Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 29 Résultats Classements Options
  1. // Coupe d'Allemagne
  2. // Demies
  3. // Bayern-Dortmund (2-3)

Dembélé envoie Dortmund en finale

Le Bayern Munich aurait pu, aurait dû remporter cette rencontre. Mais le Bayern Munich a laissé passer sa chance. Alors Ousmane Dembélé s'est pointé, a sanctionné et a envoyé son équipe à Berlin pour la quatrième année consécutive.

Modififié

FC Bayern Munich 2-3 Borussia Dortmund

Buts : Martinez (28e), Hummels (41e) pour le Rekordpokalsieger // Reus (19e), Aubameyang (69e), Dembélé (74e) pour les Schwarzgelben

Il est fort. Très fort. À 19 ans, il a l'avenir devant lui, c'est clair. Quand il dribble, c'est magique, tant il voit les choses une seconde avant ses adversaires. Il en fait parfois trop, et se lance parfois dans le dribble pour le dribble, au point d'exaspérer tout le monde. Mais force est de constater qu'Ousmane Dembélé a un talent hors du commun. Et si Thomas Tuchel le laisse sur le terrain quand tout le monde veut le sortir, c'est parce qu'il voit des choses que personne ne peut sentir ou effleurer. Comme ce centre par-dessus la défense pour Pierre-Emerick Aubameyang qui n'a plus qu'à la pousser de la tête pour égaliser. Comme ce crochet et cette frappe du gauche qui relancent le débat à propos de son pied le plus fort. Ce soir, Ousmane Dembélé a régalé sur la pelouse de l'Allianz Arena, et a permis au Borussia de se rendre à Berlin pour la quatrième année consécutive. Et force est de constater qu'il n'a pas exploité tout son potentiel.

Javi Martínez à double tranchant


Le Borussia Dortmund a gagné. Ou plutôt, le Bayern Munich a perdu. Le Rekordpokalsieger, qui restait sur quatre matchs sans victoire (deux en Bundesliga, deux en LDC) s'est mis dans de mauvaises dispositions dès le départ : Javi Martínez récupère un ballon en profondeur a priori inoffensif de la part de Dembélé, mais se troue dans sa remise pour Sven Ulreich. Guerreiro surgit, gagne son face-à-face avec le gardien, mais pas contre le poteau. Heureusement pour le BvB, Reus suit et marque (19e). Le Bayern a de quoi enrager, d'autant plus que quelques minutes auparavant, Julian Weigl avait touché le ballon de la main dans la surface. Sauf que l'arbitre Manuel Gräfe a estimé que c'était le ballon qui allait à la main, et non l'inverse. Finalement, Javi Martínez se rattrapera quelques minutes plus tard d'une tête à la suite d'un corner, avant que Mats Hummels, monté aux avant-postes, ne donne l'avantage aux siens, en faisant bien attention à ne pas célébrer son but.

Le destin de Philipp Lahm


Cette rencontre étrange entre deux équipes qui semblent marquées par leurs hauts et leurs bas de ces dernières semaines aurait pu être décidée juste avant la mi-temps. Seulement, Robert Lewandowski a échoué lors de son duel face à Roman Bürki. Le gardien suisse a concédé à maintes reprises ces derniers jours qu'il avait du mal à dormir depuis l'attaque du bus du Borussia le 11 avril dernier, ce qui ne l'a pas empêché de réaliser de nombreuses parades difficiles, voire spectaculaires pour sauver son équipe. La rencontre aurait pu être décidée également à l'heure de jeu, si Arjen Robben avait mis le ballon au fond à la suite d'un travail de pressing signé Thiago Alcántara (63e). Seulement, au ralenti, on se rend compte que c'est Sven Bender (formé à Munich 1860) qui, grâce à son tacle, envoie le ballon sur le poteau. Dix minutes plus tard, Dembélé a sanctionné le Bayern. Le destin étant parfois un concept cruel, le but de la victoire du BvB vient à l'origine d'une perte de balle signée Philipp Lahm. Qui jouera donc le dernier match de sa carrière face au SC Fribourg, à l'Allianz Arena, le 20 mai prochain.

Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 17:30 La Corse veut adhérer à la FIFA pour jouer la Coupe du monde 132
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall Olive & Tom
À lire ensuite
Top 8 : Mascheragol