1. // CM 2018
  2. // Qualifs

Depay sauve les Pays-Bas, la Hongrie se défoule

Pendant longtemps, les Pays-Bas ont buté sur le Luxembourg avant de s'imposer grâce à Memphis Depay. Pendant ce temps-là, la Hongrie a déroulé, la Suisse a assuré, et Chypre a décroché ses premiers points.

Modififié
380 26

GROUPE A

Luxembourg 1-3 Pays-Bas

Buts : Chanot (44e) pour le Lux // Robben (36e) et Depay (58e et 84e) pour les Pays-Bas

Et si la non-qualification des Pays-Bas pour l'Euro 2016 n'avait rien d'un accident ? Le problème semble être bien plus profond chez les Oranje, qui galèrent aussi énormément lors de cette campagne de qualifications. Accrochés par la Suède, vaincus par les Bleus, les Néerlandais se sont cette fois-ci fait très peur face à de très modestes Luxembourgeois. Pourtant, comme convenu, les Pays-Bas mettent d'entrée le pied sur le ballon, et les Luxembourgeois ne tardent pas à ne plus franchir la ligne médiane. Avec Wesley Sneijder et Arjen Robben à la baguette, les Néerlandais finissent par trouver la faille, après de multiples tentatives, grâce à la spéciale du Munichois. On se dit que le plus dur est fait, mais c'est loin d'être le cas. Moins de dix minutes plus tard, Maxime Chanot convertit un penalty logique, concédé par Joshua Brenet. Heureusement pour les Oranje, c'est aujourd'hui que Memphis Depay a décidé de sortir de sa boîte, quelques minutes après son entrée en jeu, en décochant une bonne tête au premier poteau. Dans les derniers instants du match, le Red Devil s'offre un doublé pour la forme grâce à un sublime coup franc. Les Pays-Bas ont eu très chaud.

Bulgarie 1-0 Biélorussie

But : Popov (10e) pour la Bulgarie

Apparemment, le choix est fait : ce sont les Bulgares qui sont voués à jouer les outsiders dans ce groupe A. Pourtant, à Sofia, ce sont bien les Biélorusses qui prennent les choses en main en ayant le contrôle total du ballon. Les passes sont plus sûres et les récupérations plus hautes, mais les prises de risques ne sont pas assez nombreuses. En revanche, en face, les Bulgares optent pour un tout autre schéma en adoptant un style beaucoup plus direct. Payant puisqu'au bout d'à peine dix minutes, c'est Popov qui ouvre le score de la tête à bout portant sur un bon centre de Detlev, lancé en profondeur. Un seul et unique but qui suffira, tant les Biélorusses ne parviendront pas à se montrer réalistes.


GROUPE B

Hongrie 4-0 Andorre

Buts : Gera (34e), Lang (43e) et Gyurcso (73e) et Szalai (88e) pour les Hongrois

La Hongrie n'a pas fini de jouer les poils à gratter pour le Portugal. Lors de l'Euro 2016, les coéquipiers de Balázs Dzsudzsák avaient poussé les Portugais dans leurs retranchements en phase de poules, et ce pourrait encore être le cas lors de ces éliminatoires. Car il faudra compter sur eux dans ce groupe B. En moins de dix minutes, les Hongrois réussissent à plier le match, juste avant la pause. Zoltán Gera sur un deuxième ballon, puis Ádám Lang pour son premier but sous le maillot hongrois, convertissent la nette domination de leur équipe. Résultat, plus rien ne peut arrêter la Hongrie, qui ne cesse de harceler le but d'Andorre. Après une orgie de frappes dans toutes les positions, les Hongrois finissent par faire définitivement le break à un quart d'heure du terme, grâce à Adam Gyurcso. Un troisième Adam, Szalai, se permet même une madjer juste avant la fin du match. Andorre reste bloqué à une victoire en 96 matchs de compétition officielle...

Suisse 2-0 Îles Féroé

Buts : Derdiyok (27e) et Lichtsteiner (83e) pour la Suisse

Le verrou aura tenu un peu moins de trente minutes. Et pour le faire sauter, il aura fallu un contrôle exceptionnel d'Eren Derdiyok sur une haute chandelle de Valon Behrami et une bonne frappe au premier poteau. Avec quatre points en trois matchs dont deux clean sheets, les îles Féroé avaient pourtant l'air du piège parfait. Mais à force d'insister, les Suisses ont fini par trouver la faille, après d'innombrables frappes et corners tirés par Ricardo Rodríguez. La seconde mi-temps est identique, sauf que les Suisses mettent encore un peu plus de temps à trouver le chemin des filets. Il faut attendre la vingt-huitième frappe du match et la 83e minute pour que Lichtsteiner inscrive le but du break de la tête. L'essentiel est acquis.


GROUPE H

Chypre 3-1 Gibraltar

Buts : Laifis (29e), Sotiriou (65e) et Sielis (87e) pour Chypre // Casciaro (51e) pour Gibraltar

Deux des équipes les plus faibles d'Europe, ça ne pouvait qu'aboutir à un match fou, en raison des nombreuses erreurs défensives de part et d'autre. Pour la première opposition de l'histoire entre Chypre et Gibraltar, les deux nations décident de commencer tout doux, avec un léger mieux pour les Chypriotes. Sotiriou se montre entreprenant en décochant deux frappes dès les dix premières minutes, mais rien de bien convaincant. Il faut attendre l'heure de jeu et un cafouillage après un coup franc mal tiré pour que Konstantinos Laifis parvienne à ouvrir le score. En face, Gibraltar, privé de ballons, n'a également guère plus que les coups de pied arrêtés à se mettre sous la dent. Suffisant pour égaliser, par l'intermédiaire de Lee Casciaro de la tête. Heureusement pour les Chypriotes, leurs adversaires passent tous à travers d'un centre, permettant à Pietros Sotiriou d'être récompensé pour son abnégation. Dans les dernières minutes, c'est encore sur un coup de pied arrêté, sur corner cette fois-ci, que Valentinos Sielis trompe la vigilance du gardien adverse. Gibraltar reste sur quatorze défaites consécutives pour 73 buts encaissés.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Dragged down by the stone Niveau : Loisir
Prestation archi-médiocre des PB, c'était effrayant.
Y avait certes 18 sélectionnables blessés et Strootman suspendu mais faut pas déconner, Blind est le pire coach de l'histoire du football.
Archi-médiocre? C'était pire que ça.

C'était le néant.

Les luxembourgeois faisaient des remontées de balle de plus de 40m sans être inquiétés...
Bon l'arbitre a accordé le pénalty, c'était limite je pense surtout qu'il y avait faute avant mais les Oranges ont été nuls nuls nuls !!

Je sens même qu'on va même pas se qualifier parce qu'à ce rythme là, ça va être difficile. Surtout Blind ... Le mec te fait jouer Sneijder sur l'aile gauche. Le type est au bout du rouleau à son poste de prédilection mais Blind décide de le faire jouer sur la gauche...

La chose positive c'est que c'est la première fois que je le vois faire un coaching payant avec l'entrée de Depay
Dragged down by the stone Niveau : Loisir
-Des remplaçants d'Eredivisie avec des prestations récentes archi-médiocres.
-Klaassen, devenu cadre de la sélection alors qu'il est devenu nullissime, qu'il rate 3 occasions très très nettes par match
-Sneijder sur l'aile alors que Wijnaldum peut être un super ailier, il a d'ailleurs fait un Euro espours à ce poste et avait été dans l'équipe type.
-Dost, nullissime, tout le temps hors-jeu
-Pressing nul à la récup, un truc de dingues, dés que les Luxembourgrois récupèrent la balle, ils finissent dans les 18 des PB.


Non, ils peuvent pas aller en CDM, y a juste aucune chance, même avec l'équipe au complet.
Y a que toi qui peux les sauver Ruud, avec ton mental d'acier, un Ruud a chaque ligne et le buldozer est en marche !
3 réponses à ce commentaire.
Jamais entendu parler d'un denommé memphis delay
Peut être parce qu'il est arrivé en retard ?
1 réponse à ce commentaire.
petitbodiel Niveau : CFA2
Victoire honteuse des Pays-Bas qui, une fois encore, peut remercier l'arbitrage.
Dragged down by the stone Niveau : Loisir
Ouais, merci à l'arbitre d'avoir accordé un péno sur une faute légère aux luxembourgois et de ne l'avoir donné qu'un seul carton sur une trentaine de fautes.
Mais on sait à qui profite le crime.
petitbodiel Niveau : CFA2
Putain, mais t'as aucun humour en fait.
Désolant.
Note : 2
Aux Boys de la Tour ? Putain on est quand meme spéciaux en France, on arrive à corrompre l arbitre de Luxembourg Hollande mais pas foutu de s offrir un péno en final de son propre Euro, pays de ratés tiens
3 réponses à ce commentaire.
Encaisser un but. À domicile. Contre Gibraltar. Galérer autant, c'est inconcevable, bordel. Je suis vraiment déçu, rien dans le jeu, rien dans le contenu, trois buts chanceux dont un hors-jeu, et Gibraltar qui finit à 10 en plus. J'ai jamais eu la victoire aussi dépitée.
Les belges eux se font plaisir sur ces 20 premières minutes : deux zéros, un poteau et des occases en pagaille.

Les estoniens ne voient pas le jour.
charleybrown Niveau : District
Petite question : pourquoi ne pas mettre le classement des groupes comme vous le faites pour les articles LDC et EL ?
Shtrafnoï... Padatcha! Udaaaarrrr!!! Niveau : District
Putain si les corrections permettaient de monter dans les divisions, je serais en Ligue 2 rien qu'avec cet article...
Le troisième but pour les belges qui remontent le ballon sur 60 mètres en quatre touches de balle.

La quatrième touche est une roquette d'Hazard dans les cages.

Pauvre goal estonien fusillé déjà trois fois.
Putain, t'as des notes négatives à TOUS tes commentaires sur ce fil, t'as dû énerver la personne qu'il ne fallait pas...
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Popopopo les estoniens se rebiffent, 3-1 pour les belges encore néammoins.

Et on est à peine à la demie-heure de jeu. Sympatoche le foot.
Tiens j'avais pas remarqué mais les belges jouent à trois derrière. Deux milieux déf puis Hazard, De Bruyne, Mertens, Carrasco et Lukaku.

Il joue l'attaque le Martinez.
Ailier Gauche Niveau : DHR
En fait, c'est une défense Vertonghen-Ciman-Dendoncker, Carrasco et Meunier en latéraux, Witsel et KDB dans l'entre-jeu pour servir un trio Hazard-Lukaku-Mertens.
1 réponse à ce commentaire.
Oui et les estoniens dérouillent, on en est à 5-1 après 65 minutes.
Lamine Turgut Niveau : CFA
Note : 1
Si les Pays-Bas continuent comme ça, ils vont bientôt devenir mes nouveaux chouchous ! (et personne ne m'empêchera de le crier haut et fort)

C’est i-nes-pé-ré ce que Blind réalise avec cette sélection et vraiment, ils me font penser de plus en plus à l’Islande à l’Euro : quel vent de fraicheur !

Dégoter une place en barrage est un doux rêve, je sais, mais j’y crois !

Et vous verrez qu’ils vont fermer pas mal de bouches en 2018 … (moi j’dis ça, hein !)
Dragged down by the stone Niveau : Loisir
Vlà un troll subtil qui me fait bien mal!!!
5 ans que je l'attends!
Féloches, mon gars!
1 réponse à ce commentaire.
Non mais c'est effrayant, j'ai pas vu le match, je pensais pas qu'on galérerait à ce point.
Jveux bien que le Luxembourg ne soit plus cette équipe qui il y a une dizaine d'années finissait les qualifs avec un différentiel de -40 buts, mais quand même! Le live de l'équipe qui affiche 1-1 à la 50e, j'ai commencé à baliser!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
380 26