En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Phase de poules
  3. // Tirage au sort

Depay retrouve le PSV, Manchester City encore malheureux

Manchester United et Chelsea ont eu le sort heureux, alors que la Juventus hérite du groupe de la mort, évidemment dans le groupe de Manchester City, toujours dans les mauvais tirages. Le Bayern et Arsenal se retrouveront dans un groupe clairement à leur portée.

Modififié

Groupe B

PSV Eindhoven
Manchester United
CSKA Moscou
Wolfsburg

Les Red Devils s'en sortent bien. Pour leur retour dans la plus belle compétition européenne, Manchester United rencontrera le PSV Eindhoven, paradoxalement l'équipe la moins armée du groupe malgré son statut d'équipe du chapeau 1. L'occasion pour Memphis Depay d'affronter l'équipe qu'il vient de quitter. Les Néerlandais font office d'outsider face au CSKA Moscou, passé entre les gouttes des barrages, et le VfL Wolfsburg (avec ou sans De Bruyne ?), qui était clairement l'équipe du dernier pot à éviter. La logique voudrait que ces trois formations se disputent le deuxième billet qualificatif pour les huitièmes de finale derrière l'ogre mancunien.

Groupe C

Benfica Lisbonne
Atlético de Madrid
Galatasaray
FC Astana

S'il y a toujours un groupe de la mort, comme chaque année, il y a aussi des compositions moins sexys. Et la réforme Platini concernant le tirage au sort n'y est pas étrangère. À l'instar de la poule de l'Olympique lyonnais, le groupe B en est un parfait exemple. Tête de série, le Benfica, en reconstruction, a tiré l'Atlético Madrid, Galatasaray et le FC Astana. Les Espagnols partent avec l'étiquette de favoris. Derrière, la course à la deuxième place est ouverte. Même l'équipe kazakhe, qui fera ses grands débuts en Ligue des champions, peut espérer saisir sa chance.

Groupe D

Juventus
Manchester City
FC Séville
Borussia Mönchengladbach

C'est clairement LE groupe de la mort ! Championne d'Italie, la Juventus n'a pas été protégée par son statut de tête de série. Le finaliste de la dernière édition a hérité de trois sérieux concurrents : Manchester City, le FC Séville et Borussia Mönchengladbach. Si, ces dernières années, la C1 n'a jamais souri aux Citizens, cette fois, le groupe de Manuel Pellegrini semble taillé pour aller au bout, mais a encore hérité d'un groupe très coton. Vainqueur de la Ligue Europa, le FC Séville retrouve la compétition aux grandes oreilles pour la première fois depuis 2009-10. Qualifié en tant que troisième du championnat d'Allemagne, Mönchengladbach aura aussi son mot à dire.

Groupe E

FC Barcelone
Bayer Leverkusen
AS Roma
BATE Borisov

Sans se coltiner un tirage très compliqué, le Barça n'a pas non plus été épargné. Le FC Barcelone retrouvera encore une fois le Bayer Leverkusen. Épatants face à la Lazio en barrages, les Allemands reviendront aussi à Rome pour faire cette fois-ci face à la Louve. En embuscade, l'équipe italienne a tout de même des arguments pour espérer se qualifier pour la suite, et donc dominer Leverkusen. Comme d'habitude, le BATE Borisov devrait être un peu gênant pour finalement se faire taper de la course à la qualification tout en peinant à batailler pour la troisième place.

Groupe F

Arsenal

Bayern Munich
Olympiakos
Dinamo Zagreb

C'est l'un des groupes les plus déséquilibrés du plateau. D'une part, Arsenal et le Bayern sont habitués à ne pas faire de détails en phase de poules. De l'autre, l'Olympiakos et le Dinamo Zagreb ramasseront les miettes. La double confrontation entre Gunners et Munichois apparaît tout de même comme la plus belle affiche de l'automne avec le duel PSG-Real Madrid. L'occasion pour Arsenal de prouver - ou pas - sa capacité à aller jusqu'au bout de la compétition. Enfin, en ce qui concerne le Dinamo, il s'agira d'essayer de virer l'étiquette de victime officielle de la C1 qui lui colle à la peau.

Groupe G

Chelsea
FC Porto
Dynamo Kiev
Maccabi Tel-Aviv

Peut-être la composition la plus fidèle à la hiérarchie des chapeaux… et aussi la plus prévisible. Chelsea est clairement l'ogre du groupe, la première place lui tend les bras. Quart-de-finaliste de la dernière, le FC Porto est plutôt favori pour composter le deuxième billet vers les huitièmes. Derrière, le Dynamo Kiev a une bonne tête à être reversé en Ligue Europa. Champion d'Israël, le Maccabi Tel-Aviv essayera de jouer les trouble-fête. En même temps, l'équipe israélienne s'est payé le scalp du FC Bâle en barrages, ce qui est une petite référence.

Par Florian Lefevre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 40 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 23 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 8
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 samedi 17 février La panenka ratée de Diego Castro en Australie 20
À lire ensuite
Paris continue d'apprendre