisque je ne regarde que la Ligue 1 et la PL (je ne peux par conséquent pas comparer).

La PL tomberait au niveau du championnat suisse, je continuerai à la regarder.
Boxe-to-Bosse Niveau : District
Je ne voulais pas me montrer agressif, ne le prends pas mal quand je dis "ton bout de gras", on sait tous que tu es passionné du championnat britannique et je te critique absolument pas là-dessus, c'est le championnat le plus passionnant, faut dire que le Story-telling, les Anglais savent faire. Mais quand tu vas un peu plus loin que l'intensité, le contexte, l'atmosphère (c'est déjà beaucoup et ça peutlargement suffire pour passionner), bah c'est un peu le néant. Ajouté à cela la condescendance britannique à l'égard des Français, rapidement ça peut devenir irritant, et très marrant quand on sait que l'Italie, terre tactique par excellence, méprise le football Anglais et nourrit une crainte historique du football Français (point commun avec un certain... Guardiola).

Après, l'apport d'entraîneurs comme Klopp, Guardiola et Pochettino, Conté, Ranieri dans une moindre mesure (voire même Puel à Southampton, formidable bâtisseur, Nice récolte une bonne partie des fruits de son travail cette année, comme Lille il y a quelques années), devrait permettre aux britanniques de se mettre au niveau, notamment dans le domaine de la formation. Ça leur ferait pas de mal d'apprendre à jouer au sport qu'ils ont inventé d'ailleurs.

Par ailleurs, la condescendance britannique frappe aussi la musique, notamment le Rock. Cf. la vidéo de What The Fuck France sur la musique, John Lennon qui dit que "Le Rock Français, c'est comme le vin Anglais"... Sauf qu'en 2016, en France, on a Gojira, Klone, Mars Red Sky, Hypno5e, Naïve, Alcest, M83, AIR, Phoenix, etc... Même dans le domaine Rock/Metal/Shoegazing, on leur baisse le pantalon jusqu'aux chevilles.

On devrait renommer la Manche le Canal Français, tiens.

Saletés d'Anglais.
Ah mais pas de souci mec. Je trouvais ca simplement réducteur de jauger du niveau de la Ligue 1 à travers ses deux meilleures équipes.

Si demain, Julien Lepers essaie de faire deviner l'ASM à QPUC et commence par "club européen détenu par un magnat russe, mon entraineur est étranger, mon effectif également, je brille épisodiquement en coupe d'Europe etc etc", Bernard le documentaliste va te sortir Chelsea et pas Monaco :)
Boxe-to-Bosse Niveau : District
Ah mais nous sommes d'accord. Pendant longtemps il y avait ce mythe en France, entretenu par Guy Roux que "oui bon nos locomotives puent le caca mais nous avons les meilleurs relégables d'Europe".

La Ligue 1 progresse et a un avenir plus radieux qu'elle ne le mérite vu son passé récent (Depuis 1999, en dehors de l'exceptionnelle saison 2003/04, et, dans une moindre mesure, le cru 2009/2010). La domination des clubs Français sur les clubs british ne date pas de cette année, ça fait environ deux ans et demi que ça dure (que ce soit avec Monaco ou le PSG), mais si on a remporté la quasi-totalité de nos confrontations, en aucun cas la L1 est supérieure à la BPL.

En revanche, le retour au premier plan de la BPL est vital pour redistribuer les cartes. Avoir trois clubs prétendants au titre en C1 + Madrid en outsider, ça devenait insupportable. Cette année c'est déjà beaucoup plus incertain. A part le Real Madrid qui semble invincible (pour combien de temps ?), aucune équipe ne semble réellement se détacher. La Juve, City, Dortmund, Arsenal, le Bayern Munich, le PSG, l'Atletico, le Barça peuvent tous prétendre à la victoire finale. Seville, Monaco et Leverkusen, avec un huitième pas trop sévère et un petit exploit en quarts peuvent même atteindre les demies sans que ce ne soit saugrenu.

J'ai plus été autant excité par une saison de football hors année internationale depuis très longtemps. En tout cas, la dernière fois, on était pas encore dans la présente décennie. Et putain, ça fait du bien.
Et voilà tu continues ! "Tomber au niveau du championnat suisse". Es-tu bien certain que la PL est supérieure au championnat suisse ?
@ Boxe to Bosse

En pensant à Napalm Death, Anaal Nathrakh, Carcass ou autre Killing Joke, je trouvais que tu t'emportais un peu dans la comparaison scène metal. Mais c'est vrai que sur la dernière décennie, Asking Alexandria, Bring me The Horizon ( vu ce que c'est aujoud'hui ) ou Boulet for my Valentine, c'est vraiment pas beau et y a quasiment pas grand chose à côté...

Ducoup +1. Et oui je parle musique, un lendemain de csc de Verratti ne mérite pas que je parle football.
Le fait est que quand John l'a dit, il n'y avait effectivement pas photo... Et AIR et M83 qualifié de rock/metal/shoegazing c'est aller un peu loin !
Quoiqu'il en soit ce n'est qu'une question de goût et de passion. Et là c'est mon point de vue personnel et qui n'a pas franchement à voir avec le foot (comme le fait de parler de musique tout court) mais des villes comme Londres, Liverpool et Manchester vibrent clairement plus de musique que Paris ou Lyon
 //  14:56  //  Aficionado de la Thaïlande
Air c'est une marque de vaisselle, voilà. Ca fait des bulles et c'est gonflant.
Boxe-to-Boose je te remercie pour ton post hyper pertinent. J'ai toujours dit ici que la seule génération qui était capable de remporter la coupe du Monde est celle qui évoluait en 1990. Aujourd'hui Gerrard prend sa retraite j'ai fait le choix de ne pas poster. J'ai déjà dit ce que je pensais de lui sur le Top 100 Anglais.
Arigold tu es souvent pertinent, mais là effectivement ce que tu dis ne tient pas la route : que le PSG et Monaco soient représentatifs de la L1 ou des ersatz de la PL, dans les 2 cas, ils font mieux que leurs adversaires anglais.
Par contre je pense que la PL a déjà touché le fond ces 3 dernières années et remontent peu à peu. Il eut été plus pertinent de signaler qu'hormis Mancity les deux autres meilleures équipes de PL ne participent pas à la CL ( Liverpool et surtout Chelsea).
C'est une bonne nouvelle pour le football européen que la PL redevienne compétitive (les fruits apparaitront probablement la saison prochaine) car il serait dommage que Guardiola, Conté, et Klopp décident quasiment au même temps de découvrir ce championnat en plein marasme uniquement pour l'aspect pécunier et médiatique. Leur mission première doit être de lui redonner son lustre.
la seule génération anglaise*
Oui en même temps la phrase de Lennon elle ne date (logiquement) pas de 2016, et à l'époque le rock en France fallait vraiment aller chercher dans des caves pour en trouver du bon. Mais c'est clair que depuis on s'est rattrapé (en chantant souvent anglais, quand-même), alors que les Brits ne cessent de chuter...
Le PSG n'aligne quasiment aucun joueur français ?
Dans le 11 type, il y a Areola, Kurzawa, Aurier (formé en France, a demandé la nationalité), Rabiot et/ou Matuidi.
Boxe-to-Bosse Niveau : District
Tu oublies Ben Ar... J'ai rien dit.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
Note : 1
Bien vu, meme si Kurzawa (pas vraiment titulaire). et Aurier c'est un peu tire par les cheveux.

Mais c'est vrai que le PSG se re-franchouillardise, et ce n'est pas pour me deplaire.
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Je suis d'accord avec toi quand tu dis que Paris et Monaco ne sont pas vraiment représentatifs de la Ligue 1, mais j'aurais pas choisi les mêmes arguments. J'aurais parlé davantage de moyens financiers que de joueurs/entraîneur/dirigeant étrangers.

Paris et Monaco n'ont pas la même force financière que les autres clubs de Ligue 1, ce qui fait que ce n'est pas très représentatif de notre bonne vieille Liligue ! C'est tout.
Comme il y a plus de milliardaires que de clubs il y a une opportunité d'achat dans certains championnats (OM , Losc par ex)à condition que le système mis en place par l'Uefa avec les 4 places d'office en C1 pour les 4 gros championnats puisse être annulé
pierrot92 Niveau : CFA2
Juste une petite remarque en passant,j 'aurais mis également Koscielny dans ta liste de joueurs ayant une place dans le top 5 européens (je sais, tu n'as pas voulu être exhaustif).
Bitedamarage Niveau : CFA
Je ne vois pas le rapport entre la représentativité de nos meilleurs clubs par rapport au niveau du championnat et la proportion de joueurs nationaux. Qu'on parle d'identité "Française" dans ce sens, ou d'ancrage national d'accord. Mais sûrement pas de représentativité de Monaco ou du PSG par rapport à la L1 (tourné de la sorte cela revient à prendre ces deux clubs comme étalon du niveau du championnat, et donc estimer que dans la mesure où ces deux clubs semblent être supérieurs aux tops anglais, alors la L1 est meilleure).

Du coup je comprends mal l'objet du com', on juge du niveau des championnats pas du nombre de nationaux dans les tops équipes (où les clubs Français sont mieux lotis que les Anglais d'ailleurs), ni du niveau des équipes nationales.

Je ne sais pas si PSG Monaco sont représentatifs du niveau de la L1, mais je pense que la densité et l'homogénéité de la PL pour justifier sa supériorité est un argument fallacieux. Quand je regarde les classements respectifs, je ne vois pas en quoi Southampton serait meilleur que l'OM ou Sunderland meilleur que Lille.
Je n'ai jamais jugé au jaugé de la supériorité de qui que ce soit.
Comme toi, je métonne que l'on prenne deux clubs dont l'organigramme et les actionnaires sont étrangers (et surpuissants financièrement comme l'a justement souligné un internaute) pour tenter une comparaison (ou pas).

Quand au fait que la PL soit épargnée par la presse (et au fait que Marseille soit supérieur à Southampton), je préfère en (sou)rire.
Bitedamarage Niveau : CFA
J'avais bien compris ton propos Ari, mais je ne vois pas la logique derrière puisque l'on juge le niveau sportif des clubs des championnats nationaux respectifs, peu importe l'origine des investisseurs ou des joueurs. L'Inter qui gagne une CL avec quasi aucun Italien titulaire (Voir aucun ? Materazzi a dû pas mal jouer mais la charnière c'était Samuel - Lucio il me semble, je pense que si l'équipe est à 100% y'avait pas un Italien titulaire, à part Motta qui est Brésilien à la base, qui n'était pas non plus inamovible) rapporte une CL au Calcio et donne du crédit au championnat. Donc je ne vois pas l'intérêt de la comparaison sur ce coup, puis c'est pas comme si c'était handicapant pour l'EdF puisque nos tauliers sont des tauliers de leurs plus ou moins grosse équipe à l'étranger, alors que les joueurs Anglais s'exportent très mal.

Par ailleurs ton (sou)rire est peut être un petit aveu d'échec tu ne penses pas ? Objectivement je n'ai jamais lu d'article assassin sur la PL comme j'en ai lu sur le calcio. Évidemment qu'il y'a des questionnements quant au niveau sportif des clubs Anglais qui est très loin des investissements consentis, mais ça reste bienveillant en général comme en l'espèce, où tout cela ne serait que "circonstanciel". Le calcio dans une situation similaire a souvent été massacré. Cela s'est cependant calmé avec un retour au premier plan de la Juve.

Enfin concernant le fait que Marseille soit supérieur à Southampton, n'utilise pas ce procédé de l'homme de paille consistant à me faire dire ce que je n'ai pas dit pour ensuite en apporter la contradiction s'il te plait. "je ne vois pas en quoi Southampton serait meilleur que l'OM ou Sunderland meilleur que Lille.", autrement dit dans le cadre d'un affrontement direct ou aller-retour, j'aurais du mal à donner un réel favori dans ces oppositions. Je ne parle pas de l'équipe alignée sur le papier et des "noms", mais du niveau sportif. Pour moi c'est quasi similaire, du 55-45 ; 60-40 au mieux. Quand Monaco a tiré Tottenham pas mal ont estimé que ça allait être très chaud, résultat victoire à l'aller, victoire au retour. Certes les Anglais ont souvent plus de grands noms, PSG excepté, mais je pense que les clubs Français ont une culture tactique nettement plus aboutie et n'ont plus rien à envier aux britanniques en terme d'intensité physique. Lloris lui même a dit "on a du mal à élever notre niveau de jeu, à se mettre au niveau de la ligue des champions", on parle pourtant d'un club qui était vu jusqu'à 3-4 journées de la fin du championnat comme le N2 assuré, et le plus sérieux concurrent des Foxes.
Mais lis la presse anglaise serieuse (le Guardian en particulier), il n'y a pas une semaine sans que le niveau des clubs anglais ne soient remis en cause.

Concernant le niveau des championnats, encore une fois je me refuse a comparer car:
1- la liste des points de comparaison est trop importante et chacun choisit ce qui l'arrange
2- une equipe ne represente pas un championnat

Si tu veux me faire dire que Paris et Monaco ont ete meilleurs qu'Arsenal et les Spurs; 100 fois oui (je ne regarde qu'Arsenal en poules de LDC donc n'ait pas vu les matchs des Spurs). Si tu veux me faire dire que les deux clubs du Nord de Londres sont actuellement en dessous des deux meilleures equipea francaises: oui egalement.

Si tu veux utiliser ces deux confrontations pour tirer des conclusions sur les deux championnats: tres peu pour moi.
Bitedamarage Niveau : CFA
Pas seulement ces deux confrontations qui ne sont qu'un indicateur parmi d'autres, mais si tu prends l'ensemble des résultats cela se resserre. Et je pense qu'en moyenne la PL demeure supérieure à la L1, mais pas de beaucoup alors qu'il y'a ne serait ce que 5 ans il y avait un gouffre.

Après il me semble que tu vis outre atlantique, donc forcément on n'a pas la même perception. Tu me dis de lire la presse anglaise sérieuse, ce que je ne ferai pas n'étant pas bilingue, ce genre de lecture m'est inaccessible. Comme je ne lisais pas la presse Italienne quand on taillait le calcio en France. Donc je compare la situation et son traitement par rapport à nos médias, tu peux être certain que la PL a été nettement plus protégée. Le rôle de C+ a été important dans ce sens, ce qui devrait de fait changer, je pense également que le fait que beaucoup de Français aillent en PL joue, il y a aussi Wenger, Arsenal, Liverpool club très populaire en France, MU aussi a ses nombreux fans, Cantona par le passé, donc y'a tout un mysticisme qui fait que ce championnat est pas mal épargné, même si je ne doute pas qu'outre Manche c'est très différent.

Enfin il est vrai que comparer les championnats est rarement judicieux, mais cela peut avoir du sens pour étalonner le niveau des clubs qui y jouent et affiner ou contredire certaines analyses (par exemple les "analystes" ont longtemps dit que l'Espagne se limitait à Barça - Real, puis avec l'Atleti, Seville, Villareal, Bilbao... on a constaté en Europe qu'il y avait aussi du lourd derrière et que globalement la Liga est le meilleur championnat au monde).
Areola, Kurzawa, Aurier (il a la double et à été formé ici), Rabiot, Matuidi.

Sinon ya pas de joueurs français ou formé au club...
28 réponses à ce commentaire.
Flippants? Point du tout, ils se réservent juste pour la plus belle compétition de l'univers, la seule qui vaille le coup qu'un club anglais se donne à fond: La Premier League! Gardez votre pseudo compétition reine pour les clubs en manque de droits TV, la seule vraie Reine ils l'ont déja!
Boxe-to-Bosse Niveau : District
Le meilleur championnat du monde... Le mieux vendu, certainement, mais aujourd'hui, quelle équipe anglaise a les épaules pour remporte la C1, sachant que sur les dernières années, ils atteignent déjà péniblement les demies voire les quarts de finale, que Chelsea s'est fait bolosser deux ans de suite par le PSG (et qu'il y a trois ans, si Blanc chie pas dans son froc, ils passent aussi), United ce sont des millions claqués en transfert pour une équipe sans animation et sans véritable Top Player (Pogba n'en est pas encore un, dans la mesure où ses performances sont encore inconstantes, ce qui est logique vu qu'il n'a encore que 23 ans), Tottenham sans un Lloris au sommet de son art qui les sauve six fois par match, c'est pas génial, Leicester rentre dans le rang...

Après, il faut voir aussi que l'an dernier, la BPL connaissait vraiment son année la plus fébrile. Arsenal mine de rien redevient une équipe sérieuse, City progresse sous la houlette de l'excellent Guardiola (quand on voit les difficultés que connaît le Bayern d'Ancelotti en ce moment, certains commencent à se rendre compte de l'apport phénoménal de ce coach en Bavière, à part peut-être l'autre maniaco-dépressif) et Liverpool avec Klopp, ça risque de continuer à devenir une sacrée équipe. Sans oublier le Chelsea de Conté qui a enfin trouvé son rythme de croisière.

L'an prochain, ces quatre équipes seront très certainement en C1, le retour du fameux Big 4 (en remplaçant United par City). Et on verra sûrement pulluler les articles sur la suprématie de la BPL. Sans oublier que City et Arsenal peuvent très bien faire un bon parcours en C1 (Leicester, s'ils tombent sur le PSG ou Monaco, ils sautent). Bref, les meilleurs coaches viennent d'arriver en BPL. Manque plus que Simeone reprenne Manchester United à la place du Melon One qui n'est plus fichu de gagner depuis l'Inter (son titre avec Chelsea dans un championnat sous-compétitif, ça ne compte pas), et à part Ancelotti et Allegri, il n'y aura plus la moindre grosse pointue en dehors de l'Angleterre (Luis Enrique a moins réussit à la Roma que Rudi Garcia, en étant pourtant dans le Calcio le plus faible de tous les temps, Zidane n'a pas encore prouvé sur la durée). Un moment forcément, ça va finir par se ressentir.

Assez clairement, je pense que la BPL sera, dans les prochaines années, comme le Calcio des années 90. Reste à attirer les meilleurs joueurs, ceux qui seront les têtes d'affiche de demain quand Cristiano et Messi rentreront définitivement dans le rang (ou prendront leur retraite) : les Griezmann, Neymar, Reus, Müller (qui devrait peut-être changer d'air), etc...
Pas aussi flippant si on y regarde de plus près, City a tenu tête au barça et n'importe quelle équipe aurait fini deuxième derrière l'ogre catalan. Leicester assure pour sa première, Arsenal est invaincu (même devant le PSG) et seul les Spurs sont passé à coté alors qu'ils étaient quasi favoris du groupe. Avec le Bayern deuxième, et potentiellement le Real ou Dortmund dans la même position, le tirage des huitièmes risque d'être compliqué pour certaines équipes en tête.
City est drivé par un des meilleurs entraineurs du moment et vu leur effectif encore heureux qu'ils tiennent au moins tête au barca et Leicester est dans la poule la plus faible de cette C1...pour le reste totalement d'accord!
1 réponse à ce commentaire.
Le bilan anglais est honorable.

Et c'est ça le problème.

Il n'est qu'honorable.

On s'attendrait à ce que les clubs britanniques cartonnent tout en Europe au vu du pognon qui circule en PL.

La morale est sauve. Le pognon ne peut pas tout. Dans les années 70-80, les clubs anglais n'étaient pas aussi riches qu'aujourd'hui et leurs effectifs étaient à 95% britanniques et pourtant, ils cartonnaient.
Alvaro_Recoba Niveau : District
Flippants de rien du tout.
La situation est simple : la PL est en voie de "NBA-isation".
Y a tellement de fric dans leur Ligue que pour les clubs anglais, la PL, ça leur suffit. L'attrait financier de la LDC devient de plus en plus mineur.
Rien qu'en Droits TV domestiques + étranger, la PL l'année prochaine en sera à 4 Milliards de revenus par an.

Quand Paris champion cette année a touché 45 Millions, l'an prochain, le dernier du championnat anglais se fera plus de 150 Millions.

Y a qu'à voir le peu d'envie des joueurs de Tottenham durant tout le match contre Monaco.
Ou de constater que Pochettino a préféré reposer Eriksen et Walker, soit de de ses meilleurs joueurs, en prévision du déplacement à Chelsea qui semble pour eux être le match le plus important de la semaine.
 //  14:59  //  Aficionado de la Thaïlande
sauf que ca ne marchera pas ad eternam si d'une part la Liga ou d'autres championnats arrivent à se marketinguer en Asie et que les clubs anglais continuent de quetter en Europe. Là on est dans un creux récent (encore qu'une demi de C1 l'an dernier pour City) et assez exceptionnel, alors arbre ou foret, on verra. En attendant voir des clubs francais les poutrer fait et fera toujours plaisir
1 réponse à ce commentaire.
Ils ont jamais autant été dans la forme au détriment du fond. La PL c'est cher, c'est tout. La qualité par contre, hormis le fighting spirit, on repassera.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Les notes du PSG
2k 48