Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Liste de Didier Deschamps

Dembélé, Mbappé, promesses tronquées

Auteurs de saisons d'exception en 2016-2017, Ousmane Dembélé et Kylian Mbappé vivent un mercato compliqué. Alors que le premier est parti au bras de fer avec le Borussia Dortmund, le second semble plus déstabilisé que jamais par les tractations entre Monaco et le PSG. Ce qui pourrait remettre en cause leur présence dans la liste qu'annoncera Didier Deschamps jeudi.

Modififié
On les a quittés sur un festival le 13 juin dernier. Après le mini-traumatisme de la défaite en Suède (1-2) et les critiques envers Didier Deschamps à cause de la titularisation de Moussa Sissoko, la doublette Ousmane Dembélé-Kylian Mbappé avait fait chavirer le Stade de France contre l'Angleterre (3-2). Ce n'était qu'un match amical de prestige, mais les promesses n'en étaient pas moins solides. L'ancien Rennais et la promesse monégasque sortaient d'une saison excitante, et ne faisaient alors que confirmer sous le maillot bleu. De quoi facilement se dire que la ligne d'attaque pour le Mondial russe était toute trouvée... Un peu plus de deux mois ont passé, et force est de constater que les deux diamants bruts du football français ont été pris au piège de leur talent. Un piège si grand que le Barça d'un côté, le PSG et le Real de l'autre, ont décidé de s'y attaquer.


Une chance inouïe, peut-être. Mais surtout un vrai gâteau empoisonné. « Difficile de juger les deux joueurs. Ils sont jeunes, et dans une période de transfert, il y a beaucoup de spéculations, beaucoup de négociations, et des médias qui font monter la sauce » , relativise aujourd'hui l'agent Philippe Fiorentino. Alors que l'image des deux wonderkids est aujourd'hui écornée, celui qui gère une quinzaine de clients joueurs et entraîneurs estime qu'il faut relativiser les torts des deux joueurs. « Je suis persuadé que leurs conseillers font ce qu'ils pensent être le mieux, mais on parle d'enjeux financiers et sportifs particulièrement élevés, difficile de rester totalement serein. » Surtout que dans le cas d'Ousmane Dembélé et Kylian Mbappé, rejoindre le Barça et le Real ressemble à l'opportunité d'une vie.

« Le Barça ou le PSG, c'est risqué à un an de la Coupe du monde »


« C'est certain qu'il y a ce facteur qui joue. Aujourd'hui, ils sont dans de beaux clubs qui leur permettent d'évoluer en Ligue des champions, mais c'est vrai que quand un club comme Barcelone vient frapper à la porte, on se demande s'il y aura une seconde opportunité. » S'il était à la place des clans Dembélé ou Mbappé – « mais je ne le suis pas, donc je parle avec un certain recul » –, Fiorentino conseillerait aux deux internationaux français d'opter pour la stabilité. « Je leur conseillerais de relativiser : ils sont déjà dans de gros clubs qui jouent la Ligue des champions, avec des situations intéressantes en vue de la Coupe du monde à la fin de la saison. Aller au Barça ou au PSG pour eux, c'est quand même une très grosse prise de risque alors qu'ils sont encore très jeunes. Ce n'est pas forcément une bonne option en année de Coupe du monde. »


Et que leurs transferts aboutissent ou non, ils ont déjà fragilisé leur situation à des degrés divers. Déstabilisé, Kylian Mbappé est actuellement mis de côté par Jardim, quand Ousmane Dembélé est dans une situation plus grave puisque absent des entraînements du Borussia Dortmund depuis le 10 août. Ce qui devrait de facto le mettre hors jeu pour le prochain rassemblement des Bleus. Voire un peu plus s'il ne se remet pas vite sur les bons rails. « Ce sont deux jeunes très talentueux, mais pas encore installés, donc Deschamps peut songer à d'autres solutions. » Et si les remplaçants d'un match brillent dans une situation couperet, les hiérarchies peuvent vite évoluer.

Le bras de fer, cela marche en France, pas ailleurs


Malgré tout, Fiorentino se veut optimiste pour le futur à moyen terme des deux attaquants. « Ils sont trop talentueux pour ne pas se remettre dans le droit chemin à partir du 1er septembre. Après, chaque joueur est touché différemment et met plus ou moins de temps à repartir. Mais c'est sûr qu'en tant qu'agent, on n'aime pas une période de transferts qui tourne comme celle-là, car pour son joueur, c'est une préparation tronquée, des nuits difficiles, beaucoup d'énergie perdue à réfléchir dans le vide... » Une situation type dans laquelle se retrouvent assez régulièrement les joueurs tricolores, peut-être pour des raisons culturelles selon Fiorentino.



« En France, la plupart des fois où l'on a vu des bras de fer, le joueur a eu gain de cause. À l'étranger, surtout dans les clubs financièrement puissants, c'est rarement le cas, ils n'hésitent pas à être intransigeants. » Ce qu'expérimente Dembélé aujourd'hui, face à un club qui s'est montré uni – des dirigeants au capitaine en passant par l'ancienne gloire Matthias Sammer – pour tancer l'attitude de l'ancien Rennais et rester droit dans ses exigences financières face au FC Barcelone. Qu'il rejoigne la Catalogne où retourne au Signal Iduna Park, les stigmates de ce mercato agité seront là...



Par Nicolas Jucha Propos de Philippe Fiorentino recueillis par Nicolas Jucha.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 5 heures 350€ offerts EN CASH pour parier sans risque sur la Coupe du monde
Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3 il y a 3 heures Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 8
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 27 : Neymar boit la tasse, l'Allemagne KO et Thauvin à terre Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 3 Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 2 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 5 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 55 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 2 Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 10 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9 samedi 16 juin Messi rate son penalty ! 18