1. // Coupe du monde 2014
  2. // Finale
  3. // Argentine/Allemagne

Demichelis : « Nous n'avons pas peur »

Modififié
12 5
Ce soir, le vainqueur de la Coupe du monde 2014 sera connu de tous. Dans le stade mythique du Maracanã, cette finale entre l'Allemagne et l'Argentine va attirer les yeux de millions de téléspectateurs. Opposés à l'impressionnante armada de Joachim Löw, les Argentins semblent prêts à défier les pronostics.

En conférence de presse, le défenseur central Martín Demichelis s'est exprimé sur la qualité de ses adversaires : « L'Allemagne a gagné le respect en tant qu'équipe, mais nous n'avons pas peur d'eux. Nous avons très envie de jouer ce match aussi important. Dans cette finale, nous allons avoir le soutien de 40 millions d'Argentins. Il va falloir jouer ce match avec le cœur parce que ce sera un événement unique. »

Arrivé dans le groupe argentin en tant que remplaçant, le défenseur de Manchester City a progressivement gagné sa place dans le onze titulaire de Sabella et symbolise la confiance acquise par l'Albiceleste au fur et à mesure de la compétition : « C'était important d'avoir progressé tout au long de cette Coupe du monde, en plus d'avoir pris confiance au milieu et derrière. Offensivement, nous savons que nos joueurs peuvent déséquilibrer la défense et faire la différence au tableau d'affichage. »

C'est sûr que pour déséquilibrer une défense, Martín Demichelis sait comme s'y prendre. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

C'est étrange cette mode depuis quelques temps d'affirmer que l'on a pas peur.

Je ne vois pas un boxeur entrer sur le ring en annonçant à son adversaire qu'il n'a pas peur.

Cela trahirait justement de la peur.
Alors c'est génial personne n'a peur ! Ça devrait attaquer tout feu tout flamme ce soir du coup ... Ou pas !
Enfin c'est le propre des sportifs de très haut niveau, en façade ils n'ont jamais peur (surtout dans les sports de combat, désolé kikette mais tu verras jamais un boxeur ou un mix martial artiste dire "mon adversaire est monstrueux" ou "il me fait un peu peur", même si l'adversaire en question est 1000 fois favoris, ça a toujours été comme ça dans le sport de combat, tu ne lâches pas un pouce à l'adversaire dans la guerre morale qui précéde le combat. Les hommages se font après le combat... Désolé pour l'aparté !). Mais c'est un peu plus nouveau dans le foot, avant on avait plus droit à "ils sont favoris, nous jouerons notre carte à fond mais ils sont favoris"... Mais j'aime autant la mode "pas peur" c'est moins hypocrite, même si potentiellement ça empêche pas des matchs comme Pays Bas Argentine.
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Sacré Martin, c'est marrant car affronter l'équipe qui m'en a collé 4 il y 4 ans et qui viens d'en coller 7 au brésil...je sais pas j'éprouverai quand même une légère pétoche avant le coup d'envoi.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
12 5