1. // Match amical
  2. // Pays-Bas-Belgique

Dembélé, la marche à l’ombre

Longtemps, Moussa Dembélé a alterné entre le très haut et le très bas. Le voilà revenu à la hauteur de ses promesses, enfin sur pied malgré une nouvelle blessure qui arrivera sûrement prochainement, et de retour en sélection après un Euro pourri par une cheville flinguée. À l'heure aussi où Roberto Martínez a lancé une guerre personnelle contre Nainggolan. Parfait, donc.

Modififié
2k 16
Cette fois encore, les projecteurs étaient braqués ailleurs. Cette fois encore, il n’y en avait que pour lui. Pour cet homme que l’on n’avait plus vu sur un terrain depuis près d’un mois et demi, qui revenait d’une sale blessure à la cheville et qui attire naturellement tous les regards lors d’une telle occasion. Un North London derby est toujours différent, l’histoire veut ça et les supporters veulent le voir comme ça. Depuis le premier jour. Alors pourquoi cela changerait après plus d’un siècle de haine ? C’est un jour pour les héros, et Harry Kane en est devenu un en partie grâce à ça. Dimanche n’a rien changé car, pour la quatrième fois de suite en Premier League, Kane a éteint les espoirs des Gunners. Sur penalty cette fois pour un nouveau nul logique entre Arsenal et Tottenham. Pourtant, l’attaquant international anglais des Spurs n’a pas forcément brillé, car il faut lui laisser le temps de se remettre complètement de ses plus de quarante jours de silence. La bascule qui a permis à Tottenham de revenir dans la rencontre après un excellent début de rencontre dans un système tactique bousculé par les circonstances par Mauricio Pochettino est venu d’ailleurs, comme souvent. Elle est belge, a vingt-neuf ans et n’a jamais été la plus médiatique. Elle est pourtant indispensable, comme pour gratter un penalty après la pause, et tout le monde a conscience de son manque de reconnaissance, une nouvelle fois. Il n’y a qu’à gratter pour comprendre pourquoi Pochettino parle de lui comme un « génie » , pourquoi ses partenaires n’hésitent jamais à le désigner comme le « meilleur joueur » des Spurs. Car c’est ce qu’est Moussa Dembélé : un homme différent, définitivement.

Putain de refrain


Cette saison encore est classique dans la carrière du génial milieu belge. Pourquoi ? Car, une nouvelle fois, Dembélé a plongé lorsqu’il semblait proche de s’épanouir. Prenons son Euro 2016 : au départ sur le banc lors de la défaite initiale des Diables rouges contre l’Italie (0-2), le poumon des Spurs avait gagné son poste de titulaire à la place de Radja Nainggolan pour la seconde sortie victorieuse contre l’Irlande (3-0) où il s’est logiquement blessé comme à son habitude. Résultat, son championnat d’Europe s’est bouclé plus rapidement que prévu à cause d’une cheville touchée. La suite ? Une reprise en douceur, mâchée par une suspension après avoir planté ses doigts dans les yeux de Diego Costa lors de la perte du titre face à Chelsea en mai dernier, et de nouveaux pépins physiques. Putain de refrain. L’histoire dure depuis toujours et d’autant plus depuis qu’il a débarqué à Tottenham en août 2012 après la confirmation à Fulham de ses compilations YouTube. C’est simple : en quatre saisons, Moussa Dembélé a cumulé dix-sept blessures et n’a jamais pu boucler un exercice complet. Reste que quand il est là, les Spurs respirent, car le Belge jongle avec le sablier, dessine ses propres angles et ouvre ses propres espaces. Et pour Tottenham, qui avait besoin de se rassurer dimanche à l’Emirates Stadium après sa défaite en C1 à Wembley face au Bayer Leverkusen (0-1), c’était même indispensable.

« La huitième merveille du monde »


Voilà que se pose aujourd’hui la question de son utilisation en sélection pour un homme qui est probablement l’un des meilleurs au monde à son poste, lorsqu’il est sur pied, dans un rôle de box to box. Wilmots est parti après l’Euro, Roberto Martínez est arrivé et cherche encore le bon système tactique pour faire évoluer sa Belgique après être reparti en 4-2-3-1. Jusqu’ici, seul Axel Witsel semble intouchable au milieu alors que Nainggolan n’a pas été convoqué par Martínez. Selon le sélectionneur espagnol, le joueur de la Roma a « besoin de revenir à 100%. Je veux lui donner du temps pour revenir à son niveau et on verra sa situation en mars. » C’est pour la version officielle, car, pour beaucoup, cette non-sélection trouve plutôt son explication dans le match amical disputé il y a un mois avec son club, alors qu’il avait déclaré forfait pour les deux matchs avec la Belgique contre la Bosnie et Gibraltar. Restent en balance avec Dembélé, Steven Defour, en lumière depuis son arrivée à Burnley, et Marouane Fellaini, dont la titularisation dépendra des choix tactiques de Roberto Martínez. Lors du dernier rassemblement, le milieu de Tottenham n’était pas là pour cause de blessure et il devrait naturellement retrouver une place de titulaire. C’est le moment où il doit s’imposer pour de bon, histoire de ne pas entendre encore le classique « Ah si Dembélé avait été » . Ce serait trop dur pour un homme dont on a parlé un jour comme de la « huitième merveille du monde » .

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Sam Becket Niveau : DHR
un article sur Dembélé... 0 commentaires pendant la pause déjeuner (!!)... il y a t il encore des amoureux de foot sur So Foot ??
Sam Becket Niveau : DHR
PS: en ce moment quelque soit le Dembélé ma remarque marche.. Hormis peut-être celui qui parle de billard ou je ne sais quoi..
Top-player Niveau : CFA
C'est vrai qu'il a quand même manquer aux Spurs pendant son absence. Il a vraiment une sacrée patte gauche..
Claude le Gentil Niveau : CFA
Pas de Marouane, pas de Ninja : si il doit sortir LA prestation, c'est le moment où jamais.

Le nouveau système, ou tout du moins la volonté de jeu attendu par Martinez ( combinaison, offensif) le place dans d'excellentes dispositions. A voir s'il est capable de ne pas louper le coche, une nouvelle fois.
J'ai perdu foi en lui, trop de blessures. Il aurait pu être notre titulaire dans le milieu depuis longtemps mais on connait la suite.
Pour info il ne jouera pas l'amical de ce soir (repos en prévision du match de dimanche contre l'Estonie).

Defour (Burnley) devrait le remplacer dans le milieu aux côtés de Witsel.

La décision de Martinez de faire l'impasse sur Nainggolan est incompréhensible. Premier gros couac entre le nouveau coach et les supporters/presse du pays.
Syr_Odanus Niveau : CFA
Il veut marquer le coup concernant la clope, et il n'a pas tort.
A force d'être trop gentil avec ses joueurs, Wilmots a finit par se faire bouffer.
Pas le genre de Martinez, ce qui est une bonne chose.
Théorie du mec d'Alex Teklak (bon chroniquer de la RTBF): il est trop indiscipliné pour le système de Martinez qui veut que ses joueurs appliquent à la lettre son système. Beaucoup moins de liberté que sous Wilmots. Hors Nainggolan c'est plus: si on gagne et que je fais un bon match me fais pas chier.

Par contre, tout le monde est d'accord que dire qu'il est pas assez en forme est un bon gros foutage de gueule.
*Théorie d'Alex Teklak (Chroniqueur)
gunther mickey Niveau : CFA
Oui sauf qu'en attendant, il se fait passer pour un abruti en balançant des arguments tellement risibles que cela en devient grotesque. Il ne le reprend pas car il n'est pas fit, mais il marque deux fois dans les quatre derniers matchs de son équipe... Pour Lombaerts c'est pareil, il préfère reprendre un joueur qui joue 8 minutes depuis le début de saison à watford plutôt qu'un joueur plus expérimenté qui a joué deux matchs sur les trois derniers. A ce niveau-là, c'est juste incompréhensible. Pour moi, la clope c'est du domaine privé. Je suis d'accord que ce n'est pas un exemple pour les jeunes mais est-ce vraiment une raison pour se passer du seul milieu capable d'apporter un peu de gnac dans un milieu qui est vraiment triste. J'aurais bien aimé voir sa frappe de deuxième ligne aujourd'hui, au lieu de voir Defour faire des passes en retrait à deux mètres. On peut trouver plein de défauts à Nainggolan mais cela n'empêche que s'en passer c'est vraiment dommageable pour un petit pays comme le nôtre.
4 réponses à ce commentaire.
valeureux liégeois 74 Niveau : National
L'énigme Dembele, c'est quelque chose. On voit de suite que techniquement, il est au-dessus des autres, mais on a l'impression que ce mec ne sait pas se faire violence pour progresser (bien aidé par un corps fragile, c'est certain). P-e que le style Martinez lui conviendra mieux.
gunther mickey Niveau : CFA
A part dans son shoot, je ne vois pas en quoi il doit encore progresser. Il dribble comme peu savent le faire, il court, récupère pas mal de ballons, initie les actions offensives, comble les trous,... Élu meilleur relayeur du Monde l'année passée... Je ne vois pas trop ce qui lui faut de plus. Le seul problème, c'est comme Kompany, trop de blessures. mais pour le voir jouer quasiment tous les week-end's avec Tottenham il est vraiment impressionnant de sérénité et de bagage technique. Quand je vois le match d'aujourd'hui avec un Defour certes travailleur mais qui fait que des passes en retrait et Witsel qui n'est définitivement pas un 8 à mon sens, c'est beaucoup trop lent et stérile comme d'hab (et avec Fellaini c'est également pareil). Je sais que Martinez prône pour deux milieux défensifs qui ne font que défendre mais face à des équipes regroupées comme aujourd'hui, ben cela ressemble à rien. Il faut au moins un créateur dans ce milieu : Nainggolan-Dembélé pour moi sans aucune hésitation. Ou Witsel-Dembélé à la limite avec Mousa en 8 et Hazard en 10 étant donné que De Bruyne fait grève pour les matchs des Diables Rouges apparemment. Avec Carrasco à gauche et Thorgan (qui a fait une bonne montée) ou Mertens à droite. D'ailleurs, j'ai trouvé la montée de Tielemans intéressante dans le sens où il a joué au poste qui me semble être le meilleur pour lui, à la distribution. Dès qu'il a cassé des lignes via des passes verticales ça allait directement plus vite. Ce qui est pour moi, le deuxième énorme défaut de cette équipe, c'est le manque de passes et toujours la nécessité de porter le ballon. Cela entraîne une lenteur incroyable. Witsel qui fait 42 touches de balles, Vertonghen qui poirotte pendant des heures, Hazard qui fait tout le terrain en dribbles... C'est beaucoup trop lent dans la transition et très peu surprenant. Il faudrait améliorer le jeu de passes et jouer un jeu basé sur une touche de balle (avec la technique disponible il y a clairement moyen). Cela apportera beaucoup plus de solutions (s'il y a du jeu sans ballon également, parce-que c'est pas encore ça non plus, même si meilleur que sous Wilmots) et de vitesse dans le jeu. Sinon, match énorme d'Eden, Carrasco et de Ciman (qui n'est pas forcément celui que je préfère, mais il m'a vraiment bien plu sur ce match). Lukaku qui rate deux fois l'immanquable (classique), Witsel et Defour plus sobres tu meurs et un Vertonghen qui est encore à la plage comme d'hab, sans parler de KDB qui fait une dépression sur le terrain. C'était vraiment pas dingue (sauf le dernier quart d'heure) mais les Pays-Bas ont juste refusé le jeu et j'ai trouvé cela très triste de leur part. Ils m'ont vraiment fait pitié. En espérant tout de même les retrouver en Russie.
D'accord avec ton comm. Surtout à propos de Witsel en 8, non merci. Le problème des Diables est cette manie de ne pas jouer vite (hormis en contra attaque) et en trois touches max. C'est d'ailleurs pour ça que KDB est souvent méconnaissable en EN. L'équipe belge est comme un Lego mais avec des pièces de différents modèles de Lego qui ont du mal à s'assembler correctement.
valeureux liégeois 74 Niveau : National
Ce que tu dis à propos de Dembele est juste, mais qd il joue en club. Avec les Diables (les fois où il a joué), il est juste méconnaissable. Il n'a aucun impact, tricote et perd des ballons. On dirait qu'il fait un blocage dès qu'il enfile la vareuse belge, et ça, c'est un problème mental, et il doit progresser en ce sens car jouer chez les Spurs, c'est connaître la pression (c'est pas Burnley ou WBA quoi). Concernant le match d'hier, on a vu que sans 9 spécifique, on galère. Les anti Lukaku ont relevé ses 2 ratés, moi j'ai relevé qu'on a eu plus d'occasions en 20 minutes avec Lukaku et Thorgan que pdt les 60 minutes précédentes. Witsel a fait du Witsel (sobre) et Defour était cramé à l'heure de jeu (à se demander pq il est repris vu l'excuse évoquée par Martinez pour Ninja & Lombaerts). Tielemans a + apporté en 10 min que Defour en 80. Et d'accord avec toi sur les P-B, bcp de blessés, mais laisser à ce point le jeu à l'adversaire, l'ami Johan doit se retourner dans sa tombe.
gunther mickey Niveau : CFA
Oui tu as raison sur le double Dembélé (celui des Spurs et celui des Diables) mais il n'est pas le seul dans le cas. De Bruyne est dans la même situation tout comme Lukaku qui est moins performant avec les Diables. Je ne pense pas que l'approche mentale soit vraiment le problème avec les Diables pour Dembélé. Quand il a joué pour l'équipe nationale, pas une fois il n'a joué à sa place naturelle (en 8 selon moi ou en demi qui participe au jeu). Il a joué en 6 face à la Suisse et dans d'autres matchs mais également en 10 quand Wilmots ne savait plus quoi faire avec lui. Une des dernières fois où il a joué en 8 c'était contre la Suède en amical avant la Coupe du Monde 2014 et il avait fait un bon match avec Witsel dans son dos (d'ailleurs il était le titulaire en 8 à ce moment-là, avant que Nainggolan soit repris et que Fellaini soit repositionné à côté de Witsel). En soi, Dembélé tricote souvent même avec les Spurs mais c'est son jeu fait de dribbles et de risques (ce qui manque au milieu actuel pour moi). Il est aussi bien capable de défendre que de réaliser la transition vers l'avant (pour peu qu'il y ait du mouvement). Pour moi, Witsel peut faire un très bon 6 devant la défense avec son positionnement et sa lecture du jeu mais pour relancer derrière il faut un joueur un peu plus technique et capable de se projeter vers l'avant (Nainggolan et Dembélé, Fellaini pouvant être la doublure de Witsel en 6 (poste qu'il occupe à ManU)). Ou alors carrément mettre KDB en 8 (il me semble qu'il a joué à ce poste sous Guardiola). Mais bon, il va falloir qu'il se motive pour défendre parce-que hier, il n'avait pas envie le petit Kevin.

Mettre Mertens en 9 était une erreur selon moi et au moment de la prise de connaissance de la compo, je n'ai vraiment pas compris ce qu'il a voulu faire. Mettre un joueur d'1m70 entre deux tours qui jouent physique et sans aucune infiltration des milieux ou ailiers, c'était absolument trop stérile. D'ailleurs le premier shoot cadré arrive à la 60ème minute... La rentrée de Lukaku a fait un bien fou à l'équipe et il a très bien joué en pivot. Malheureusement, il doit beaucoup plus se concentrer en phase de finition, parce-que c'était quand même un beau raté. Witsel a fait un bon match dans la lignée de ce qu'il sait faire, Defour également mais en possession offensive ils ne servent littéralement à rien et c'est très dommage. J'ai bien aimé l'envie de Thorgan d'y aller et de ne pas se cacher, toujours de manière offensive dans son jeu. Quand je vois Tielemans jouer depuis le début de saison avec Anderlecht, je me demande pourquoi cette buse de Weiler continue de le positionner en 8. Youri doit distribuer le jeu beaucoup plus haut, pour moi c'est le meilleur 10 d'Anderlecht (3 goals en 3 matchs à cette position au début d'année et trois matchs de très bonne facture). Depuis, c'est une âme en peine qui ne sait plus aligner deux passes d'affilée. Face aux Pays-Bas son jeu était orienté sur la distribution et sur la construction offensive, ce qui a manqué tout le match aux Diables. Un milieu capable de distribuer et de casser des lignes. Le problème c'est qu'ils ont certainement des consignes à respecter de Martinez (d'où peut-être la non sélection de Radja) et ils s'en tiennent à cela. Le problème dans ce schéma c'est que tous nos ailiers jouent en percussion mais aucun d'eux ne joue vraiment dans les espaces (hormis Carrasco à certains moments). Comme disait très bien Teklak hier, ils demandent tous le ballon dans les pieds et non dans l'espace, ce qui ralentit le jeu et ne crée aucune surprise chez l'adversaire, ils sont dans un fauteuil à la limite. C'est trop stéréotypé et cela manque de courses sans ballon ou en tout cas de jeu en combinaisons dans les petits espaces. On dirait qu'ils réfléchissent pendant des heures avant de savoir que faire (et le fait que Hazard porte pendant des heures la balle en est un flagrant exemple). Pour moi, ils devront améliorer leur jeu de passes mais surtout travailler à l'entraînement des "phases offensives-types" capables de déstabiliser l'adversaire et susceptibles d'être appliquées en match d'une manière naturelle et spontanée. C'est ça pour moi, le gros problème, le manque de naturel dans le jeu, ça réfléchit beaucoup parce-que l'on ne sait jamais quoi faire avec la balle quand on la reçoit alors qu'il faudrait le savoir déjà quand on l'a demande. C'est ça le propre des grandes équipes, réfléchir plus vite que l'adversaire. Le problème c'est que les automatismes ne sont pas là alors que cela fait des années qu'ils jouent ensemble et ça c'est assez inquiétant. Mais je ne désespère pas de voir un jour un jeu fluide et naturel dans le collectif de nos Diables.
4 réponses à ce commentaire.
Dommage pour ses trop nombreuses blessures. Il a ce petit plus, par rapport à Witsel, qui ferait énormément de bien aux Diables : le dribble. Contrairement à Witsel, qui est plus dans la gestion, Dembele va vers l'avant et provoque ses adversaires. Mais en même temps, Hazard dribble pour trois :-)
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2k 16