Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Quarts
  3. // PSG-Manchester City

Demichelis no good

En bout de course, dans le viseur de la FA pour des paris et en danger en sélection, Martín Demichelis vit certainement ses dernières heures en Angleterre. Et n’est pas près de revenir à la maison.

Modififié
« On dirait que les années commencent à rattraper Demichelis. C'était un très bon défenseur, je l'ai eu au Bayern, mais c'est le football. » On peut s’attarder sur son triste bilan à Manchester United, mais Louis van Gaal maîtrise toujours l’art de la saillie. Après l’humiliation infligée par Marcus Rashford au défenseur central argentin de City lors du dernier derby, le Pélican, comme toute l’Angleterre, se moquait de la lenteur de Demichelis.


Aux yeux de tous, l’international argentin a montré qu’il était sur la fin. Lui-même le confirme, lorsque l’Albiceleste se retrouve en galère de défenseurs centraux avec les suspensions de Funes Mori et d’Otamendi avant le match contre la Bolivie. Dans une interview pour Mundo D, le joueur formé à River Plate fait le bilan : « Je me sens bien physiquement et mentalement. Mais pour une question d’humilité, et parce que je suis réaliste quant à ma situation, ce match pourrait être mon dernier avec la sélection. Je sais qu’il y a des nouveaux joueurs dans les plans de Martino. » S’il a dépanné contre les Boliviens, Demichelis ne devrait pas disputer la Copa América de cet été. Prolongé pour une saison de plus l’an passé par le board citizen, le défenseur central se retrouvera libre en juin. Et pas sûr qu’il ne rentre à la maison.

Recalé par Gallardo


Lors du dernier mercato d’été, River Plate cherchait à renforcer sa défense. Comme souvent, les départs des jeunes prometteurs que sont Balanta et Mammana sont évoqués. Alors que le retour aux sources est devenu un classique du championnat argentin, celui de Martín Demichelis avance. Enzo Francescoli, manager de River Plate, entre en contact avec Micho. Mais finalement, le transfert ne se fait pas. La raison ? Elle s’appelle Marcelo Gallardo. « Je me sentais prêt et plein d’illusions pour revenir à River, et aider s’ils en avaient besoin. Mais il faut savoir respecter la décision d’un entraîneur comme Gallardo, qui a énormément apporté au club. C’est logique qu’il souhaite travailler avec des joueurs qui lui ont apporté tant de succès » , affirme Demichelis après le transfert avorté dans une interview pour TYC Sports. Avant de calmer le jeu : « La presse a beaucoup parlé de mon retour. Et même si j’en avais envie, c’était plus de spéculations qu’une possibilité concrète. J’ai parlé avec Enzo, le lendemain du titre en Copa Libertadores. Je lui ai dit que je voulais revenir tout de suite. » À l’époque, Marcelo Gallardo est, lui, très clair et concis, quant au recrutement de Demichelis : « On avait d’autres objectifs. » Comprendre, un défenseur moins lent, et moins vieux. Car les retours foireux à River sont devenus monnaie courante. Pablo Aimar et Javier Saviola, revenus en fin de carrière pour gratter des titres sans trop jouer, ont réveillé la frustration des supporters de River Plate. Sûr que le Muñeco ne voulait pas compter sur un joueur en fin de course dans un championnat où le physique a pris le pas sur le jeu. Dernièrement, Rodolfo D’Onofrio, président de la Banda, a rouvert la porte à Micho : « En tant que président et supporter de River, je serais heureux qu’il vienne se retirer ici. Les portes sont ouvertes. » Sachant que Gallardo est le dernier décideur des transferts riverplatenses, Demichelis pourrait une nouvelle fois se faire recaler.

Dans le viseur de la fédé anglaise


S’il est devenu la risée du Royaume après ses horribles prestations avec City (il cherche encore Riyad Mahrez après son passement de jambe), le natif de Córdoba a vu la Fédération anglaise l’enfoncer.


Selon un communiqué de la FA, le défenseur argentin « a commis douze infractions à la règle de la FA entre le 22 janvier et le 28 janvier 2016. Il a jusqu'au 5 avril prochain pour répondre à cette accusation. » L’ancien de Málaga aurait été pris la main dans le sac après des paris illicites, qui, a priori, ne concerneraient pas le club citizen. La loi anglaise stipule que les joueurs ne peuvent pas parier, « soit directement soit indirectement, ou charger, permettre, inciter ou favoriser toute personne à parier sur tout résultat, évolution ou direction d'un match ou compétition auxquels ils participent ou sur lesquels ils ont une quelconque influence » .


Les vannes faciles ont fusé sur Twitter, où certains se demandent « s’il avait parié qu’il terminerait sur le cul face à Rashford » . Ni le joueur ni le club n'ont communiqué sur cet avertissement. Cependant, la presse anglaise apprend que le défenseur ne conteste pas ces accusations. Il encourt une sanction qui pourrait aller de l'amende à une suspension définitive. Alors que Kompany est forfait pour le quart de finale aller de Ligue des champions face à Paris, Demichelis pourrait être titulaire, à la place de Mangala. Une aubaine pour Ibra et compagnie, tant les soucis du défenseur central argentin semblent incurables.

Par Ruben Curiel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur