Depuis Casillas, Iker est à la mode

Modififié
3 4
Près de seize ans après son premier match en équipe première, Iker Casillas est sur le point de quitter le Real Madrid à destination de Porto - et ce sera par la petite porte.

Plus qu'un gardien, un capitaine ou un grand joueur, le double champion d'Europe des nations et vainqueur de la Coupe du monde avec la Roja a marqué un pays. Au point de participer à populariser son prénom chez les nouveaux nés espagnols. Selon une étude de Marca, 12 bébés Iker sont nés en moyenne par an dans la province de Madrid dans les années 90, contre 440 en moyenne par an depuis 2010.

Une mode qui se propage même dans la région de Barcelone, où les bébés Iker ont été multipliés par 33 depuis les années 90 ! FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

j'espère qu'ils l'ont payé cher le mec qu'à pondu une telle étude, qui sauvra surement la face de l'humanité entière pendant de nombreuses générations
Juste comme ça, pourquoi mettre un point d'exclamation en disant que le nombre de petits Iker a été multiplié par 33 en Catalogne. Parce que en fait, juste au dessus, vous dites que c'est passé de 12 à 440 dans le reste de l'Espgane. La proportion est plus ou moins la même en fait.
Voilà, brève inutile > Réponse chiante. Mais merci de l'info
Et vous verrez après son passage à Porto. Que des Ikerdinho, naîtront.
garibaldistphilippe Niveau : DHR
Oui mais,les Iker au pays basque, ils te tombent des arbres et ce depuis des générations. Iker n' est pas un prénom Castillan mais bel et bien Basque. et depuis les années quatre vingt, en Espagne, la mode est le prénom Basque, Jon , Lander, Enéko, Gorka, Ascier...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 4