1. // Les restes du monde – Europe de l'Est

Dernières news du front de l'Est avant l'hiver

Si ça commence à bien cailler en France, imaginez ce qu'il en est dans les contrées continentales de l'Est de l'Europe… D'ailleurs là-bas, la très grande majorité des championnats de football s'apprêtent à décréter la trêve, si ce n'est déjà fait. L'occasion est toute trouvée de faire un point sur les forces en présence, à mi-saison et avant l'hibernation.

Modififié
0 22
Russie – Premier-Liga

Depuis le début de saison cet été, 18 journées ont été disputées en Russie. Il en reste une à jouer ce week-end avant une trêve de trois mois. Et surprise, le champion d'automne pourrait être le Lokomotiv Moscou, qui a profité de la méforme actuelle du Zénith Saint-Pétersbourg (4 matchs sans victoire de suite, 7 en comptant toutes les compétitions) pour prendre la tête avec 2 points d'avance (39 points, contre 37 pour le Zénith). La formation entraînée par le Biélorusse Leonid Kuchuk file actuellement à un bon rythme (8 victoires, 2 nuls, 1 défaite lors des 11 derniers matchs), portée notamment par l'apport offensif du Sénégalais Dame N'Doye (10 buts) et des deux transfuges de l'Anzhi Makhachkala, Mbark Boussoufa et Lassana Diarra. L'ancien Madrilène croisera samedi la route des anciens Rennais Chris Mavinga et Yann M'Vila, le Loko recevant le Rubin Kazan, qui occupe une décevante dixième place, loin des places européennes. Derrière le Loko et le Zénith, on retrouve les trois autres clubs moscovites : le Spartak avec 36 points, le CSKA avec 34 points et le Dynamo avec 32 points. Buteur lundi lors de la défaite du Kuban Krasnodar à domicile face au Lokomotiv (1-3), Djibril Cissé voit son équipe s'enfoncer dans le milieu de tableau, à égalité de points avec le Rubin Kazan.

Ukraine – Premier-Liga

La première moitié de saison vient de s'achever sur une impression de déjà-vu : le Shakhtar Donetsk en tête du classement devant le Dynamo Kiev. Les deux rivaux traditionnels ont en fait profité de la méforme de l'ancien leader, l'ambitieuse équipe du Metalist Kharkiv, qui termine l'année 2013 sur une série de quatre matchs sans victoire (3 nuls, 1 défaite). Ce n'est pas tellement plus brillant pour le quatrième larron, Dniepropetrovsk, qui n'a gagné qu'un seul de ses cinq derniers matchs de championnat. Le classement provisoire à mi-saison s'établit donc ainsi : Shakhtar premier avec 41 points devant le Dynamo Kiev (36 points, avec Trémoulinas qui n'a plus quitté le banc en championnat depuis mi-septembre !), Metalist Kharkiv (36 points, un match en moins) et Dniepropetrovsk (35 points). Reprise de la saison le samedi 1er mars.


Pologne – Ekstraklasa

Vainqueur hier soir 2-0 de Ruch Chorzów, le Legia Varsovie a repris une petite avance en tête du classement. Un écart de 3 points sépare désormais le leader de son plus proche poursuivant Gornik Zabrze. Viennent ensuite le Wisła Cracovie avec 6 points de retard sur la tête et Lech Poznań avec 10 points de retard. Deux fameuses équipes occupent actuellement les deux dernières places : Zagłębie Lubin et Widzew Lodz.

République tchèque – Gambrinus Liga

C'est déjà la trêve en République tchèque avec un leader toujours invaincu : le Sparta Prague, au bilan élogieux de 13 victoires et 3 nuls. Le Viktoria Plzeň, champion sortant, tente de suivre le rythme mais compte tout de même 5 points de retard. Une lutte entre ces deux-là se dessine au printemps prochain puisque derrière c'est la bérézina pour les outsiders Teplice, Slovan Liberec, Jablonec and co. Le dernier titre du Sparta remonte à 2010. À noter que la grosse actu du côté de Plzeň, c'est le départ de l'entraîneur Pavel Vrba, qui a été nommé à la tête de la sélection nationale. Il prendra ses fonctions à partir du 1er janvier et doit donc être remplacé dans les prochaines semaines.


Hongrie – NB I

Du changement en Hongrie : l'ancien leader Videoton a cédé sa place lors de l'avant-dernière journée à Debrecen, qui compte le Français Selim Bouadla (ex-Le Havre) parmi ses cadres. À mi-saison, les deux équipes se tiennent en 3 points. Suit à bonne distance un groupe de trois composé de Diosgyor, Szombathely et Györ.

Croatie – Prva HNL

Dimanche dernier s'est disputé à Zagreb le choc du championnat croate entre le leader Dinamo et son dauphin Hajduk Split. Score final : 2-2, avec une égalisation sur le fil des visiteurs, qui leur permet de maintenir la pression au classement. Les deux rivaux ne sont séparés que d'un point (37 points pour le Dinamo avec un match en moins, 36 pour Hajduk). Rappelons que le Dinamo Zagreb reste sur une série de 8 titres en championnat croate. Sinon hier en quart de finale de la coupe nationale, le Dinamo s'est cette fois largement imposé 5-0 face à l'Hajduk Split, pour une deuxième rencontre de suite entre les deux rivaux.

Youtube
Serbie – Super Liga

Comme chez le voisin croate, il y a comme un vent de changement en Serbie cette saison… Sans rival depuis pas mal d'années sur le plan national, le Partizan voit cette fois l'Étoile rouge de Belgrade lui coller au derrière : 30 points pour le Partizan, 29 pour l'Étoile rouge, un écart figé depuis le dernier choc du 2 novembre, qui a vu l'habituel dauphin l'emporter 1-0.

Roumanie – Liga I

On pensait le Steaua capable d'écraser la concurrence, comme il avait réussi à le faire la saison dernière. Erreur, il s'avère que le grand club de la capitale va devoir cravacher pour conquérir un nouveau titre, face à des adversaires déterminés. Sans palmarès mais pas sans ambition, l'Astra Giurgiu (ex-Astra Ploiesti avant son déménagement en 2012) a ainsi pris la tête du classement avec 35 points et 15 matchs joués, devant le Steaua, 31 points en 13 matchs, Petrolul Galati, 31 points en 16 matchs et Pandurii Târgu Jiu, 28 points en 16 matchs. Avec tous ces matchs en retard, vous aurez compris que c'est pour le moment un peu confus… On devrait y voir plus clair fin décembre, puisque l'Astra Giurgiu et le Steaua doivent s'affronter deux fois en trois jours, les 18 et 21 décembre.


Bulgarie – A PFG

Révélation de la Ligue Europa cette saison, le champion sortant Ludogorets continue d'occuper tranquillement la tête du classement, malgré un décevant partage des points lors de la dernière journée disputée hier face à Cherno More Varna (1-1). Le Litex Lovech accuse 4 points de retard, le Lokomotiv Plovdiv 10, le CSKA Sofia 12 (avec un match en moins) et le Levski 13. Lors de la prochaine journée disputée ce week-end, Ludogorets affronte le Levski Sofia à domicile.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je propose la fusion des championnats tcheques, slovaques, hongrois et autrichiens.
Merci. Bonne journee.
tcheque, slovaque et autrichien sans S. Merci.
nononoway Niveau : CFA
Ophélie Winter is coming
Gniezno,

OK, mais vous d'abord, avec le Belge, le Suisse et le Français...

C'est des pays différents, ils veulent connaître le meilleur club de leurs pays, donnes-moi une bonne raison de mettre en place l'ineptie que tu proposes ?

En dehors de "C'est tout des pays de l'Est", sachant qu'en plus c'est pas des Pays de l'Est...
Putain les gars, revoyez votre géographie, il fait nettement meilleur en hiver en Croatie qu'à Paris ! (Et y'a plus d'ambiance au stade aussi ! Et une entrée ne coûte pas une blinde !)
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Note : 1
Ladislav Krejci du Sparta prague est très fort dans FM.je vous le recommende!
Blague à part de Gniezno, une fusion de certains championnats ne feraient pas de mal sur le plan sportif, et sportif uniquement. Parce que oui, je suis intiment convaincu qu'une ligue yougoslave de foot comme ça se fait au basket ça ferait du bien. Etoile Rouge, Partizan, Hajduk, Dinamo, Vojvodina, Zeljeznicar, Borac etc... ça rehausserait un peu le niveau médioooooooocre actuel. Tous les talents partent. Bon, les supporters ingérables, les bastons, le racisme en tribune on arriverait pas à l'éradiquer sans une dictature... Mais putain qu'est-ce que ça me ferait bander.

Pareil en ex-URSS avec Russie-Ukraine-Biélorussie-pays baltes, avec les mêmes problèmes susmentionnés.

Enfin, j'espère qu'un jour ça se mettra en place tout ça.
En fait en ce moment c'est déjà la trêve en Pologne alors que les terrains sont encore jouable.

Le vrai problème des pays de l'est est financier (en Pologne, beaucoup ont fait et vont faire faillite.

Il suffit de voir que seuls les clubs plutôt bien financièrement (Zénith, Shaktior) ont reussi a faire quelque chose en coupe d'Europe
Faut arrèter ce délire de "fusion des championnats", qui est ridicule au possible.

Tous les pays cités sont souverains, ont des populations qui aiment leurs pays autant voir plus que les Français la France.

Donc cette condescendace puante disant "Ouais mais si les péhidelest ils avaient qu'un seul championnat, ben ce serait plus facile sur FIFA et pis on pourrait regarder à la TV avec que des gros clubs" est amusante.

Amusante de la part d'un pays ou le classement UEFA descend doucement mais surement, ou les meilleurs joueurs se cassent dès que possible.

Croyez-moi, dans ces pays, on sen cague sévère que le blaireau amateur de l'Afterfoot et du CFC ne suive pas leurs championnats, ils font leurs vie et ça leurs suffit...
Message posté par Averell
Faut arrèter ce délire de "fusion des championnats", qui est ridicule au possible.

Tous les pays cités sont souverains, ont des populations qui aiment leurs pays autant voir plus que les Français la France.

Donc cette condescendace puante disant "Ouais mais si les péhidelest ils avaient qu'un seul championnat, ben ce serait plus facile sur FIFA et pis on pourrait regarder à la TV avec que des gros clubs" est amusante.

Amusante de la part d'un pays ou le classement UEFA descend doucement mais surement, ou les meilleurs joueurs se cassent dès que possible.

Croyez-moi, dans ces pays, on sen cague sévère que le blaireau amateur de l'Afterfoot et du CFC ne suive pas leurs championnats, ils font leurs vie et ça leurs suffit...



Oui surtout que les pays de l'est ne veulent pas vraiment d’Étrangers...

Reportage interessant qui vous donne un aperçu de l’ambiance bouillante d'ici et de ce qui nous attend à l'Euro

http://video.lefigaro.fr/figaro/video/p … 722176001/

http://www.youtube.com/watch?v=DgDGUGzT9Aw
Et puis au cas où, une compétition où les meilleurs clubs de chaque pays s'affrontent, ça existe déjà, et ça s'appelle une coupe d'europe. (sisi le truc avec les logos rouges et jaunes ou avec des étoiles, que les clubs français galvaudent parce qu'ils sont tous meilleurs que les autres et qu'ils ont pas besoin de la jouer!)

Et au passage, il y a plus de joueurs du championnat de France qui partent dans les championnats russe ou d'Europe centrale que l'inverse...
Et Bernard, le petit brésilien, il a signé où?

Mais non vous avez raison, ces championnats sont nuls et pas attractifs...
Message posté par Averell
Faut arrèter ce délire de "fusion des championnats", qui est ridicule au possible.

Tous les pays cités sont souverains, ont des populations qui aiment leurs pays autant voir plus que les Français la France.

Donc cette condescendace puante disant "Ouais mais si les péhidelest ils avaient qu'un seul championnat, ben ce serait plus facile sur FIFA et pis on pourrait regarder à la TV avec que des gros clubs" est amusante.

Amusante de la part d'un pays ou le classement UEFA descend doucement mais surement, ou les meilleurs joueurs se cassent dès que possible.

Croyez-moi, dans ces pays, on sen cague sévère que le blaireau amateur de l'Afterfoot et du CFC ne suive pas leurs championnats, ils font leurs vie et ça leurs suffit...




Si je te dis que je viens d'un desdits pays ? J'aimerais vraiment que ça fusionne, j'en ai marre de voir mon club se ramasser contre des moldaves ou des azéris alors qu'avant toute l'Europe avait peur de nous affronter... Je m'en tape que les Frouzes mattent notre championnat, ils trouveront toutes façons que des critiques.
Grobar,

Je veux bien, mais déja faut me prouver qu'une fusion entraînerai une amélioration générale du niveau foot de ces pays.

Ils seraient peut-être meilleurs en Coupe d'Europe, et j'en doute, mais le reste des clubs seraient encore moins bons...

Non non, chacun son championnat, je me rappelle de Gyor claquant Montpellier, ou de clubs Chypriotes pétant Nice, comme quoi c'est possible.
Message posté par Averell
Grobar,

Je veux bien, mais déja faut me prouver qu'une fusion entraînerai une amélioration générale du niveau foot de ces pays.

Ils seraient peut-être meilleurs en Coupe d'Europe, et j'en doute, mais le reste des clubs seraient encore moins bons...

Non non, chacun son championnat, je me rappelle de Gyor claquant Montpellier, ou de clubs Chypriotes pétant Nice, comme quoi c'est possible.


Et surtout que les distances à parcourir seraient vraiment importante... Sans oublier le fait que la mise en place serait difficile.

Et Grobar, cela est ton point de vue et je le respecte mais je pense que beaucoup de supporters seraient opposees à cette idée
Salut Averell!

D'une : regarde ce que signifie mon pseudo, et ne m'accuse pas d'etre "un occidental" qui regarde "l'oriental" de haut. Merci.

De deux : Pq tu parles de pays de l'est? Hors-sujet mec. Perso je les mettrais en europe centrale. La guerre froide est finie. Ojd, on suce les boules de l'Allemagne et sa Mitteleuropa.

De trois : vous d'abord. Pourquoi pas? Mais pas comme tu dis. Benelux pourquoi pas. Mais le championnat de France se suffit a lui meme. A mon avis.

De quatre : au debut c'etait une blague. Mais ca leve un debat interessant, avec l'exemple du basket en Yougoslavie. Perso, je pense que ca serait bon pour leur football.

Apres bien sur, le fantome des Habsbourg dissuaderait certains d'adherer au projet. Ca peut se comprendre :)


désolé pour le petit smiley de lopette, ca m'a échappé.
Gniezno,

Pays de l'Est en référence au titre de l'article, rien contre toi, j'ai vu rouge, j'ai tapé dans le tas, mes excuses.

Je reste persuadé que la qualité du foot en général dans ces pays ne seraient pas améliorés par une fusion. Encore une fois, tu arriverais à la situation dans laquelle 3/4 clubs par pays s'amélioreraient, peut-être, mais ou les autres glisseraient encore plus.

En plus, je suis sur que les supporters sur place n'en veulent pas, ils veulent supivrent leur équipe en l'état et le niveau européen les importent assez peu.

En Hongrie par exemple, les gars à qui tu parles de ça ne comprennent même pas l'intérêt, ils suivent leurs teams, et suivent la LDC pour voir du beau jeu et basta...

Rien contre toi ;)
Desequilibrer encore plus leurs championnats? Possible. Mais je pense pas.
Je suis sur qu'ils y verraient un interet si ils creaient un systeme de play-off a la fin de a saison avec LDC pour le vainqueur.
Au lieu, justement, de jouer leur place en LDC contre Nice ou Rennes...
Et contrairement aux securitaristes, je kifferais trop l'ambiance d'un Sparta-Austria ou Zilina-Debrecen... Le pied! T'imagines?
Precision : par-la je veux dire : on garde les 4 championnats et les 4 champions s'affrontent a la fin de la saison pour la place LDC.

Pour moi, ce qui est humiliant, c'est bien que ces clubs, champions en leur pays, aient a jouer leur place contre des seconds couteaux de championnats "majeurs".
Et je trouve triste que les supps hongrois dont tu parles (comme les supps polonais que je connais) en soient rendus a accepter une si nette separation entre leur football national et l'europe. Et donc reduits a supporter le Borussia parce que Lewandowski, le PSV parce que Dzsudzsák ou le Napoli parce que Hamsik.
Salut Averell,

Je suis d'accord sur le début de ta reflexion mais pas sur la suite.

Je m'explique: Comme tu le dis très justement, les grosses écuries prendraient du niveau par émulation. Les Croates et les Serbes essaieraient de se donner les moyens de jouer au football pour le football. Car en ce moment, ces clubs ne servent qu'à faire du fric aux dirigeants. Les bons joueurs n'ayant aucun intérêt à rester, ils partent. Ce n'est même pas forcément une grosses histoire d'argent pour eux, mais il faut évoluer. Les dirigeants ne les retiennent pas. Si tu les retiens, ça te fait un manque à gagner et de toutes façons, vu que t'es gros tu domines ton petit championnat. S'ils vendent, ils se font de l'argent. Un des premiers intérêt donc d'une fusion serait cette prise de poids du championnat (Paris, Monaco c'est pas tout mauvais pour le club ? OK c'est pas 100% la même chose.)

Ensuite, dans les championnats en question, il y a des clubs qui ne doivent pas y être. Vraiment trop petit, qui n'ont intégré la 1ère ligue que par la dislocation des anciennes entités. Les "gros" joueraient le haut, et les plus petits trouveraient à leur tour des intérêts à jouer au football.

Je réfléchis au niveau de la ligue et non du pays, mais pour moi le niveau se verrait relever. Tu prends les 3 premiers tous les ex-républiques Yougos, tu fais un championnat, tu te retrouves avec exactement les mêmes équipes que le championnat yougoslave de 1990.

Et de plus, il y aurait quelque chose à voir à la télé, même si ce n'est pas mon idée première...

En gros pour moi, l'écart dans ces championnats est trop important entre le haut et le bas. Un regain de compétitivité ne ferait pas de mal. Certains clubs sombreraient, mais ils n'avaient de toutes façons pas leur place.

Enfin, dans ma tête c'est clair ;)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 22